Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tsukushi Hime
Minipouss sur deux roues, admiratrice de Sakiko
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 29/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Jeu 1 Mai - 12:09

C'est dans une rage "noire" que se trouvait Hime. Pour ceux qui ne la connaissait pas, on avait l'impression de voir un pitbull prêt à mordre celui qui oserait l'approcher. Pour ce qui la connaissait, ce n'était, finalement, que son état normal. Bien que cette fois ci, elle avait les joues rouges, un air boudeur lui donnant des grosses joues rondes, les poings serrés et une clé dépassant de l'une.

"C'est quoi ce borde l !!!!"

Elle descendit les escaliers, se moquant du faste de ses lieux. Cela l'avait un peu impressionné au début, mais cela n'avait duré que cinq minutes. Car toutes ses beautés n'étaient pas pour elle, elle ne saurait réellement les apprécier à leur juste valeur. Si elle se doutait que certaines choses valaient si cher, elle ferait peut être une razzia dans ce manoir ! Mais depuis un an qu'elle était là, elle n'avait jamais eu ce genre de penser. Faut dire "penser/réfléchir" c'était pas trop son truc.Elle son truc c'était foncé dans le tas et à priori, c'est ce qu'elle voulait encore faire !

Elle croisa dans les escalier deux élèves, des filles avec leurs uniformes. Elles se mirent à chuchoter, et Hime se doutait de quoi elle parlait. Elle s'arrêta donc à quelques mètres d'elle, et elle passa un doigt sous son cou pour leur mimer ce qu'elle pourrait leur faire. Les deux filles pâlirent et coururent se réfugier dans les étages supérieurs. Une porte claquant derrière elle. Bien ! Au moins la réputation de ce manoir lui servait parfois. Bien qu'elle se posait elle même certaine question ...

Mais bon pour le moment son problème actuel n'était pas les ragots du manoir mais plutôt sa chambre !

"C'est quoi ce bordel !!! Putain mais y a jamais personne quand on a besoin de lui ! Rendez moi ma putain de clé !!!"

Elle décida donc de s'époumoner dans les escaliers jusqu'à temps qu'on décide de prêter attention à elle. Bizarrement le hall fut vite déserté par les élèves bien sage. Ils avaient envie d'être au calme et avec une telle furie dans le coin c'était pas trop possible.

"Je veux mon ancienne chambre ! J'exige d'avoir mon ancien chambre ! Ramenez vos fesses bordel !"

Elle savait que les gens du manoir n'aimait pas le ton qu'employé trop souvent Hime. Mais elle leur faisait un joli signe de la main une fois qu'ils avaient le dos tourné. Elle portait un short en jean non fermé par les boutons, dévoilant un slip rose, un marcel blanc sans soutif et elle était pied nu, toujours avec cette clé qu'elle pointait au ciel comme un objet maudit.

"Putain de bordel de merde de chier !"

Oui Hime était décidement fait pour ce manoir ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.recueildunivers.fr
Kagami Makkura
Maid à greuh nénés du Manoir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 17/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Kawaii
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Jeu 1 Mai - 17:17

Si les vociférations de Hime avaient fait fuir bon nombres d'étudiants non désireux de se faire souffler dans les bronches par la Yankee, elles avaient au contraire attirer l'attention de Kagami Makkurra, la plus jeune des Maids du manoir. Cette dernière venait de terminer son travail dans l'aile des garçons, à l'étage, et avait refait tout les lits des chambres. Un sacré travail, mais Makkura était la femme de ménage qui semblait attirée à cette tâche, en plus que du service aux repas et de l'accueil et renseignements. Entendant une voix féminine s'élever violemment, la jeune femme aux airs d'adolescentes descendit quatres à quatres avec une agilité et une rapidité consommées -l'habitude vous dira t-elle- les marches du grand escalier qui menait au Hall du rez-de-chaussé, pour se retrouver directement derrière Hime.

Tsukushi Hime, spécimen à problème qu'elle croisait depuis déjà un an, mais esquivait la plupart du temps, non pas par crainte, car Makkura n'a peur d'aucun résident du manoir -elle sait se défendre mieux que personne dans le manoir- mais bel et bien car la jeune fille commençait à faire naître en elle d'étranges sentiments négatifs. Quelque chose entre une grande tristesse, de l'envie, de la jalousie et une colère éternellement muette. Peut-être était ces bruits de couloirs, ou les quelques fois où elle l'a vu en compagnie de son maître Kakon qui lui laisse cet effet, mais Makkura ravalait systématiquement son ressenti, détestant les sentiments négatifs. Ce n'était pas parce qu'elle ne pourrait jamais être aimée de Kakon que les autres femmes n'en avait pas le droit, et il choisissait bien qui il voulait. Makkura était bien incapable d'être un tant soit peu désagréable avec les gens, même si ceux-ci le sont, ou lui ont fait du mal. Ainsi s'approcha t-elle de Hime avec un air neutre mais amical.


"Je veux mon ancienne chambre ! J'exige d'avoir mon ancien chambre ! Ramenez vos fesses bordel !"

"Ano neee Tsukushi-san, que vous arrive t-il? On vous a changé de chambre? Onegai, ne criez pas si fort, il y a des gens qui dorment."


Makkura se pencha un peu sur Hime, étant une ou deux marches plus haut qu'elle dans l'escalier. Quelle tenue bien incorrecte... Un idée lui vint, mais la jeune Maid se mordit un instant les lèvres pour ne pas dire de bêtises. la mesquinerie ne lui allait pas, et elle conserrva son air disponible et compréhensif, bien qu'elle doutât sérieusement que Hime se calmerait avec cela.

"Putain de bordel de merde de chier !"

"Eto, vous devriez vous calmer avant toute chose, Tsukushi-san, et m'expliquer un peu plus précisément ce qu'il vous arrive... que je regarde si je peux vous aider."


Makkura pensait sincèrement ce qu'elle disait, mais dans le "si je peux", le "p" avait faillit être supplanté par un "v"... ça ne lui ressemblait pas vraiment, et sans trop d'explication, la Kawaii rougit de honte, rangeant les mains dans les manches de son Yukata noir pour s'occuper l'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukushi Hime
Minipouss sur deux roues, admiratrice de Sakiko
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 29/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Jeu 1 Mai - 17:44

Voir que les autres élèves désertaient les lieux rendit Hime satisfaite et elle prit un air supérieur sur cette "victoire". Mais au bout de quelques secondes, elle se rendit compte qu'elle n'avait plus personne autour d'elle et donc qu'elle devait se défouler sur le vide ... Ce qui était pire ! Mais finalement quelqu'un dans son dos finit par sa faire entendre. Hime ne l'avait pas du tout entendu arriver. Il faut dire qu'avec ses propres cris c'était plutôt difficile. Elle regarda donc en hauteur, comme la plupart du temps, la maid qu'elle connaissait déjà bien. Son sourire s'élargit. Un sourire qui n'avait rien de bienveillant, un sourire qui voulait dire "Chouette t'es là toi, je vais pouvoir m'en donner à coeur joie ...". Elle se doutait de certains choses entre elle et Kakon, mais quand elle avait interrogé comme ça Kakon, il ne lui avait trop rien dit. A priori ils étaient pas sur la même longueur d'onde.

Mais bien vite, l'attitude gentille, respectueuse et dégoulinant de bonté rendit furieuse Hime. Qu'est ce qu'elle l'énervait cette nana ... Comme toutes les autres d'ailleurs ... La maid se pencha pour finalement rougir et glisser ses mains dans son habit traditionnel. Hime leva un sourcil ne comprenant rien à ses gestes, mais elle balaya l'air devant ses yeux frôlant les pares chocs de la demoiselle.

"Tu peux pas ranger tes attributs un peu mieux. A croire que tu veux que tous le monde plonge dedans ... Enfin peut être qu'une seule personne en fait ..."

Elle la regarda sûr d'elle, voulant la déstabiliser et s'amuser de son futur état.

"Ouais j'ai un problème ! Mes valises sont dans l'aile des filles. On m'a foutu à la porte de ma chambre pour m'en donner une autre. C'est hors de question ! Je veux mon ancienne chambre elle me plaisait très bien ! Alors démerde toi pour me la redonner sinon ..."

Elle regarda ailleurs, puis elle revint à elle comme sur une proie.

"Je serais obligée d'aller squatter dans une autre chambre ... Ce serait dommage non ? ..."

Elle regarda du côté de l'aile des garçons et un sourire sournois ourla ses lèvres. Elle posa un doigt sur celle ci faisant mine de réfléchir à cette perspective.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.recueildunivers.fr
Kagami Makkura
Maid à greuh nénés du Manoir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 17/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Kawaii
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Jeu 1 Mai - 18:03

Makkura resta de marbre devant l'attitude volontairement provocatrice d'Hime. Sans sortir les mains de ses manches, elle se décala avec une rapidité étonnante, forte de sa compétence martiale, pour que la main balayant l'air ne frôle pas sa poitrine, sans que son expression ne change. Cela donnait l'impression que la Maid était capable d'esquiver des choses dont elle n'avait même pas conscience, que ce geste était totalement instinctif. Une légère et souple inclinaison du corps en arrière avait suffit.

"Tu peux pas ranger tes attributs un peu mieux. A croire que tu veux que tous le monde plonge dedans ... Enfin peut être qu'une seule personne en fait ..."

"Ne dites pas de bêtises, Tsukushi-san."


Makkura ne semblait pas un instant décontenancée par le jeu de Hime. Après tout, elle avait suffisemment de sang froid pour se pas se laisser happer par ce genre de dires, et avait suffisemment souffert pour être au dessus de cela. Cependant elle se trouvait bien téméraire, et son visage rougit un peu plus, alors que son regard vairon se fit plus fuyant.

"Ouais j'ai un problème ! Mes valises sont dans l'aile des filles. On m'a foutu à la porte de ma chambre pour m'en donner une autre. C'est hors de question ! Je veux mon ancienne chambre elle me plaisait très bien ! Alors démerde toi pour me la redonner sinon ... Je serais obligée d'aller squatter dans une autre chambre ... Ce serait dommage non ?"

Makkura sourit, elle avait comprit le sous-entendu mais il ne la toucha pas. Du moins pas immédiatement. La jeune Kawaii décida de répondre professionnellement, bien qu'embarassée de se montrer un peu plus rude que d'habitude.

"Ano, je suis Maid, pas membre de l'administration. Si l'on vous a assigné une autre chambre il doit bien y avoir une raison. Dommage, oui je pense bien... car vous vous feriez virer d'ici si l'on vous trouvais."


La dernière phrase de Makkura tomba comme un de ses rares coups d'Atemi, tranchant et direct, jamais impoli, même pas menaçant, évoquant juste la réalité de ce qui pourrait arriver à Hime. Makkura ne voulait pas que els pensionnaires écopent de sanctions, aussi préférait-elle avertir la Yankee. Un instant passé, la Kawaii retrouva sa pâleur, et son sourire resta calme et serein.

"Quelle chambre avez-vous? Désirez-vous que je cherche et porte vos affaires?"

Makkura n'aimait pas les disputes, et encore moins les esclandres, aussi fit-elle de son mieux pour paraitre égale et tenter de calmer Hime, bien qu'elle doutait de son effet. Se cacher, encore et toujours, dissimuler ses sentiments, peur comme colère, comme tristesse, et accuser les coups en silence, avec un sourire sans saveur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukushi Hime
Minipouss sur deux roues, admiratrice de Sakiko
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 29/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Ven 2 Mai - 0:21

Le fait que la maid évite gracieusement et rapidement la main de Hime, n'effleura pas plus que cela son esprit. Oui certes, elle la vit bouger, mais cela ne lui sembla pas bizarre. De toute façon quand Hime est partit à gueuler, il pourrait y avoir deux abrutis à côté d'elle entrain de faire cochoncetés qu'elle ne verrait rien, ou ne trouverait pas cela étrange ... Cependant le ton un peu réprobateur de Makkura, lui fit penser à sa sacro sainte mère qui l'envoyer gentiment promener. Autant dire que la tension augmenta encore d'un cran et qu'elle fronça les sourcils, mais elle ne dit rien. Il faut dire que la scène était un brin comique à voir une jeune fille "petite" regarder en haut une personne plus grande du aux escaliers aussi et qui avait de fort jolies attributs. Autant dire que l'on ne voyait que la maid !!! (Il est où le smiley bave là !!!!)

Mais bon Hime continuait son petit jeu pour faire sortir de ses gonds la maid et finalement c'est l'inverse qui se produisit. Hime se montait la tête toute seule !!! Cette greluche ne semblait pas affecté par ce qu'elle lui disait et en plus elle continuait de lui parlait poliment tout en lui balançant l'air de rien des petites "piques". C'est ainsi que le prit Hime. Elle avait envie de lui éclater la tête contre la rambarde de "luxe".

"Qu'est ce que j'en aurais à foutre d'être viré ! Je suis venue ici car on m'a invité et que du coup j'ai un toit sur la tête et je suis loin de ma putain de famille ... Enfin sauf de l'autre mais on s'en fou, il compte pour du beurre lui. Alors si je suis dehors c'est pas un problème, je trouverais bien où crécher."

Elle finit par poser son dos contre la rambarde et elle croisa les bras d'un air renfrogné, mais visiblement elle hurlait moins. Elle regarda d'un air boudeur la porte puis de nouveau la maid. Elle n'avait aucune envie de prendre possession de sa nouvelle chambre. L'autre lui allait très bien, car mine de rien Hime s'attachait vite à sa "routine". Sa chambre en faisait partie, malgré le fait qu'elle se soit faite des frayeurs toute seule dedans. Et puis elle s'était débarrassée de sa coloc par je ne sais quelle miracle, alors s'en tapait une nouvelle ça la gonflait grave. Mais le fait que ce soit la maid qui porte ses affaires, ça c'était plutôt cool. Et c'est donc la faignante qui parla plutôt sympathiquement sur le coup.

"La 00. Mes valises sont au début du couloir. T'imagines quand même, tu rentres et tu vois tes fringues dans le couloir. Tu réagirais comment toi ?"

Une conversation ? Mouais ... Bizarre ... Toujours est il qu'Hime commença à grimper les marches en mettant ses deux mains derrière sa tête comme si elle allait siffler. Elle suivrait donc la maid qui devait connaître le manoir. Bon Hime le connaissait aussi, mais ça la faisait chier de lire les numéros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.recueildunivers.fr
Kagami Makkura
Maid à greuh nénés du Manoir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 17/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Kawaii
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Ven 2 Mai - 2:21

"Qu'est ce que j'en aurais à foutre d'être viré ! Je suis venue ici car on m'a invité et que du coup j'ai un toit sur la tête et je suis loin de ma putain de famille ... Enfin sauf de l'autre mais on s'en fou, il compte pour du beurre lui. Alors si je suis dehors c'est pas un problème, je trouverais bien où crécher."

Makkura ne répondit pas, tout simplement parce qu'elle n'avait rien à dire. Cela dit Hime sembla s'apaiser, bien que ses dires disaient le contraire. L'attitude renfrognée de cette dernière aurait eut de quoi faire sourire Makkura si elle avait été plus disposée, mais en cet instant elle n'était pas trop dans son assiette. Loin de sa famille... on pouvait comprendre l'angoisse d'Hime, si elle lui manquait, et trouver une demie-excuse à son comportement. Makkura cherchait souvent des justificatifs aux agissements des gens comme cela. La Maid se détendit un peu, retirant ses mains de ses manches longues de bien un mètre, signe qu'elle était encore célibataire, dans le code utilisé par les Kimono. Makkura portait le Furisode (nom de ce Kimono) mais savait qu'elle ne changerait jamais pour avoir un Kurotomesode réservé aux femmes mariées. Peut importait finalement.

"La 00. Mes valises sont au début du couloir. T'imagines quand même, tu rentres et tu vois tes fringues dans le couloir. Tu réagirais comment toi ?"

"Eto, moi?"
Fit Makkura, comme étonnée qu'on lui demande son avis.

Sur le moment la jeune femme de ménage n réfléchit qu'à la première partie de la phrase, à savoir le numéro de la nouvelle chambre d'Hime, par habitude et déformation professionnelle. La 00... c'était à la fois la pire et la meilleure des chambre à vrai dire, bien pour son luxueux confort, étant la plus belle chambre de l'aile des filles, mais la pire à cause de sa résidente actuelle, qui serait la colocataire d'Hime. Sur le moment Makkura se surprit à penser que c'était une punition pour Hime, ou quelque chose comme cela... allez savoir.


"Et bien quand j'étais plus jeune mon grand-père jetait toutes mes affaires hors de ma chambre quand elle n'était pas rangée à son goût, je crois pouvoir vous comprendre... Pour la chambre 00 vous avez de la chance, c'est la plus belle de l'étage."

Voyant la Yankee monter, Makkura se sentit un peu coupable des sentiments négatifs qu'elle avait pu avoir à l'encontre de Hime. Cela ne lui ressemblait tellement pas. La Maid décida de lui sourire plus sincèrement, en fermant les yeux, ce qui lui donnait un des airs les plus Kawaii qu'elle pouvait avoir, bien inconsciemment.

"Je vais porter vos bagages. Vous restez là où vous voulez voir votre chambre, Tsukushi-san? Votre colocataire n'est pas commode, mais vous avez du caractère, ça devrait aller." Lui dit t-elle avec gentillesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukushi Hime
Minipouss sur deux roues, admiratrice de Sakiko
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 29/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Ven 2 Mai - 19:28

Makkura était une fille bien trop gentille dans l'âme. Hime n'avait aucune excuse pour son comportement et si elle savait qu'elle faisait vivre pire à ses parents, elle lui donnerait sûrement des gifles sur ses fesses, comme les enfants pas sage. Mais son frère devrait y passer aussi ! Bien que cela devrait le déranger à moitié par une si jolie jeune fille au si jolies avantages ... Hime écouta donc Makkura reprendre la conversation. Elle ricana deux secondes quand celle ci paru surprise de sa demande. Contrairement aux autres qui ignorer Makkura car elle était une "servante", Hime agissait de la même manière avec tous le monde. Donc, certes, elle profitait de son statut de maid pour lui balancer des trucs bien méchants, mais en même temps, elle voyait en elle une personne. Alors cela lui était naturelle de lui poser des questions, car en fait elle était peut être dans un bon jour *toussote*.

"Cool ton papy. Je lui aurais bien dit 2/3 mots à celui là ! Pffff les vieux et leur règles, leurs traditions et j'en passe. Sérieux, il y en a ils se croivent encore à la préhistoire !"

Le ton était toujours aussi cassant, méprisant, mais c'était un ton de conversation, plus hurlements. Elle fut satisfaite de savoir qu'elle aurait la plus belle chambre. C'était au moins cela de gagné ! Elle vit la maid se tourner vers elle, alors Hime la regarda et elle la vit lui faire un sourire qui ferait fondre n'importe quel coeur. Alors Hime lui rendit naturellement son sourire, son visage se détendant, ses yeux scintillant un peu. Mais bien vite elle reprit son air renfrogné se sentant ridicule d'avoir agit ainsi.

"Non je viens."

Elle s'arrêta au milieu de l'escalier et elle fronça les sourcils. Bah voyons c'était trop beau pour être vrai.

"Une coloc ? P'tain mais vous faites vraiment tous chier dans ce manoir ! On peut pas être seule ? Est ce que j'ai l'air d'avoir un comportement social ? Est ce que j'ai l'air d'avoir le stéréotype de la bonne copine ? Sérieux mais vous êtes barje dans ce bahut !"

Et c'est d'un pas décidé qu'elle monta les marches. Sa mauvaise humeur était revenue aussi vite qu'elle était partie. Et oui quand on est lunatique ... Elle grommelait donc dans sa barbe des mots "fleuries" et encore elle n'était pas au bout de ses surprises ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.recueildunivers.fr
Kagami Makkura
Maid à greuh nénés du Manoir
avatar

Féminin
Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 17/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Kawaii
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Ven 2 Mai - 19:52

"Cool ton papy. Je lui aurais bien dit 2/3 mots à celui là ! Pffff les vieux et leur règles, leurs traditions et j'en passe. Sérieux, il y en a ils se croivent encore à la préhistoire !"

"Ano, il est mort il y a dix ans, quand j'avais onze ans. Vous pourriez difficilement le chambrer..."


Makkura resta un moment interdite, se sentant idiote d'avoir dit cela. Elle se tut donc une bonne minute, le visage adorablement rougeot. Implicitement, elle donna son âge sans même s'en rendre compte, étant bien plus âgée que son apparence ne le laissait présager. On lui donnait à peine seize ans alors qu'elle avait dépassé la vingtaine... Lorsque la Maid vit Hime sourire de manière plus détendue, elle lui rendit un nouveau sourire, malgré son air immédiatement renfrognée. maintenant Makkura le savait, Hime n'avait pas mauvais fond, et elle ne devrait pas lui en vouloir d'avoir des relations avec Kakon. Après tout son cher maître ne choissait pas ses petites amies à la légère. Makkura s'arrêta d'instinct quand la Yankee s'arrêta au milieu des marches, comme si elle allait lui demander quelque chose.

"Une coloc ? P'tain mais vous faites vraiment tous chier dans ce manoir ! On peut pas être seule ? Est ce que j'ai l'air d'avoir un comportement social ? Est ce que j'ai l'air d'avoir le stéréotype de la bonne copine ? Sérieux mais vous êtes barje dans ce bahut !"

"Ha, c'est que toutes les chambres sont doubles, on ne peut y couper malheureusement vous savez. Pour votre comportement, je n'ai pas le droit d'émettre mon avis, mais vous avez la force de caractère pour faire votre place ici, je pense."


Makkura sourit à nouveau, perle de gentillesse un peu naïve, avant de lui faire une petite révérence et de reprendre la route dans la montée des escaliers.

"Dōzo*, si vous voulez bien me suivre."

(*Dōzo - Je vous en prie/allez-y.)

> Couloirs de l'aile des filles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukushi Hime
Minipouss sur deux roues, admiratrice de Sakiko
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 29/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Mer 7 Mai - 14:24

-> Chambre 00


Hime était sortit en rogne de la chambre qu’elle devait occupée avec l’infirme. Elle gueulait et beuglait. Elle en rajoutait peut être un peu, mais finalement pas tant que cela. De toute façon gueulait c’était naturelle chez elle. Elle avait croisé deux filles dans le couloir mais elle n’y avait pas prêtée plus attention que cela. (Vu que Ryogi est sortit après moi, je ne poste pas dans le couloir en conséquence ^^). Se faire des amis ce n’était pas sa tasse de tête, alors elle ne voyait pas ce qu’elle avait à foutre des autres. Elle s’était retrouvée à descendre les marches et elle regarda vers l’allée des garçons. Non elle n’avait pas envie de cela non plus. Elle avait quatre heures à tuer et elle regarda aussi vers le salon. C’était là, la première fois, qu’elle avait rencontrée la bouffonne. Depuis lors elles s’évitaient le plus possible. Mais non finalement cette destination n’était pas la bonne et elle se retrouva dans un endroit reculé pour voir apparaître quelques minutes plus tard l’infirme. Elle rentra dans le salon et Hime sourit. Finalement, elle avait bien fait de ne pas se rendre dans ce lieu, elle se serait encore prise la tête avec elle. Qu’elle fasse amie/amie pour un projet commun, mouais passe encore, mais elle était persuadé qu’à la moindre occasion, ce serait chacun sauve sa peau !

Elle se retrouva donc dans ce hall à se demander si elle n’irait pas faire un tour sur sa bécane pour se changer les idées et patienter ou si elle attendrait tout simplement ici que le temps passe. Elle se décida pour s’installer sur les marches, mettre ses coudes sur ses genoux, et son menton dans ses mains. Elle faisait la gueule et si il y avait trop de monde qui l’envahissait, elle trouverait un autre où crécher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.recueildunivers.fr
Sôma Himatsu
Grincheux je-m'en-foutiste à double tranchant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/05/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
70/70  (70/70)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Ven 9 Mai - 14:23

> Les corridors

Himatsu devait passer par le grand hall pour retrouver le réfectoire. Il avançait le regard droit, toujours avec cette attitude un peu hautaine qui se lisait dans sa démarche et sa veste jetée sur son épaule droite. Il tourna directement à droite après les escaliers. L'endroit était somptueux, il avait beau le connaître, il n'était toujours pas habitué à son luxe pour autant. Des boiseries anciennes, des lustres étincelants... Tout ce faste apparant, c'était même presque un peu trop pour lui. Les propriétaires avaient de l'argent et ils ne s'en cachaient pas... Il repensa à l'infirmière qu'il venait de croiser. Peut-être avait-elle un pass, ou quelque chose comme ça, qui lui permettait d'accéder aux chambres. Il la voyait déjà revenir, katanas en main, le provoquant. Il sourit à cette idée. Saurait-elle seulement s'en servir? Sa silhouette, si frêle, ainsi que sa cécité ne laissaient rien imaginer de tel, mais il était bien placé pour savoir qu'on était jamais au bout de ses surprises par ici, et il ne doutait pas des ressources dont elle pouvait disposer... Si les élèves pouvaient paraître un peu étrange, ce n'était rien en comparaison des professeurs et autre personnel du manoir, qui semblait tous couver ensemble quelque chose.

Bref, il chassa ses pensées de son esprit, en essayant de penser à la suite des choses. Manger un bout, puis remonter et probablement défaire ses affaires. Il planquerait les lames à leur endroit habituel, entre les lattes du lit et le matelas, on n'était jamais trop prudent et cette infirmière un peu trop curieuse pourrait bien lui poser problème s'il ne prenait pas garde à ses arrières. Il allait atteindre la porte du réfectoire, quand une petite silhouette pas loin de là attira son attention. D'abord incroyablement bruyante et gesticulante pendant un certain temps, la fille prit bientôt un air boudeur et renfrogné. Il n'eut pas besoin de s'en approcher bien d'avantage pour reconnaître de qui il s'agissait.


*Hime...*

Il leva les yeux un instant, l'effleura du regard une seconde, puis le détourna à nouveau. Pas besoin d'attirer son attention, il ne voulait pas s'encombrer d'une plaie pareille. Et d'ailleurs, elle non plus n'avait pas l'air d'humeur à être dérangée. De toute façon, elle n'avait jamais "l'air d'humeur" pensa-t-il ironiquement. Peut-être attendait-elle son marteau de frangin, quelle touchante réunion...

[HJ: Toujours tendance à être un peu court sur les premiers posts... Gomen.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inarii Azmaria
Infirmière à piaf, emule de Gilbert Montagné
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 25/04/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Ven 9 Mai - 14:30

=> Les corridors

[Hj : J'avais commencé à poster dans les corridors, mais vu que le post a directement été fait ici, je post à la suite sans passer par les autres]

Certes elle avait ignoré la question, mais d'une manière un peu... volontaire, elle comptait y répondre plus tard. Elle s'était mal exprimée -oublier surtout...-, une sorte d'échange, chacun son tour, et puis, c'était elle qui avait demandé avant après tout. Mais il était bien vrai qu'elle n'en avait pas dit le moindre mot. De son coté elle s'en foutait totalement de dire ce que faisait cet oiseau perché sur son épaule, peu lui importer que des gens sachent ou non. Bien au contraire, cela aiderait certainement aux élèves de comprendre pourquoi elle ne les regarde jamais dans les yeux... Juste parce qu'elle ne peut pas, à moindre de viser juste et dans ce cas là d'avoir un énorme coup de bol. Enfin bref, elle lâcha un peu le morceau. Après tout, c'était personnel très certainement, et elle risquait de devenir bien vite indiscrète, si ce n'était pas déjà le cas. Elle en conclut donc rapidement qu'il fallait oublier ceci, même si elle ne savait pas de quoi il s'agissait. Et puis, ce n'était pas de son ressort de faire régner un sentiment de paix ou autre ici. Juste de soigner et d'écouter les gens quand ils en ont besoin, voila en quoi consistait en gros son rôle, et elle se le rappela une fois de plus. Ne pas trop fouiner dans des affaires autres que les siennes...

Elle continua à marcher aux cotés du jeune homme, sans ne prononcer d'avantage de parole, n'attendant que la suite des choses. Donc ce n'était pas un cri de terreur, de débat ou autre. Et bien, tant mieux, tant que des éclats d'affaires qui volent et de corps qui tombent ne s'étaient pas fait entendre, tout allait bien. "Je vois... Un simple coup de colère, pas d'importance première donc." Si seulement elle savait que dans le même coin il y avait une jeune fille soutenue par son amie, blessée en partie... Elle n'était pas devin, et le seul moyen aurait été d'envoyer Azu pour voir, mais marcher sans vision, ce n'était peut-être pas une des choses les mieux à faire. "Si tu as été suffisamment précis, tant que personne n'est blessé... Ce n'est pas dans mes cordes ensuite." Mais ce n'était pas pour autant qu'elle allait laisser deux personnes s'écharper sous ses yeux éteints sans ne rien faire... Bien qu'elle n'en soit pas vraiment capable en dehors de mots, il lui était pratiquement impossible de séparer deux personnes en usant de la force.

Ils arrivèrent tout deux en bas des escaliers, au niveau du grand hall. Elle posa sa main sur la rambarde, puis regarda indirectement le jeune homme qui venait tout juste de parler de nouveau. Elle eut un léger sourire et se courba à son tour, avant de prendre la parole tout en se courbant légèrement à son tour. "Et vous de même, en espérant de mon coté de ne pas vous avoir trop importuné.." Elle laissa quelques petites secondes de blanc, le temps de laisser au jeune homme faire volte face. "Et pour l'oiseau... Il est... un compagnon très cher, mais également... mes yeux." Chose certainement énigmatique au premier abord, on ne peut pas savoir à la voir comme ça que la miss est aveugle, surtout qu'elle suit absolument tout avec une bonne vision grâce au regard perçant de son faucon. Toujours la main posée sur le morceau de fer, elle posa sa main devant son épaule, invitant ainsi l'oiseau à se poser sur son avant bras. C'est ce que ce dernier fit, et la jeune femme se retrouva sans voir, ce qui ne sembla pas la perturber le moindre du monde.

*Ca va être à toi de jouer... Azu*

Elle entrouvrit la bouche puis laissa quelques mots s'échapper, et l'animal sembla presque acquiescer à ses paroles. Des gestes de sa main disponible également, puis le faucon secoua les ailes puis s'envola dans les airs avant de partir en direction d'un autre escalier, menant au corridor coté fille cette fois ci. L'oiseau connaissait également l'endroit suivant des mots et des signes distinctifs, même si il lui arrivait parfois de se tromper. mais lui aussi avait du entendre les cris, et reconnaissait la couleur du sang, ou savait par l'instinct si des personnes semblaient blessée à leur vue ou autre. Une fois chose faite, l'infirmière marcha un peu le long du mur, main plaquée sur la paroi avant de ne pas dévier de sa trajectoire. Quelques pas après, elle accola son dos au mur, puis garda son regard dans le vide, plongée dans le noir cette fois ci. Elle n'avait pas de moyens de voir si l'autre élève était toujours présent dans les parages, à moins d'entendre sa voix. Elle ignorait également si d'autres personnes se trouvaient dans le hall, mais c'était une chose qui demeurait probable. Elle n'avait désormais plus qu'à attendre le retour de l'oiseau.

(Azu => Corridors coté fille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukushi Hime
Minipouss sur deux roues, admiratrice de Sakiko
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 29/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Ven 9 Mai - 20:50

Hime regardait avec grande attention la porte d'entrée. Elle se demandait combien de temps elle resterait fermée. A priori il y avait des bruits qui couraient comme quoi de nouveaux élèves allaient arriver ce soir. Elle jouait donc mentalement à "la porte va s'ouvrir dans 10-9-8-7 ..." Mais la porte ne s'ouvrait jamais dans ce laps de temps et cela ne faisait que rendre heureuse Hime qui avait donc du calme, du calme et encore du calme. Et puis voir la tronche des nouveaux venus ne l'intéressait pas du tout. Il serait surpris de trouver Hime, il la prendrait sûrement pour une agence de renseignement et avec sa gentillesse naturelle, elle les enverrait bouler. Du coup il lui répondrait et Hime deviendrait grossière à cause d'eux et elle finirait par se barrer pour essayer de trouver un autre tranquille. Bref la galère.

Mais finalement le silence qui régnait dans ce hall était sympathique, et elle finit par se perdre à contempler un à un les tableaux qui étaient dans ce hall. Elle passait souvent devant mais à aucun moment donné elle ne les avait vraiment détaillé. Elle regarda donc les portraits ou les scènes, essayant de s'attacher plus aux petits détails que l'on ne voit pas au premier regard, plutôt que la scène en elle même. Elle préférait par ex. s'intéressait aux personnages en arrière plan ou bien au par terre de fleur, etc ...

Mais elle finit par tourner la tête vers le haut de l'escalier pour voir le corbeau et l'infirmière. Elle pesta sans faire de bruit et elle retourna sa tête vers son occupation première. Elle n'aimait pas le corbeau. Un mec qui l'avais rembarré un soir bien particulier, ou elle avait eu justement besoin de compagnie. De la compagnie, elle en avait trouvé, mais lui était plus son style; Dans le genre mauvais garçon, fait pas chier. Ils étaient partit du mauvais pieds et maintenant c'était mort. Elle ferait donc ce qu'elle savait le mieux faire (en plus de gueuler), l'ignorer ! Lui et sa compagne d'un soir. Les tableaux c'était mieux !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.recueildunivers.fr
Sôma Himatsu
Grincheux je-m'en-foutiste à double tranchant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 40
Date d'inscription : 01/05/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
70/70  (70/70)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Ven 9 Mai - 21:33

[HJ: Azmaria, rien ne t'obligeais à me suivre si tu préférais poster directement là-bas, fais ce qui te facilite au mieux la tâche. Les ailes filles et garçons étant bien distinctes, Himatsu n'est pas passé par là-bas. ; )]

Himatsu avait à peine ôté son regard de la personne d'Hime qu'il fut rejoint par l'infirmière. Elle lui souhaita une bonne soirée, répondant à son au revoir puis posa sa main contre la rambarde de l'escalier, se situant alors légèrement plus haut que lui. Elle semblait n'en avoir pas tout à fait fini avec lui et ce ne fut que lorsqu'elle ouvrit la bouche qu'il compris qu'elle lui donnait l'explication qu'il avait attendue concernant l'oiseau... Ce faucon qui encore le scrutait de son regard pénétrant dont il compris l'insistance.

"Et pour l'oiseau... Il est... un compagnon très cher, mais également... mes yeux."

"Je comprends mieux."


Himatsu avait eut un sourire entendu à ces mots, sans avoir l'air plus surpris que ça, mais ça c'était juste parce qu'il était passé maître dans la dissimulation de ses émotions. Il s'était franchement interrogé sur la personne énigmatique qu'était Mlle Azmaria, sur ce regard fixe et ces yeux vide mais il semblait en avoir percé le plus évident mystère, et ce, le plus simplement du monde. Cela eut pour effet de le conforter un peu dans la pensée qu'elle n'était pas une personne particulièrement sournoise ou intéressée, mais une fois encore, peut-être cachait-elle bien son jeu. Elle eut un geste vers l'oiseau. Le jeune homme se contacta mais ne bougea pas. Il continuait d'être méfiant, envers et contre tout. Le faucon se posa sur l'avant-bras de sa maîtresse, laissant à l'emplacement qu'il occupait quelques secondes auparavant une longue marque brune-rosâtre de sang en cours de séchage... Puis elle envoya celui-ci s'envoler d'un geste. Où ça, ça restait un mystère.

Peut-être communiquait-elle avec lui d'une quelconque manière. Mais le sang et ça, c'étaient deux questions que le lycéen estimait préférable de ne pas poser maintenant, parce qu'il devait prendre congé et parce que la présence de l'infirmière à ses côtés avait quand même quelque chose de glauque. Il regarda l'animal s'éloigner.rapidement jusqu'à ce qu'il le perde de vue là-haut dans les escaliers. Il reposa ses yeux sur elle, étant conscient qu'elle était désormais plongée dans l'obscurité la plus totale. Elle s'appuya à tâtons sur le mur derrière elle, visiblement attendant quelque chose. Probablement le retour de son mignon petit animal domestique, pensa-t-il sarcastiquement. S'il avait voulu quelque chose en particulier pour elle, il aurait espéré que l'animal revienne vite, mais c'était sans compter sur son je-m'en-foutisme à toute épreuve. Il prit congé sans plus attendre, peut-être un peu sèchement mais c'était plus dans ses habitudes que des simagrées trop polies.


"Dans ce cas, je vous souhaite une bonne soirée."

Il reprit sa route en direction de la porte et constata avec un sourire mauvais qu'Hime, si elle l'avait vu, le snobait tout autant que lui-même l'ignorait. Elle s'était détournée de l'escalier et les tableaux semblaient soudain revêtir pour elle un intérêt de la plus haute importance, si bien qu'elle n'en détachait pas le regard. Il posa sa main sur la poignée du réfectoire et ne put s'empêcher d'avoir quelques mots à son égard, prononcés d'une horrible voix doucereuse. Après tout, elle avait encore le t-shirt qu'elle lui avait emprunté de gré ou de force. Il se pencha à son oreille et murmura:

"... Tu boudes, Hime?"

Après quoi il tira violemment la porte du réfectoire d'un coup sec et y pénétra, avec son habituelle assurance nonchalante, sans se préoccuper une seconde de la réaction que pourrait avoir celle qu'il venait de provoquer. De toute façon, il ne lui en avait pas laissé le temps. Ou en tout cas, cette fois-ci...

> Réfectoire


Dernière édition par Sôma Himatsu le Dim 11 Mai - 11:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukushi Hime
Minipouss sur deux roues, admiratrice de Sakiko
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 29/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Sam 10 Mai - 9:10

Hime écouta l'air de rien la conversation de ces deux personnes. Elle n'avait rien d'autre à foutre, c'était donc plus intéressant que ce qu'elle faisait actuellement de toute façon. cela donnait de l'animation. mais bon à part voir l'aveugle complètement infirme elle aussi et se retenir à tout ce qui bouge, c'était vraiment pitoyable à regarder. C'est pour cette raison qu'elle ne la regarda pas plus avant. Au moins Ryogi faisait chien enragé mais blessé, elle, elle faisait juste colombe qui se pisse dessus.

Finalement le joli cul passa devant en elle, et elle en profita pour mater encore une fois son cul. Dans le style garçon ténébreux, il en avait tout le style. Et elle pesta encore une fois contre elle même. Fille facile. C'était aussi une de ses réputations et elle assumait. Oui elle était une fille facile, une pute non, car elle prenait de l'argent pas elle. mais pourquoi avoir des remords à se faire du bien ? Si le mec était un minimum intéressant aux yeux d'Hime, elle se le faisait et elle passait au suivant.

Elle s'en était peut être déjà taper une dizaine depuis qu'elle était là. Autant dire pas grand chose à se mettre sous la dent. Mais il n'y avait que Kakon qui restait "réellement". Enfin on était loin de parler d'une relation. Il faut dire que quand Hime a apprit qu'il était le fils du dirlo et que tous le manoir lui appartenait, elle en était tombé à la renverse. Se faire les fils à papa elle détestait ce genre de gars ! Pourtant Kakon avait quelque chose, un je ne sais quoi, qui faisait que leur conversation lui plaisait bien. Elle ne se vantait aucunement de cette dite relation, voulant à tout pris la "cacher". Elle ne poussait pas plus loin cette "amourette" du fait que Kakon était un fils DE. Mais lui aussi ne poussait pas plus loin, du fait que c'était un mec un peu de la trempe d'Hime. Pourquoi refusez une bonne nuit de plaisir si ensuite je n'ai pas les emmerdes d'un(e) petit(e)e ami(e) ?

Elle en était là de ses réflexions dont tous le monde quand elle entendit des mots lui être prononcer dans le creux de l'oreille. Elle se retourna vivement pour voir une nouvelle fois le joli petit cul du gars qui pénétrait dans le réfectoire.

"Va te faire foutre !"

Elle regarda la porte du réfectoire se refermer derrière lui et elle se demanda ce qu'il pouvait bien aller foutre par là. C'est donc un des nombreux défauts d'Hime qui l'a fit se bouger le cul. Elle se leva pour aller ouvrir la porte du réfectoire et elle se mit au seuil de la porte, elle posa son épaule dessus et elle croisa les bras en regardant le corbeau bouger dans la pièce. Elle voulait voir ce qu'il faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.recueildunivers.fr
Tsukushi Kiyoshi
Le Tabasco sur la joue ça piKaNoeil
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 03/05/2008

Fiche de perso
Classe: Combattant
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Mar 13 Mai - 4:44

Premier post rp

Mort... tout était mort, du moins la soirée de Kiyoshi l'était. A croire que ce manoir ne regorgeait que d'élèves studieux qui squattaient pour la plupart leurs chambres au lieu de s'amuser. Était ce le temps maussade qui incitait les résidents à ne plus quitter ces chambres ? Où pouvaient bien se terrer les beautés aux charmes opulents qui auraient put l'intéresser ?! Soirée propice à s'amuser, il aurait aimer trouver compagnie féminine pour s'occuper au mieux, la fougue de son jeune âge et de ses envies devant bien être comblées, une manière agréable de passer le temps. Légèrement déçu il l'était, après tout il espérait voir débarquer de nouveaux visages. En errant dans les différentes pièces du manoir, pour l'instant il ne reconnaissait que trop bien les mines des nombreux abrutis qu'il avait put croiser au cours de sa première année, des minables dont il n'avait rien à foutre, des mecs qui plus est, rien d'intéressant à se mettre sous la dent, à croire qu'il était maudit.

Même pas de quoi se rafraîchir agréablement le gosier sous la main, que dalle, rien qui pourrait lui faire passer le temps agréablement. Autant continuer tranquillement sa balade dans ce manoir qu'il commençait à connaître sur le bout des doigts. Retourner dans sa piaule ? Pourquoi faire ? Bouquiner ? pas son genre... La chance tournerait sans doute, d'ailleurs elle commençait à pointer le bout de son nez. Il s'approchait pour descendre les escaliers menant au hall, enfin un beau petit fessier qui se profilait à l'horizon. Kiyoshi jeta un tout premier coup d'oeil qui retomba par le plus grand hasard sur cette partie de l'anatomie féminine de celle qui serait sa cible. Puis une voix qui retentit, un ton tout sauf agréable qu'il ne connaissait que trop bien, une amabilité caractéristique... un coup d'oeil plus appuyé s'imposa. Cette petite taille caractéristique (*sifflote*), cette tenue qui contrastait avec celle des filles prudes.... pas à chier, c'était bien la frangine qui avait laissée sortir un juron, et dire que deux secondes plus tôt il matait encore son cul, pas à dire, ça commençait bien, enfin... non rien.

Elle semblait encore de bonne humeur, gueuler c'était caractéristique chez elle quand elle était de mauvaise humeur, fallait vraiment pas la prendre à rebrousse poil. Kiyoshi se dit que même débarqué deux minutes plus tard, elle serait en train de beugler sur son autre victime du moment... enfin il extrapolait, mais lui même se sentait d'une humeur pour le moins infecte. Un peu surpris de la croiser là, Kiyoshi s'arrêta une seconde pour se demander s'il n'irait pas chercher ce qu'il désirait ailleurs.. Il la regarda faire son manège tranquillement du haut des escaliers. Maintenant qu'il était là autant voir ce qu'elle foutait là, elle se tenait près du réfectoire, adossée contre la porte, semblant squatter, elle attendait quelque chose ? Le combattant ne fit pas alors le rapprochement avec les nouveaux venus et le fait qu'elle se trouve dans le hall, bien que lui même avait pensé à leur arrivée quelques minutes plus tôt. Non ça lui était soudainement sorti de la tête, aussitôt rentré, aussi vite sorti. Tranquillement, le grand gaillard qu'il était descendait les marches, vêtu d'un simple t-shirt sombre qui laissait transparaître légèrement sa musculature en plus de son futal, les mains dans les poches, un air m'en foutiste sur le visage. Un ton indifférent qui alpagua celle qui avait partagée sa venue au monde, sa jumelle... Hime.

"Qu'est ce que tu branles ici ?"

Lentement Kiyoshi franchit les dernières marches, sortant les mains des poches, se grattant un instant l'arrière du crâne avec nonchalance, blasé de sa soirée, un ton un peu indifférent... genre je te pose une question mais je me fous royalement de ta réponse, raconte ce que tu veux je m'en tape comme de l'an 40. Ce n'était peut être pas le cas mais ses gestes et son ton le laissait entendre. Très vite il se rapprocha d'Hime, reprenant sur un ton plus dérisoire, laissant entendre de par ses manières que sa soirée ne se passait pas selon ses désirs...

"Tu râlais encore sur qui avant que je me pointe, une nana qui te faisait chier ? Un mec trop collant ? Ou alors tu causes juste aux tableaux..."

Plutôt que de glandouiller autant taper la conversation avec la jumelle, il était là, autant en profiter. Pour l'instant il faisait face à la frangine, se retournant un peu pour mater si une autre nana de son goût ne se trouvait pas dans les environs. Vraiment que dalle pour l'instant, tant pis il faudrait faire ceinture ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirihana Eishi

avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2008

Fiche de perso
Classe: L'Aristo
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Mer 14 Mai - 17:39

// Premier post Rp //

Pouvait-il dire que le manoir lui avait manqué? Non, pas vraiment. Mis à part les repas qu'il avait toujours adorés, Eishi n'avait rien regretté de la pension durant ses courtes vacances chez ses parents. De toute manière, qu'est-ce qui aurait pu lui manquer? Le jardinier barjo? Les profs tordus? Les histoires à dormir debout qu'on racontait dans tous les coins? Non, décidément le fils de banquier n'était pas particulièrement enchanté à l'idée de revenir passer une année entière à Ryuuketsu. Mais c'était pas comme si le garçon avait le choix. C'était ça ou bien retour à la case départ, au lycée où il était maudit...

Drôle de pensée de la part du jeune homme qui passait la porte d'entrée en jetant de rapides coups d'œil autour de lui. La voiture au service de son paternel venait de le déposer devant l'établissement avec ses deux valises noires identiques, Eishi avait alors déclaré pouvoir s'en sortir seul à partir de là et avait congédié le chauffeur. En vérité il ne voulait pas qu'on le voit se faire accompagner d'un pseudo-porteur, ça risquait de faire mauvaise impression aux yeux des autres, déjà qu'ils étaient pas simples ceux-là... Mieux valait ne pas se faire remarquer dés la rentrée.
Pour une fois, l'aristo portait ses lentilles et ses cheveux blancs étaient lâchés, mais ses vêtements étaient les même qu'à l'accoutumée: jean noir, veste noire par-dessus une chemise grise et fins gants noirs de cuir. Eishi avait l'air un peu perdu, à marcher lentement en tirant par la poignée ses deux valises qui roulaient sur le sol derrière lui et en maintenant sous son coude un long bout de tissu qui enveloppait son arc et le reste de son équipement de Kyudo en tout cas on aurait pas pensé qu'il était déjà là l'année dernière. Il fallait savoir que c'était sa première vraie rentrée à Ryuuketsu, puisqu'il était arrivé en court d'année. Devait-il se présenter quelque part? Demander quelque chose à un membre du personnel? Ou bien monter tout de suite dans la chambre dont il avait reçu la clé?

Ne parvenant pas à se décider, Eishi avançait en observant une nouvelle fois les détails du hall d'entrée. Toujours le même escalier monumental, les mêmes tapisseries, les mêmes boiseries, le même lustre qui aurait fait pâlir son père de jalousie... Après ce long voyage fatiguant (à l'arrière d'une voiture de luxe) cette vision lui semblait presque... Déprimante. Surtout que le spacieux hall était vide. Pas un chat, hormis lui et deux autres personnes qui se trouvaient à l'entrée du réfectoire, une fille de petite taille et un grand aux mèches rouges. Leurs têtes lui disaient quelque chose, Eishi les avait sans doute vus l'année dernière. Mais pour retrouver les noms, c'était une autre histoire. Les deux semblaient plus âgés que lui, donc aucune chance qu'ils aient partagé les mêmes cours...
Mais une douce odeur arriva aux narines d'Eishi alors qu'il parvenait à hauteur de l'escalier. Cela lui fit instantanément perdre le cours de ses pensées. Il y avait à manger par ici, et une bonne cuisine si on jugeait à l'odeur... En jetant un œil par la porte du réfectoire, l'affamé pu apercevoir les plats servis à l'intérieur et le peu de personnes qui s'y trouvait. La sensation de vide dans son ventre s'accentua: il n'avait pas mangé depuis midi. Mais s'il montait déposer ses valises dans sa chambre, le repas risquait d'être débarrassé à son retour. Après tout, les horaires n'étaient surement pas les mêmes qu'en période scolaire, et vu le nombre d'élèves qui semblait encore manquer, on viderait les assiettes bien vite. Tiraillé par ce doute, Eishi obliqua vers les deux élèves qui se trouvaient à l'entrée du réfectoire et s'arrêta à quelques mètres d'eux pour observer plus attentivement l'intérieur. Presque personne et les plats bien entamés... Le service était-il déjà terminé? Eishi se tourna vers les deux sempaï, hésita un instant, puis s'adressa à eux.


"Excusez-moi, est-ce que vous savez depuis combien de temps le diner à été servi?"

La voix d'Eishi était hésitante, ne voulant pas les déranger dans leur conversation. Sans cette faim qui le tenaillait, il n'aurait peut-être pas osé s'adresser à deux sempaï pour le renseigner. Mais pour lui, savoir s'il allait devoir sauter son premier repas à Ryuuketsu était presque une question de vie ou de mort! D'accord. Il exagérait un peu beaucoup. Mais le gosse avait faim, et Dieu seul savait ce qu'il était capable de faire pour se nourrir correctement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin-Mu Ai

avatar

Féminin
Nombre de messages : 156
Age : 27
Localisation : Dehors... ?
Date d'inscription : 11/05/2008

Fiche de perso
Classe: Combattante
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Mer 14 Mai - 18:20

-> chambres lycéens

Dans le corridor, elle se retourna vivement. Elle avait entendu des clochettes en refermant la porte et ce n’était que maintenant qu’elle se pourvoyait d’un frisson étrange qui traça une ligne bien droite au niveau son échine. Elle redressa, son dos se cambrant légèrement alors qu’elle se retournait, s’éloignant de cette chambre étrange et son occupant qui l’était tout autant.

Une longue tresse revenant devenant qu’elle triturait de ses doigts, soucieuse d’entendre une autre voix dans le couloir qu’elle avait traversé à peine plus tôt. Elle replaça son gilet correctement, se servit d’une manche trop longue pour éponger son visage encore humide des gouttes pluie de dehors.
La question du jeune homme de tout à l’heure tinta à son esprit. La jeune Ai commençait déjà à s’imaginer une chichi prout prout qui ne lui correspondrait que trop peu, presque toutes les filles étaient comme ça après tout. Elle qui avait été élevé avec tellement d’autre garçon ne pouvait pas saquer le Kawai, c’était trop violent, trop hard, un truc à rendre hystérique. Elle se serait bien taper le crâne contre le mur pour évacuer l’idée d’une peluche rose à l’intérieur de sa chambre et d’une fille toute gentille et mignonne tout plein, mais on l’aurait pris pour une timbrée à l’allure d’allumette. Remarque l’allumette c’était pas mal, c’est tout fragile mais quand ça prend feu ça pet ! Et ça se consume pas qu’un peu ! Là voilà qui commençait à partir dans ses délires, bientôt elle se prendrait à soliloquer alors qu’il y avait du monde à côté d’elle.

Ai. Petite. Frêle. Longue tignasse noire. L’esprit qui pense à autre chose. Elle se cogna contre… Et non grosse feinte ! C’est bon elle avait déjà donner avec la presque rencontre du plancher. Esquivons toute autre forme de soucis tout de même ! Tout près se tenait j-ai-deux-têtes-de-plus-qu-Ai et lui semblait fort impressionnant. Son regard se tourna vers le nouveau venu dont les yeux lui firent un choc. Elle n’avait jamais vu des yeux aussi bleus.
Elle s’approcha doucement, restant cependant en retrait, attendant que tout ce beau monde bougea pour à son tour passer en toute discrétion. Pas la peine de se faire remarquer à deux reprises par ceux qu’elle ne connaissait pas encore.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inarii Azmaria
Infirmière à piaf, emule de Gilbert Montagné
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 25/04/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Mer 14 Mai - 20:29

*Azuuuu... Je serais parfaitement heureuse que tu bouges un peu ce qui te sert d'aile et que tu te grouilles à revenir.. Serait capable de s'être encore barré ailleurs... C'est pas si loin pourtant.*

Adossée contre son mur dans des ombres incertaines et froides comme la glace, l'infirmière psychotait au fin fond de son esprit, mêlant pensées et anecdotes. La grève, le congé, elle ignorait comme cela s'appelait dans le langage piaf. Mais une chose était sûre, il arrivait parfois que le volatile interprète mal les dires de l'aveugle, qui ne tarda d'ailleurs pas à reprendre pied sur terre, bien que plongée dans des ténèbres qui l'oppressait depuis toujours, lui bouffant toute possibilité de vision. Les couleurs, elle ne savait même plus ce que c'était tellement depuis le temps qu'il s'était passé depuis le début de sa cécité, de vision humaine. Puis les yeux d'Azu. Les couleurs lui avaient semblé tellement différente, un éventail tellement plus large... Du temps, il lui avait fallut du temps pour s'y habituer.

Des voix se mélangèrent dans sa tête, elle se fiait à l'ouïe lorsque ses yeux portatifs n'étaient plus sur son épaule. Et là, du monde arrivait soudainement, mais de qui s'agissait il? Aucune de ces maudites voix ne lui était familière, mais elles cessèrent vite. Une seule d'entre elle resta gravé dans sa mémoire. Dîner, servi? Manger? Oui ce devait être ça, et là remontait encore son soucis d'infirmière. Combien en avait elle vu atterrir dans son infirmerie pour n'avoir rien mangé depuis un moment? Un petit paquet, il était important que les jeunes mangent. Les vieux aussi vous me direz, mais pas besoin de conseil, adulte et tout le tralala, irrécupérables. La jeune femme fit un pas en avant, se dégageant des ténèbres dans lesquelles elle régnait depuis le départ de son oiseau, silencieuse tel un fantôme. Ses yeux rouges ouverts fixant la vacuité droit devant elle, une main en avant, elle s'avança vers l'ensemble des voix... Puis s'arrêta en ne voulant pas heurter quelqu'un, quatre ou cinq pas assez hésitants après. Sa voix s'éleva à son tour dans l'air environnant.


"Une demi-heure à peu près je pense... Un peu plus." Elle se remit bien rapidement en question, peut-être que personne n'allait comprendre à qui elle parlait, répondait, ou encore pire elle s'adressait à un des portraits attachés soigneusement aux murs. Elle reprit presque aussitôt, avant de faire de nouveau vœu de silence. "Le repas..." Elle demeura à nouveau immobile, attendant patiemment le retour de son faucon, ou juste une réponse tout ce qu'il y avait de plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukushi Hime
Minipouss sur deux roues, admiratrice de Sakiko
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 29/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Mer 14 Mai - 21:19

Il faisait chier à ce petit con à l'ignorer ! C'était pas la première fois qu'il la snobait. En fait à chaque fois qu'il la voyait. Mais Maître corbeau sur son arbre perché cherchait toujours à la taquiner, et à lui dire des "mots doux". Connaissant le caractère volcanique d'Hime, elle répondait toujours. Dès qu'on la cherchait c'était plus fort qu'elle, elle aboyait ! Elle avait beau être ridicule le plus souvent vis à vis des illuminés et des gens "intelligents" de ce lycée, elle s'en foutait. Il faut dire qu'Hime ne savait réfléchir qu'avec son flingue en main ... Pas évident donc d'avoir une vrai conversation avec elle ...

Quand elle le vit corbeau s'installer juste pour grailler, elle referma la porte en râlant dans son coin et quand elle le vit repasser devant lui quelques minutes plus tard, elle regarda son joli petit cul, histoire de pas s'être levé pour rien. Elle aurait au moins eu le plaisir de se rincer l'oeil. Heureusement pour Hime, elle n'était pas une gentille hentai sinon ... Elle serait toujours dans un pieu qui n'était pas le sien ! Au moins, elle n'aurait pas de problème de savoir où dormir cette nuit ... Enfin bref.

"Qu'est ce que tu branles ici ?"

???

Il y avait peu de personne qui osait lui parlait ainsi et elle leva donc les yeux vers son grand dadet de frère. Il n'avait rien en commun, ni la taille, ni une vague ressemblance. Ils étaient jumeaux et pourtant tout les différencier. Il était une baraque, elle était une "presque" limande, il était immense, elle était "Kerikiki", Etc ... Elle l'avait hait dès son plus jeune âge, tout comme lui, aussi loin que ses souvenirs remontaient. Pourquoi ? La vraie raison elle ne la connaissait pas et à dire vrai, elle s'en foutait. Tout comme de savoir pourquoi elle était vivante. Elle lui répondit donc sur un ton peu amène, comme il y étai habitué. Malgré le fait qu'elle ne l'aimait pas, elle le connaissait, tout comme lui, un minimum.

"Comme si t'en avais quelque chose à foutre ! P'tain. Ta trainée est de sortie ce soir, alors tu viens voir qui tu peux faire chier c'est ça ? Fly away ! Tu m'empêches de bronzer tranquille !"

Réflexion de merde pour un mec de merde. Elle reprit son attitude de furieuse, fait pas chier, et elle fronça les sourcils en le regardant de "haut". Elle était prête à mordre au moindre faux pas de lui ... Ou d'un autre.

"Tu râlais encore sur qui avant que je me pointe, une nana qui te faisait chier ? Un mec trop collant ? Ou alors tu causes juste aux tableaux..."

"Les tableaux sont au moins intéressant eux !"

Hannn la pire insulte qu'elle pouvait faire pour qui la connaissait !!! Et il la connaissait !!! Comme si Hime y connaissait quelque chose au tableau. Elle disait donc clairement son frère adorait qu'elle préférait une chose qu'elle haissait à une autre ... Lui. Elle tourna la tête quand la porte s'ouvrit et elle regarda un mec ou nana, un peu difficile à savoir avec les tiffs qui pénétra dans le manoir. Il la regarda et il se dirigea vers eux, mais pas forcément d'un pas sur lui ... Dommage pour lui, une proie facile. Quand il osa leur parler, Hime eut les yeux pétillants et elle se décala du mur pour se mettre un peu devant son frère, comme il l'a protégé ou comme si il était son boy friend.

"Est ce que t'as l'impression qu'on est une agence de renseignement tocard ? Tu sais pas lire ton plan et ton petit fascicule que ton remis les richards de ce manoir ? P'tain, tu commences mal ton année ici Nenette !"

Ha un gentil petit diminutif, elle adorait cela. Elle n'en avait jamais donné à son frère pourtant ... Hime n'avait pas vraiment de mémoire et il aurait fallut que ce type ce soit fait remarqué pour qu'elle en ai même un souvenir éphémère. Il ne lui rappelait rien du tout et elle s'en foutait. Elle ne prête pas du tout attention à la nouvelle venue, qui était petite, à croire que c'était un pensionnat de minipouss ! Mais Hime tourna un regard haineux vers l'infirmière. Voilà qu'elle renseignait ce con. Fait chier ! Elle ravala sa verve et elle jeta un regard en coin vers Kiyoshi.

"Bon tu prends racine où on bouge ... A part si bien sûr tu as rencard avec l'autre pouffe ..."

Jalouse ? Non bien sûr que non ... ... ... En fait carrément que si ! Elle avait appris que son frère était avec une fille le soir où elle avait vraiment eu besoin de lui. Peut être que si il avait été là, leur lien serait tout autre maintenant. Mais non il avait préféré une chienne en chaleur plutôt qu'elle ... Hime n'était pas très sûr de la nana, mais autant dire que si elle la croisait un jour, elle lui dirait sa façon de penser ! Elle ne s'occupa plus des personnes présentes, qu'est ce qu'elle en avait à foutre d'eux ? Quoi que qu'est ce qu'elle an avait à foutre de son frère ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.recueildunivers.fr
Tsukushi Kiyoshi
Le Tabasco sur la joue ça piKaNoeil
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 03/05/2008

Fiche de perso
Classe: Combattant
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Jeu 15 Mai - 2:48

Et voilà, Kiyoshi aurait put le deviner quand il avait entendu sa soeur râler dans le hall, elle était bien en mode chieuse, du moins Kiyoshi la voyait ainsi. Une vraie petite teigne selon lui, une boule de nerfs qui gueulait à tout va quand elle n'était pas contente, elle n'avait pas changée depuis qu'elle était gosse. Seul détail, elle ne se roulait plus par terre par caprice. Enfin il s'en foutait, qu'elle gueule si elle désire, quand elle en aurait marre elle la fermerait. Encore à lui rabâcher avec "sa traînée". Depuis un an il y avait souvent droit à celle là, depuis qu'il lui avait dit qu'il était avec un meuf au lieu de glandouiller dan sa chambre elle ne faisait que lui prendre la tète avec ça... étrange, ça ne lui ressemblait vraiment pas. Néanmoins elle n'avait pas tort, il n'en avait rien à foutre de ce qu'elle faisait là, il avait juste posé la question comme ça, elle le connaissait bien. Son ton ne fut pas plus aimable, mais dénotait un amusement comme si emmerder la frangine l'amusait.

"Contrariée ? C'est ta semaine ?"

Il ne répondait pas à la question d'Hime, elle était déjà assez chiante, partir sur le sujet la rendrait sans doute encore lourde. De plus, paradoxalement, ça l'amusait toujours quelque peu de la voir comme ca, qu'elle vocifère sur tout ce qui bougeait. Et puis ça ressemblait plus à une petite pique qu'autre chose. Ceci dit elle se montra moins amusante sur sa réflexion suivant en rabaissant son jumeau. Là elle se trouvait être moins amusante, un petite froncement sur le front montrant un instant qu'elle ferait mieux de la fermer. Hime faisait mouche.... Puis il reprit par quelques paroles, dites sur un ton de moins en moins amical.

"La ramène pas trop non plus..."

Vexé il ne l'était pas spécialement, l'avis de sa soeur il n'en avait rien à foutre... enfin c'est ce qu'il pensait, visiblement il avait tout de même une pointe d'agacement qui le gagnait. Une voix non loin de lui, une voix masculine, retentit. Un regard vers la provenance de cette dernière, juste un mec friqué d'après son allure, ou qui voulait se donner un style.... sa tête ne lui était pas étrangère, il pensait qu'il l'avait peut être croisé, sans pour autant en être sur, le genre de personnes que Kiyoshi oubliait très vite. Ce qui marqua le combatant fut les gants qu'il remarqua, mais merde il avait peur d'attraper des saletés en touchant les meubles ou personnes du manoir. Alors que Kiyoshi regardait l'aristo de haut, il afficha un petit air dédaigneux, son humeur redevenant légèrement plus agréable qu''après la réflexion d'Hime. Cette dernière se rapprocha alors qu'elle commençait à s'en donner à coeur joie avec le friqué.

Pendant ce temps Kiyoshi se mit à bailler violemment suite à la réponse d'Hime, comme pour dire qu'il n'en avait rien à foutre de ce que ces deux là pouvaient dire. Un petit coup d'oeil aux alentours et il remarqua le manège d'une nouvelle venue, qu'il ne se gêna pas pour détailler, comme d'un oeil désintéressant, ce qui n'était peut être pas le cas. Jolie, pas une bombe, mais elle restait appréciable. Une nouvelle tête sans doute, aucun souvenir de l'avoir croisée auparavant. Elle se tenait un peu à l'écart, peut être trop timide pour s'approcher, peut être attendant qu'ils ne se barrent pour rejoindre le réfectoire, enfin la raison n'avait pas d'importance, elle était là tout simplement. Ce qui lui fit détourner son regard fut une voix qu'il connaissait, l'infirmière....il fallait avouer qu'il ne l'avait pas venue venir. Ouais on pouvait dire qu'il l'avait déjà croisé, la première fois fut quand Ira eut la main lourde avec lui. Enfin il l'avait croisée mais ne la connaissait pas plus, elle était pas avec son volatile ? c'était quoi déjà... merde pas capable de replacer un nom sur cette espèce à la con... oh et puis merde, ca n'avait pas d'importance.

Et voilà qu'Hime en avait marre du hall, elle voulait squatter ailleurs visiblement. Et elle recommençait avec l'autre pouffe". Mais elle était tenace, qu'est ce qu'elle pouvait bien vouloir à toujours les casser les oreilles avec ça. Kiyoshi se tenait juste derrière Hime, en profitant pour poser un instant ses mains sur ses épaules, comme pour la rabaisser, appuyant très légèrement comme s'il prenait position sur elle pour être mieux soutenue. Puis il passa sa tête à côté de celle de sa soeur, se rabaissant fortement pour le faire, la regardant avec un sourire narquois alors qu'il n'était qu'à quelques centimètres, se moquant du regard des autres personnes présentes, que l'infirmière soit présente, il l'avait déjà zappé.

"Tu préfères pas ramener ces peintures dans ton pieu pour la nuit, je croyais qu'elles t'intéressaient, avec toi de la place dans un lit c'est pas ce qu'il manque... enfin j'imagine que t'as un plan pour qu'on s'emmerde pas ce soir."

Pas très évolué en effet, juste la façon qu'avait sur l'instant Kiyoshi de rappeler à sa soeur qu'il n'était pas son esclave, fallait pas non plus qu'elle se la joue trop. Ni une ni deux, un mouvement vif et il se tenait déjà un peu plus éloigné d'Hime, il avait fait une remarque qui touchait à sa taille, il savait qu'elle détestait ça. Enfin elle avait pas tort, marre de squatter ce hall, il voulait s'amuser et ce n'est pas ici qu'il le ferait. Un rapide coup d'oeil vers la jeune fille au pull olive, juste un petit sourire interessé. Hime était déjà chiante à lui parler d''autres filles il n'allait pas non plus draguer sous son nez pour qu'elle ne l'accuse d'on ne sait quoi et lui massacre le tympans en gueulant comme une folle. Hime avait une voix aussi stridente que sa taille se trouve être petite, c'est pour dire les emmerdes. Quoique ça pourrait être marrant de la faire chier... N'empêche qu'elle parle de "l'autre pouffe" l'intriguait un peu, qu'est ce qui avait put se passer ce soir là pour qu'elle soit devenue si chiante sur le sujet... il n'avait pas finit de la questionner, elle l'ouvrirait pour lui dire ce qui lui faisait autant chier. Finalement il s'apprêtait à faire quelques pas en direction opposée, comme pour se diriger soit vers les escaliers, soit vers le salon, soit vers l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kirihana Eishi

avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 26
Date d'inscription : 08/05/2008

Fiche de perso
Classe: L'Aristo
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Jeu 15 Mai - 18:25

A peine Eishi avait-il posé sa question que la fille se bougeait pour se planter devant son compagnon en lui faisait face à lui. En la regardant, l'aristo devina que les choses s'annonçaient moins simples que prévu: les yeux brillants et le visage pas des plus calme de celle qui lui faisait face n'était pas ceux d'une fille sympa qui allait gentiment lui donner la réponse qu'il voulait. Mais avant qu'il ne puisse penser ou réagir plus que ça, la naine le rembarrait en se moquant de lui. Sur le coup, Eishi perdit son air hésitant pour reprendre le visage froid qui était le sien dans ce genre de situation, au détail prêt que son visage s'était trés légèrement empourpré. Il avait fait quoi pour qu'elle s'adresse à lui de cette manière? Rien, à part lui demander poliment un renseignement. Elle devait se faire des tas d'amis la naine...

"J'avais oublié à quel point les gens étaient aimables ici..."

Un ton sarcastique dans sa voix? Non. Même pas. Juste le timbre glacial qu'Eishi employait pour s'adresser aux petits excités de son ancien lycée. Il avait été débile de s'attendre à un geste de savoir-vivre de la part des élèves de Ryuuketsu. Pourtant l'année dernière aurait du le lui apprendre, ça. On va dire que les vacances lui avaient vidé la tête. Elles sont faites pour ça de toute manière non?
Eishi tourna la tête... Pour croiser le regard d'une fille qui se trouvait derrière lui. Elle aussi était petite, mais toujours moins que la petite puce enragée devant lui. Visiblement elle attendait que le groupe s'écarte pour déboucher l'accés au réfectoire. L'autre naine l'avait mis en rogne, mais c'était pas une raison pour oublier les règles que lui avaient inculqué sa parfaite petite éducation. Eishi s'écarta légèrement sur la gauche en poussant ses valises du pied pour lui laisser la place.

Puis il y eut une voix. Se retournant, Eishi pu voir qu'une femme s'était approchée sans qu'il la remarque. Blonde, avec des yeux rouges qui ne fixaient rien. Voilà au moins une personne dont il se souvenait: l'infirmière du manoir (dont le nom entier avait toujours été imprononçable pour lui). A la regarder on aurait pu croire qu'elle parlait à quelqu'un derrière eux, mais sachant qu'elle était aveugle on comprenait mieux. Elle était sympa au moins, l'infirmière: elle répondait à une question posée à quelqu'un d'autre. Un exemple de civisme, la naine devrait prendre exemple.


"Ah, merci..."

Eishi vi du coin de l'oeil le grand aux mèches rouges se pencher sur la naine en la prenait par les épaules pour lui parler à l'oreille. Mais l'aristo ne prit pas la peine d'écouter ce qu'ils se disaient. Qu'est-ce qu'il en avait à faire de toute manière? Il avait plus à gagner à reprendre ses calculs sur le temps.
Une demi-heure ou plus que le repas était servit donc? A première vu ça lui laissait de la marge pour aller voir sa chambre. Mais tout bien réfléchis, s'il ne savait pas quand le diner serait débarrassé, tout ça ne l'avancerait pas à grand chose. Alors que le grand type s'éloignait, Eishi fit quelque pas dans la direction de l'infirmière. Il reprit alors sur un ton plus cordial qu'avec la naine.


"Et est-ce que vous savez aussi quand est-ce qu'il sera desservit?"

Eishi fixa un moment les yeux rouges sang de l'infirmière aveugle, puis se souvint d'un détail la concernant. C'était pas elle qui se baladait toujours avec un rapace sur l'épaule? Il avait creuvé pendant les vacances celui-là? Ca ferait une bizarrerie de moins dans ce manoir, mais il y en avait encore tellement que c'était comme une goutte d'eau en moins dans l'océan des choses qui consternaient l'aristo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin-Mu Ai

avatar

Féminin
Nombre de messages : 156
Age : 27
Localisation : Dehors... ?
Date d'inscription : 11/05/2008

Fiche de perso
Classe: Combattante
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Jeu 15 Mai - 20:15

Malgré son retrait apparent de la scène et son allure discrète, Ai eu droit à des regards inquisiteurs, ignorants …et polis. Mon Dieu ce que la Chine c’est mieux !
Les gens ne sont pas autant casse-couille à hurler tout leur saoul comme une truie que l’on égorgerait ! Elle fit sa tête de blasée, ses traits se dessinant vers le bas d’une seul coup pour afficher un regard profond… de paumée ! qui ne se sent pas dans son environnement. Respect. Calme. Maîtrise de soi. Voilà avec quoi elle était nourrie notre petite Ai et là d’une seule traite elle avait droit à la violation de ces trois règles de vie fondamentale dans son temple. Hurler, bouger, réagir ainsi lui semblait absurde, enfin bon peut être avait-elle ses raisons de réagir ainsi.

Ai profita que le gars aux cheveux blancs lui cède un peu de place pour passer, autant ne pas paraître timide en attendant qu’ils aient tous jarreté du passage. Elle était assez menue pour tous les esquiver sur le côté, ce qui lui donna envie de provoquer la belle gueulante. Elle passa devant les yeux de glace, le regardant quelques secondes de ses prunelles vivaces alors qu’elle marchait rapidement. Se déplaçant de façon aisée, le sol glissant presque sous ses pas. Fugace comme était son pas elle arriva rapidement tout près des deux autres. Elle ne prêta pas oreille aux mots du garçon, ça ne la regardait pas.

Elle posa son doigt sur ses lèvres, son beau visage d’ange posant son regard au niveau de celui de la jeune fille pendant quelques secondes, juste le temps de lui faire entendre un murmure teinté de son accent peut marqué dans ce son qui se fit entendre.
« Chuuu… » Le –t de ce chut ne fut même pas marqué par sa voix, mais le mot restait pourtant habilement compréhensif et… provocateur. Non pas que la petite Chinoise cherche la merde, c’était tout simplement que la belle aux cheveux bleus était priée de baisser le ton. On était pas en train d’attenter à sa vie à se qu’elle voyait et puis c’était chiant à la longue ! Ai ne stoppa pas à côté de la jeune fille, peut être ne remarqua t-elle même pas son petit sourire. Elle avait faim, raison suffisante pour ne pas perdre son temps.
La porte du réfectoire se referma derrière elle, sans un bruit.

-> réfectoire


Dernière édition par Shin-Mu Ai le Dim 25 Mai - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inarii Azmaria
Infirmière à piaf, emule de Gilbert Montagné
avatar

Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 25/04/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Dim 18 Mai - 16:16

La miss Inarii entendait tout un melting pot de voix se mélanger dans sa pauvre tête, n'en reconnaissant aucune. La conversation lui semblait vive, mais de toute manière elle ne pouvait rien faire de sa position actuelle. Mettre un bras en avant puis avancer jusqu'à trouver un mur où une personne sur son chemin? Intéressant, mais pas réellement glorieux comme idée. Plutôt que de rester passivement à écouter tout le brouhaha ambiant, elle opta plus pour le fait de ne se concentrer que sur une chose unique, celle de la voix du jeune homme auquel elle avait répondu. Encore fallait il qu'il parle, de toute manière elle n'avait rien de mieux à faire en attendant qu'Azu bouge son derrière gavé de plumes pour pouvoir bouger ailleurs. "De rien" Ses oreilles perçurent des pas se dirigeant vers elle. Elle n'esquissa pas le moindre geste, ne prenant pas peur face à l'inconnu qui s'oppressait tout autour d'elle. De toute manière elle était un peu du genre à se foutre de tout, si sa dernière heure avait sonné, elle l'attendait. Fataliste. Finalement elle entendit la même voix qu'auparavant. Elle farfouilla rapidement dans sa mémoire, puis lui répondit d'une voix un peu monocorde. "Ils le desservent à peu près une heure après l'avoir servit... Tu devrais y aller, sinon tu n'auras plus rien."

Dans le même temps elle entendit un "kra" puis des battements d'ailes qui se rapprochaient de plus en plus. Azu venait tout juste d'arriver des escaliers, poussant des croassements furieux après l'épisode de ce qu'il s'était passé en haut. Il en foutait un de ces bordels... Azmaria leva son bras droit en l'air, le présentant face aux cris entendus. L'oiseau freina son élancée, puis ouvrit grand ses pattes face au bout de chair avant d'enfoncer ses serres dans la peau sans beaucoup de gêne -un peu après le coude sur l'avant bras-. En pétard le piaf. "Aie !" Une onomatopée fendit l'air, léger cri de l'infirmière qui ne s'attendait pas à sentir avec autant de violence les griffes de l'animal pénétrer ainsi en sa chair. Une petite giclée de sang s'écoula, tachetant le pull à l'endroit où la blessure avait eut lieu d'être. Encore deux belles taches rouges sur le vêtement blanc, des nouvelles toutes fraîches. A l'entente de la voix, Azu relâcha son étreinte, se rendant bien vite compte de sa boulette. Sans attendre plus longtemps, il repoussa d'autres cris bien moins puissants, d'un tout autre ton en levant successivement ses pattes l'une après l'autre.

*J'ai bien fait de l'envoyer...*

Elle le remit sur son épaule après avoir comprit le geste qu'il venait tout juste d'effectuer, une sorte de code qu'elle lui avait apprit. Le volatile n'avait pas serré trop fort cette fois ci, il ne s'était pas contrôlé avant, principale raison. La vision lui fut rendue, et Azu planta son regard dans celui du jeune homme juste en face d'elle. Lui elle le connaissait, c'était surtout les nouveaux dont les têtes ne revenait pas, forcément elle n'avait pas encore mémorisé leur noms et leur tête. Elle lui fit un bref sourire, avant de parler de nouveau d'une manière plus rapide qu'auparavant. "Bonsoir Eishi. Dépêche toi d'aller manger... Je dois filer." Oui bonsoir un peu tard, mais elle n'avait pas pu le reconnaître avant. Elle ne prêta que très peu d'attention sur les autres protagonistes ici présent puis se tourna avant de marcher d'un pas vif vers l'escalier menant aux corridor coté filles.

==> Les corridors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tsukushi Hime
Minipouss sur deux roues, admiratrice de Sakiko
avatar

Nombre de messages : 60
Date d'inscription : 29/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Lun 19 Mai - 23:13

"Contrariée ? C'est ta semaine ?"

... ... ...

Elle le regarda et elle finit par cracher son venin rapidement. Cela se voyait sur son visage qu'elle ne l'aimait pas, pourtant, parfois, elle se mettait de son côté ...

"Tu veux vérifier C ... ?"

Le dernier mot se perdit dans sa bouche, il était bien sûr, évident qu'elle avait voulu dire connard. Mais elle connaissait son frère, après tout ils étaient jumeaux tout de même. Elle l'avait déjà vu rouer de coup une fille juste parce que sa gueule lui revenait pas. C'était au début quand il se cherchait encore. Maintenant, il avait trouvé une sorte de chemin, une sorte de credo, de conduite à tenir, mais il tapait toujours sur les filles, avec la même force que sur un homme. Leur jeu de "je te gueule dessus" durait depuis longtemps, mais Hime savait aussi qu'il ne fallait pas trop le chercher, du moins pas trop l'injurier, car sinon c'est elle qui se prendrait un coup dans la tronche et elle atterrirait à l'autre bout de la pièce, la gueule en sang ... Non merci.

"La ramène pas trop non plus..."

... ... ...

Oups, gloups, elle continua de regarder droit dans les yeux son frère. Elle ne baissera pas le regard, jamais ! Mais on vit clairement qu'elle avala difficilement sa salive, enfin du moins lui le vit, du à leur promiscuité. Il savait qu'il avait le dessus physiquement, et il savait qu'elle savait (^^). Mais elle garderait son air sûre d'elle. Cependant elle ne dirait rien de plus. Le simple d'avoir fait mouche lui suffit, bien que pas trop, car du coup, elle devrait moins emmerdé et faire plus attention à ce qu'elle dirait sinon, il lui flanquerait une bonne raclée, devant du monde ou non, soeur ou pas soeur ...

Mais quand Hime parla de bouger, Kyioshi finit par prendre position sur elle, d'une manière qu'elle n'aima pas.

"Tu préfères pas ramener ces peintures dans ton pieu pour la nuit, je croyais qu'elles t'intéressaient, avec toi de la place dans un lit c'est pas ce qu'il manque... enfin j'imagine que t'as un plan pour qu'on s'emmerde pas ce soir."

Elle souleva ses épaules et elle avança d'un pas en regardant de travers son frère étant sur son côté gauche. Son regard était celui d'un chien prêt à mordre.

"C'est vrai que toi question bon plan tu peux repasser ..."

Il n'y avait aucun sourire, aucun rire, aucune joie dans la voix d'Hime. Juste des mots dits pour blesser et faire chier uniquement cela.

"J'avais oublié à quel point les gens étaient aimables ici..."

Nyeh ?

Hime tourna rapidement la tête comme un serpent qui se réveille en sursaut. Ses yeux rapetissèrent pour se ré agrandir de suite. Alors là, franchement elle était sur le cul ! Il lui faisait quoi Monsieur 50 kilos tout mouiller ? Il se la jouait "Je me la pète" parce que j'ai des admiratrices dans la salle ? Hime le regarda, venimeuse, puis elle se mit à rire.

"T'as franchement moins de classe que l'autre Bouffonne ! Heureusement pour toi que j'ai mes trucs, du coup j'ai pas envie d'avoir plus de sang sur moi ..."

Raffiné ? Oula c'est le moins que l'on puisse dire ... Mais n'était ce pas la faute de son frère après tout ? Et voilà qu'en moins de temps qu'il ne faut pour le dire une deuxième personne cherchait Hime. Alors là, elle devait être rentré dans la quatrième dimension, pas possible ! D'une part un mec propre sur lui tient ta tête à une furibard, comme si rien n'allait se passer. Et ensuite une nouvelle cherchait volontairement une ancienne sans aucun respect ... Etait ce vraiment là la culture japonaise avec ces principes ? Même Hime se la fermait face à l'infirmière, mais tout le monde se l'ouvrait face à un chien qui montre les crocs .... Non vraiment le monde à l'envers ... Hime pointa juste du doigt l'autre fille et elle lui fit un joli doigt d'honneur.

Deux têtes qu'Hime n'était pas prête à oublier ...

La "minipouss" finit par regarder les possibilités qu'ils avaient. L'escalier pour aller dans les chambres ? N'importe quoi. Le réfectoire où la gonzesse allait ? Non merci. Le salon Il y a toujours du monde et elle avait vu l'infirme y rentrer ... Non merci. Elle regarda donc la porte d'entrée. Il ne restait plus que cette solution mais il allait pleuvoir, et Hime était en Marcel/short/pied nu ... Elle regarda la porte et son frère.

"Allez on bouge je te suis !"

Cela signifiait que si son frère sortait, elle le suivrait. Rien a foutre de la pluie, d'être à moitié à poil et de marcher nu pied, elle se chopperait une bonne crève et elle louperait les cours ... Dur c'est pas le pied ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.recueildunivers.fr
Tsukushi Kiyoshi
Le Tabasco sur la joue ça piKaNoeil
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 03/05/2008

Fiche de perso
Classe: Combattant
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   Mar 20 Mai - 17:12

Les remarques acerbes de Kiyoshi, semblant de moqueries envers sa jumelle semblaient l'agacer, la rendre plus haineuse qu'elle ne l'était à son égard... Quelques paroles au ton vénéneux sortirent de la bouche d'Hime, vite interrompues, enfin il 'était pas bien difficile de deviner les mots qu'elle tut, la connaissant ce devait être encore de douces paroles... qui oserait parler d'insultes ? quoique clair que ce serait sans doute plus adapté. Enfin Hime savait toujours où frapper, minuscule et aboyant souvent, mais sachant taper où il le fallait. Kiyoshi eut un léger mouvement des yeux quand sa soeur s'interrompit, son expression devenant plus acérée, signe d'un début d'agacement. C'est qu'elle était de plus en plus chiante cette conne ! Répondant à ses sarcasme par le silence, n'ayant surtout pas très envie de répondre, très vite le combattant lui demanda de la fermer, le self control c'était pas forcément son truc, si elle se mettait à l'emmerder elle le regretterai, sa soeur ? il s'en moquait royalement. La promiscuité qui les séparaient tournant à l'avantage de Kiyoshi, plus rapide et plus fort. Si Hime aurait son flingue en main les rôles seraient sans doute inversés, mais la proximité entre les jumeaux n'avantageait vraiment pas la merdeuse; il en profitait pour l'instant.

S'il fallait reconnaître une qualité à Hime, enfin du point de vue de Kiyoshi, c'était qu'elle savait tenir tête, malgré qu'il ait put remarquer qu'elle déglutissait avec grand mal, n'étant pas quittée des yeux grisâtre de son jumeau. Elle avait une putain d''assurance, enfin pour l'instant elle lui tapait un peu sur les nerfs, elle avait fait mouche et bien qu'il n'ai pas atteint sa limite, il plaisantait moins, le jeu étant devenu moins amusant que quand il se foutait de sa gueule... mauvais joueur ? sur ce coup oui... Enfin il avait vite repris en faisant de nouveau chier la frangine, adoptant un ton sarcastique pour mieux se moquer d'elle que se soit par sa gestuelle ou ses paroles. La minipouss *sifflote* joua légèrement de ses épaules avançant légèrement en avant, Kiyoshi ne perdant pas l'équilibre mais relâchant alors l'étreinte de ses mains sur son épaule, comme désarçonné un instant, elle lui tenait toujours tête... enfin elle avait pas tort non plus, il se faisait chier depuis la soirée à glander comme un con, enfin elle ça semblait pas mieux pour qu'elle se mette à squatter le hall, pas un jumeau ne semblant valoir mieux que l'autre, c'était une soirée barbante au possible.

Et voilà qu'Hime n'impressionnait plus personne, de sacrés balezes au manoir.. la chochotte qui avait subit les belles paroles d'Hime, elle qui lui avait gueulé dessus comme du poisson pourri, répondait comme si de rien n'était, bon... deux possibilités, soit il avait de sacrés coronès, soit il était inconscient là... enfin en le voyant Kiyoshi se dit que la première possibilité fallait de suite laisser tomber. N'empêche qu'après un léger écarquillement des yeux, ça le fit sourire, commençant presque à se marrer, tellement occupée sur cette vision cocasse qu'il ne vit pas Ai s'approcher en douce d'Hime et lui insigner du doigt de se taire. Le combattant dévisagea plus longuement Eishi d'un air moqueur, écoutant Hime parler d'une bouffonne et répondre à Eishi en faisant le rapprochement avec les piques que lui avait envoyé son frère tantôt. Kiyoshi s'imagina en un instant la scène, voyant le visage en sang et Hime... enfin non, mieux vaut ne pas trop détailler ses visions, cette pensée raviva une lueur de sadisme en son visage, s'en léchant presque les babines d'avance.

"T'emmerdes pas, tu vas saloper sa tenue de dandy, elle va nous taper une crise et se mettre à pleurnicher."

Kiyoshi se mettait à appuyer les dires de sa frangine, choisissant un terme féminin pour définir Eishi. Son ton semblait mélanger dégoût et moqueries. Appuyer la soeurette c'était pas souvent, ils avaient plus tendance à se gueuler l'un sur l'autre, enfin la tête de l'aristo ne lui revenait pas, s'il était assez inconscient pour répondre à Hime, lui il ne fallait pas le faire chier. Un peu plus détendu que lorsqu'Hime lui avait casser les burnes, il n'en restait pas moins encore susceptible suite à ces réflexions. Le bruit du piaf de l'infirmière lui rappela la présence de cette dernière qu'il avait totalement zappé. Tiens, elle pissait encore un peu le sang, son pull en étant la preuve, vision pittoresque dont il avait déjà été témoin, elle devait être maso pour avoir un volatile qui l'égratignait toujours ainsi. Bah il s'en foutait, qu'elle prenne son plaisir comme elle le désirait, qu'elle enfile tenue sm et déambule dans les couloirs, chassant les aristos la nuit, il s'en moquait royalement. Elle se barrait, tout le monde se barrait, Kiyoshi étant suivit de peu par sa soeur.

"Allez princesse, ramènes tes fesses*

Manière de signifier qu'il décollait du hall, poussant vite la lourde porte donnant en l'extérieur. Qu'Hime ne soit pas en une tenue adaptée ? bah il faisait même pas gaffe à ce genre de détails, Kiyoshi n'ayant rien d'un gentleman, la pluie n'était pas non plus très forte et lui il ferait avec. Sa soeur n'était pas non plus une fille qui se plaignait au moindre ongle cassé, la pluie ne la tuerait pas, il aurait sans doute pensé quelque chose de ce genre s'il avait plus de considération pour sa jumelle sur ce genre de détail. Là il s'en foutait. Le "princesse" sur lequel il avait insisté n'étant quand à lui qu'une simple toute petite moquerie.

----> Extérieur du manoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est quoi ce bordel !!! (09/04 en soirée)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» L'amoûr brille sous les étoiles ! [Pv Aaron, Darren, Natasha & Swann)]
» C'est quoi ce bordel ? ? Pégase & Elena
» Et vous, vous ecoutez quoi souvent?
» Le Baptème, c'est quoi? Comment on se marie ?
» Frimer, à quoi bon ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Manoir Ryuuketsu :: Rez-de-chaussée :: Le grand hall-
Sauter vers: