Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Fayriaé Nyxia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fayriaé Nyxia
Incurable rêveuse
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 18/04/2008

Fiche de perso
Classe: L'Artiste
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Fayriaé Nyxia   Jeu 24 Avr - 0:03

Prénom : Nyxia

Nom : Fayriaé

Age : 17 ans

Classe : Artiste

Race : Humaine

Métier : 3ème année soit en première.

Particularité : Tendance à se déconnecter de la réalité très rapidement.

Phrase typique: Etre honnête c’est savoir suivre son cœur en toute occasion.

Description physique :

"Que dire sur mon physique ? Comment me décrire ? Un mot me convient je pense : Banale. Je ne suis pas un top model mais je ne suis pas non plus une fille enrobée. Je pense juste que j’ai quelques kilos là ou il faut, suffisamment pour me donner des formes et ne pas ressembler à un fil de fer. Je fais un mètre soixante six pour soixante-neuf kilos. Je trouve ça raisonnable et ne vois aucune raison de changer de poids.

J’ai un visage ovale et une peau légèrement dorée. Mes yeux ont une couleur d’une banalité affligeante : bruns. D’accord ce n’est pas un brun terne, mais un brun chaleureux comme dit mon père mais quand même. J’aurais aimé posséder les mêmes yeux d’onyx que lui. En revanche ils sont légèrement bridés. Ca au moins, ça trahi un peu mes origines asiatique. Un élément de mon visage que j’aime bien ce sont mes cheveux. Des cheveux châtains clairs et légèrement bouclés qui m’arrivent jusqu’aux épaules. Je les tiens de ma mère.

J’ai souvent le regard rêveur et les cheveux détachés. En fait je ne supporte pas de les avoir attaché. Ca me donne un air trop stricte à mon goût. J’ai souvent un sourire joyeux sur les lèvres sans que personne n’en sache la raison. J’ai donc la plupart du temps l’air joyeuse. Mais il m’arrive parfois que mon regard s’assombrisse et une aura de mélancolie semble alors me coller à la peau.

Que dire de plus ? Ah oui ! Je m’habille de rouge et de noir. Mon ensemble préféré étant un petit top rouge avec un pantalon noir se finissant en patte d’éléphant et un manteau en cuir noir descendant jusqu’à mes chevilles. Pour compléter le tout je porte de petites bottines noires. En tout cas je porte rarement des jupes. A part dans les écoles japonaises où j’ai été inscrite. Je me sens terriblement mal à l’aise en jupe, donc à moins d’être contrainte d’en porter je m’habille en pantalon ou en jean.

Je pense avoir fait le tour. Après tout, qu’ajouter de plus à cela ?"

Description psychique :

"Voilà une demande bien plus compliquée. C’est vrai, qui se connaît assez pour pouvoir dire ses moindres défauts et qualités ? Résumer son caractère en quelques mots ? A moins d’être un psychologue je pense que c’est impossible. Mais je vais quand même essayer de me décrire le mieux possible. Néanmoins, si j’oublie quelques détails de ma personnalité, ne m’en faîtes pas reproche. C’est juste qu’il s’agissait d’un élément de mon caractère dont je n’avais pas conscience.

J’aime me décrire comme une personne à plusieurs facettes, même si certains préfèrent résumer ceci en un mot : Lunatique. Je peux être taquine ou chieuse, gaie ou râleuse. Je peux être une vraie gamine ou bien être d’un sérieux affolant. Mes amis préfèrent dire que je suis un vrai numéro, pour ne pas dire que je suis complètement folle. Personnellement je préfère penser que je suis un tout petit plus déjantée que la moyenne.

Je me mets très rarement en colère, je suis plutôt d’un caractère calme et observateur. J’aime bien étudier les gens autours de moi. Mais je ne suis pas pour autant une fille facile d’approche, enfin… ça dépend de mes moments. Mais généralement je suis méfiante, limite paranoïaque. Et quand je ne connais pas la personne il m’arrive parfois de prendre sa petite boutade pour une insulte personnelle. Et comme je suis impulsive je sort les crocs… enfin façon de parler.

Parfois j’ai le feeling pour quelqu’un et dans ce cas je m’accroche très vite à cette personne. Dans tout les cas une fois que je me suis fait un ami c’est pour longtemps. Je suis très fidèle en amitié et suis prête à tout pour ceux que je porte dans mon cœur. Et celui qui cause du tort à ceux que j’aime souffrira ma colère car dans ces cas là je ne vois plus rien, je ne comprends plu rien que le mot : vengeance. En ce sens je suis un peu casse cou car dans ces situations peu m’importe que la personne soit plus forte que moi et que je m’en prenne plein le visage.

Il y a encore une chose que je me dois d’ajouter ici. Il m’arrive très souvent d’être ‘dans la lune’. J’ai pour mon plus grand malheur, mais aussi mon plus grand bonheur, une très grande imagination. Ceci est un don à double tranchant selon moi. Car elle me paraît d’écrire bien des histoires, mais malheureusement elle a tendance à me faire déconnecter de la réalité. C’est enfant que j’en ai le plus souffert. Isolée dans mon coin, je partais dans un autre monde sans vraiment m’en rendre compte. Par la suite j’ai cherché à réduire cette tendance et je n’ai trouvé qu’une seule solution : l’écriture. Désormais j’écris, je déverse mon imagination sur le papier et ainsi je peux vivre dans la réalité auprès de mes amis.

Niveau scolaire je n’ai pas un cerveau brillant, mais je ne suis pas non plus la dernière de la classe. En vérité je suis moyenne sans trop me fouler. J’aime bien écouter les cours en classes mais dès qu’il s’agit de faire mes devoirs j’ai un ENORME poil dans la main. Bref quand je ne suis pas motivée pour faire quelque chose je suis une grande flemmarde.

Il y aussi un fait très bizarre me concernant qu’il vaut mieux que je mentionne tout de suite. Dès que j’entend de la musique classique j’ai tendance à entrer dans une colère noire ! Cette musique me met les nerfs en pelote ! Pourtant j’aime bien les musiques celtiques, mais le classique ça passe pas ! C’est pourquoi plutôt que de m’inscrire dans des cours de danse classique ma mère m’a inscrite en danse moderne jazz.

Je crois avoir fait le tour et honnêtement j’en ai dit plus que ce que je pensais. A croire que je me connais un peu mieux que ce que je croyais !"

But/Rêves:

- Faire éditer mes écrits ! Et mieux m’entendre avec ma mère. Mais le deuxième c’est presque un rêve impossible.

Histoire :

Une jeune fille descendit de la voiture noire et soupira fortement. Elle était arrivée. Devant elle se tenait le nouveau foyer que lui avait choisi sa mère : le pensionnat Ryuuketsu. Nyxia avait cherché des informations sur ce pensionnant avec Internet mais cela n’avait mené à rien. Elle n’avait absolument rien trouvé! Et ce n’était pas fait pour la rassurer. Le mystère qui entourait le pensionnat avait enflammé son imagination mais aussi sa méfiance. Qu’est-ce qui pouvait bien se cacher derrière cette façade ? Quel immonde secret était enterré dans cette école et ne pouvait être révélé au reste du monde ?

Nyxia secoua légèrement la tête faisant voleter ses cheveux. Encore une fois son imagination lui jouait des tours. L’école avait peut être tout simplement des critères d’admission très stricte et s’abstenait d’en recevoir en ne dévoilant aucune information sur elle. Dans tout les cas Nyxia était coincée ici maintenant. Autant qu’elle en fasse son parti. Et puis elle aurait du s’y attendre de la part de sa mère. Celle-ci ne l’avait jamais vraiment aimé et ne cessait de lui répéter qu’un jour elle l’éloignerait de son mari. Et bien elle avait réussi. Malgré le fait qu’elle aurait du s’y attendre la jeune fille ne pouvait s’empêcher d’être blessé par l’action de sa mère. Si encore elle avait fait quelque chose pour lui déplaire autant ! Mais non elle n’avait commis aucun crime, à part celui d’être née.

Sa mère, une jeune irlandaise rêveuse croyant au prince charmant, avait rencontré son père lors d’un voyage au japon. Celui-ci l’avait aidé alors qu’elle était perdue dans les rues de Fukuoka. Inutile de dire que ça avait été le coup de foudre pour sa mère. Elle s’était dès lors accroché au jeune japonais et s’était débrouillé de manière à ce qu’il devienne son guide lors de sa semaine de vacance. Et avant son départ elle avait arraché du jeune homme une promesse de se rendre en Irlande. Celui-ci n’avait pu résister au charme de la jeune irlandaise et avait accepté. Quelque semaine plus tard il était dans son petit cottage en tant qu’invité d’honneur. Et quelque jours après il était dans son lit et très peu enclin à en partir.

De voyages en Irlande et au Japon, ils avaient poursuivit leur relation. Un an plus tard ils se mariaient et décidaient de poursuivre ce mode de vie. Une maison dans les deux pays. Quelques années en Irlande suivit de quelques années au Japon. Un vrai bonheur pour ce couple qui était relativement aisé et qui, grâce à leurs relations, trouvait facilement un travail. Ce mode de vie leur permettait de revenir régulièrement dans leurs pays d’origine. Deux années passèrent ainsi. Puis encore deux autres. Enfin à l’aube de leur cinquième année de couple un évènement arriva. L’évènement qui changeait tout les couples. L’arrivée d’un enfant, de leur enfant. Bien sûr, comme pour presque toute les naissances, celle-ci fut accueillit avec des pleurs et des cris de joie, de longues séances de préparation à la naissance, des crises de dépression ou d’hystérie incompréhensible pour le pauvre mari. Mais aussi la préparation de la chambre d’enfant, des faire-part envoyés aux amis. Bref tout un petit train-train qui sembla passer comme un éclair jusqu’au jour où la petite Nyxia vit le jour.

Son père en tomba amoureux dès qu’il vit cette petite tête toute ridée et ce petit corps fragile, sans parler ces petits doigts qui tentaient de serrer son doigt de toutes leurs maigres forces. Sa mère aussi éprouvé de l’amour pour l’enfant qui venait de naître, mais cet amour était teinté d’un étrange goût amère. La mère de Nyxia était une femme jalouse et possessive et aimait son mari plus que tout au monde et cet enfant était la prolongation de leur amour. Et pourtant, Elle ne pouvait s’empêcher de ressentir de la jalousie pour ce petit être. Sa fille était si petite, si fragile, mais déjà elle attirait l’amour de son père. La femme sentait qu’elle n’avait plus la première place dans le cœur de son mari, et ça, elle ne le supportait pas.

La brunette ferma un instant les yeux chassant le souvenir de sa mère lui confessant, dans des cris rageurs, ce qu’elle avait ressentit ce jour là. Comme elle avait pressenti que sa fille serait un danger pour son couple. Elle lui avait expliqué combien au fur et à mesure des années elle avait finit par la jalouser de plus en plus jusqu’à que l’amour qu’elle avait un jour ressentit pour sa file se transforme en haine. Sa fille n’était plus de sa chair et de son sang pour elle, mais une étrangère, une rivale qui contestait sa place dans le cœur de son mari.

La jeune fille avait été extrêmement blessée par ce manque d’amour et s’était encore plus réfugiée dans son monde imaginaire ne revenant à la réalité que pour les cours qu’elle suivant dans une école irlandaise ou japonaise, cela dépendait dans quel pays ils habitaient pour l’année. Les seules personnes à pouvoir la faire sortir de son cocon étaient ses amis et son père. En face de sa mère Nyxia avait développé un masque d’indifférence, encaissant silencieusement toute les blessures mentales que lui infligeaient celle qui l’avait mise au monde.

Et puis un jour, peu après son vingtième anniversaire, l’impensable s’était produit. Sa mère, sa propre mère, était venue la voir un sourire aux lèvres. Un minuscule mais brillant espoir était né en Nyxia. Peut être qu’elle s’était enfin rendue compte que tout ceci était absurde ! Elle allait sûrement s’excuser et lui dire combien elle l’aimait ! Qu’elle folle elle avait été. Après toute ces années pourquoi avait elle écouté cette petite voix qui lui murmurait des hypothèses irréalisables. La jeune femme baissa la tête et une larme solitaire s’écoula le long de son visage.

Elle se souvenait encore du sentiment de trahison intense qui l’avait prise quand sa mère lui avait avoué qu’elle l’envoyait dans un pensionnat japonais. Soi disant un pensionnant parfait pour elle! Parfait puisque c'était le pensionnant qui l'avait invité à rejoindre le rang de ses élèves en envoyant une lettre à ses parents. Il s’agissait, selon sa mère, d’un immense honneur que Nyxia ne pouvait refuser. Et puis, elle y vivrait sur place et elle n’en sortirait que quand elle serait sur les chemins de la grandeur. Bref, c'était une chance pour elle! Et elle avait annoncé cela avec un doux sourire, le sourire de la victoire. Sa mère l’envoyait dans une sorte de prison et cette… femme, se réjouissait de se débarrasser ainsi de l’étrangère, de sa rivale. Et Nyxia ne pouvait pas se rebeller. Elle n’avait jamais avoué à son père toute ce que lui avait dit sa mère, car elle savait que cela le briserait. Alors, pour lui, elle avait maintenu l’illusion d’une famille heureuse.

Et elle avait continué à entretenir cette illusion en se rendant sans protester dans ce pensionnat. Désormais elle ne savait pas ce que lui réservait l’avenir. Il allait sûrement falloir qu’elle travaille, elle qui ne faisait que le strict minimum en écoutant en classe. De plus, elle lui faudra régulièrement écrire une lettre à ses amis et à son père, pour les rassurer. Sans oublier d’ajouter un petit mot plein de gentillesse à celle pour qui elle n’éprouvait plus que pitié, sa mère.

Nyxia releva la tête et s’avança vers le pensionnat, portant ses deux valises avec elle. Elle n’avait emporté que ce qui lui paraissait nécessaire. Quelques vêtements, ses produits de beauté et entretien du corps, mais surtout ses écrits et ses livres préférés. Elle s’enfonçait désormais dans l’inconnu et une seule chose était sûr dans son esprit : Quoiqu’il se passe elle ne pouvait retourner chez elle. Enfin, elle devait se faire une raison. Et puis ça devrait être supportable, du moment qu’elle pouvait continuer à écrire et à faire de la danse! Il ne lui restait plus qu’à espérer qu’ils donnaient des cours de danse moderne dans ce pensionnat, parce que les tutus rose très peu pour elle !


Attributs: (45 pts, minimum 3 et maximum 8.)

Force : 4
Vigueur : 5
Combat : 4
Intelligence : 6
Volonté : 7
Perception : 7
Charisme : 6
Chance : 6

Points de vie : 50


Compétences de classe (10 points) :

Ecriture ***
Littérature **
Danse *
Vigilance *
Baratin **
Discrétion *


Dernière édition par Fayriaé Nyxia le Mer 30 Avr - 18:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sensai Yin

avatar

Féminin
Nombre de messages : 15
Age : 29
Date d'inscription : 17/04/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Fayriaé Nyxia   Jeu 24 Avr - 9:56

N'étant pas apte à faire une critique complète de la fiche, je me contenterais de souligner que je verrais bien une compétence de classe genre "Pensive" pour ce personnage: souvent dans la lune et s'enfuit régulièrement dans le rêve.

Ça se justifierait selon moi mieux que "Discrétion", dans le sens où Nyxia, bien que n'étant pas particulièrement exubérante, est tout de même définie comme une personne "taquine ou chieuse, gaie ou râleuse, [...] une vraie gamine ou bien être d’un sérieux affolant, [...] un vrai numéro, pour ne pas dire [qu'elle est] complètement folle [...], impulsive."

Les compétences baratin et vigilance pourraient être d'avantage explicitées mais sinon j'aime bien ce personnage, au physique commun mais avec malgré tout un échappatoire important dans l'écriture si j'en crois les points d'expérience attribués, couplé à une classe "Artiste" qui devrait être intéressante en rp...

La racé n'était pas demandée, après tout, ici nous sommes tous des hommes... *Relit sa propre fiche* N'est-ce pas? alien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ookami Masago
Admin et Garoute en chaleur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 34
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Bouffonne
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Fayriaé Nyxia   Jeu 24 Avr - 15:34

L'équipe Admin ne validera ni commentera de fiches de joueurs avant l'ouverture du forum, les critiques de fiches ne sont donc pas encore ouvertes. De plus la critique n'est pas permise tant qu'on est pas validé. Tout le monde à la même enseigne. :/

La compétence "Pensive" n'en est pas une, imagine "je suis Pensive **" ou encore "pensive ***", ça ne rime à rien en terme technique en fait, c'est bien plus un trait de caractère en RP.

Bref, waut and see l'ouverture qui ne devrait pas tarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuno Sakiko
Vermillion "Band2bouZ" Admin
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: Aristo
PV:
40/40  (40/40)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Fayriaé Nyxia   Mer 30 Avr - 18:49

Rebienvenue sur le forum Nyx o/

Alors en tout premier lieu je dois dire que j'ai pas mal hésité... pas mal hésité sur la classe, pensant qu'une autre serait peut être autant adaptée, ceci dit "artiste" colle toujours donc je faisais juste part de mes impressions.

Hormis ceci rien à redire,attributs et compétences qui me semblent bien répartis, quoique je remarque que je ne fais partie de la biographie ! comment ça il n'y aaucune raison que j'en fasse partie ?! rooooo, je devrais figurer dans chaque fiche ! *boude*

Allez sans plus de betises, j'avalise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ookami Masago
Admin et Garoute en chaleur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 34
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Bouffonne
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Fayriaé Nyxia   Mer 30 Avr - 18:55

Mizuno Sakiko a écrit:
Allez sans plus de betises, j'avalise.
Et moi je dirais même plus (Dupond and Dupont style) je valide. Sakiko a dis tout ce que je pensais, et j'aime beaucoup ta fiche. Le Staff te souhaite la rebienvenue, Nyxia-chan, à toi et tes Linlins! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fayriaé Nyxia   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fayriaé Nyxia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mise à jour de Nyxia Von Nachtreich
» [quête] Le livre d'Eibon (pv Alice, Alan, Lithium, Nyxia)
» Tournoi [Quarts de finale] : Nyxia Von Nachtreich VS Gray Azoth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Hors Jeu :: Fiches de personnages :: Fiches validées :: Lycéens validés-
Sauter vers: