Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Chambre 15: Mizuno Sakiko & Mizuno Sachiko

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mizuno Sakiko
Vermillion "Band2bouZ" Admin
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: Aristo
PV:
40/40  (40/40)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Chambre 15: Mizuno Sakiko & Mizuno Sachiko   Ven 2 Mai - 20:10

-----------------------------------------------------------------------------------------



-----------------------------------------

Chambre luxueuse que celle des jumelles Mizuno. Au terme d'un couloir se trouve la porte qui permettra de rejoindre cette pièce qui dénote une certaine opulence. Une porte comme celles qui découvrent les autres chambres, l'intérieur devenant cependant vite bien moins banal. Des tapisseries et ameublement somptueux parsèment la pièce. Bien que la chambre accueille deux occupantes de par les jumelles Mizuno l'habitant, un seul lit prône en maître... un lit se montrant cependant bien suffisant pour les jumelles Mizuno... majestueux, mêlant splendeur et confort, des draps, couvertures qui sont parmi les plus soyeux qui puissent être. Non loin, une petite table luxueuse, au devant de cette dernière se trouvant un fauteuil des plus douillet sur laquelle Sakiko aime s'installer dans ses moments de lecture, ou pour se relaxer avec le meilleur thé qui soit, lorsque Sachiko se trouve dans un profond sommeil. Non loin, une petite commode sur laquelle se trouvent divers objets destinés à l'usage personnel des deux occupantes de cette chambre. Un miroir venant agrémenter le dessus de cette dernière, Sakiko se coiffant, voir coiffant sa soeur, à l'aide de ce dernier. La chambre se trouve bien souvent dans la plus profonde obscurité, des rideaux d'un rouge sombre venant entraver la lumière qui pourrait parvenir dans la pièce par la seule fenêtre que cette chambre possède. Ces rideaux restent en tout moment de la journée fermés, les jumelles Mizuno préférant les lumières diffuses provenant de diverse bougies accrochées au mur de par les magnifiques décorations les retenant. Bougies très régulièrement changées par les maids du manoir. En face du lit prend place une armoire massive décorée avec le plus grand soin, aide nécessaire au rangement. Nombreux vêtements venant s'y insérer, un petit espace séparant ceux de Sakiko de ceux de sa jumelle Sachiko. Espace qui est parfois délaissé par Sachiko. En effet il n'est pas rare, si Sakiko ne se trouve pas dans la pièce, de voir traîner les différents atours de la jumelle aux cheveux corbeaux sur le lit, voir à même le sol.

----------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuno Sakiko
Vermillion "Band2bouZ" Admin
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: Aristo
PV:
40/40  (40/40)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Chambre 15: Mizuno Sakiko & Mizuno Sachiko   Sam 14 Juin - 5:15

Premier post Rp...

Il était pratiquement 21 heures, une heure propice au plein éveil des sens de la jumelle Mizuno aux cheveux flamboyants, à l'errance qu'elle faisait quotidiennement sienne. Depuis que son humanité l'avait quittée pour laisser place à sa nouvelle nature, celle d'une prédatrice aux instincts aiguisés, elle basculait peu à peu en un être issu des ténèbres énigmatiques que la nuit tendait à lui offrir. Ayant prise ses habitudes aux antipodes des êtres diurnes, elle se délectait par avance de la tombée de la nuit, du calme serein que celle ci présageait, pouvant profiter à son bon plaisir de la tranquillité qu'elle chérissait. Mais ceci n'était nullement la seule raison. Bien qu'ayant déjà un vécu d'une année en ce manoir, sa grande curiosité la poussait à toujours vouloir l'explorer, tenter de découvrir ce qu'il cachait. Son 6 ème sens, les étrangetés croisés lui laissant penser que corridors, bibliothèques et autres lieux pouvaient ruisseler de secrets non dévoilés qu'elle se ferait un plaisir de découvrir. Sakiko ne serait jamais satisfaite, elle qui avait perçue bon nombre de conversations quand aux phénomènes mystérieux du domaine, discernant selon ses propres critères le vrai du faux, tenant à vérifier par elle même la véracité de tout ceci.

Désormais debout en sa chambre, se tenant non loin du lit, Sakiko se dirigea vers ce dernier, un air emplit de satisfaction sur le visage. Étendue parmi les draps, enrobée avec délice en ces derniers, trônait la princesse des lieux, elle qui se semblait se reposer d'un sommeil éternel... bien qu'étant vivante, si tant en est que sa condition vampirique tenait de l'être vivant. L'aristocrate savait parfaitement que sa jumelle à la chevelure corbeau pourrait rester encore un long moment en ces draps, ne se posant guère la question quand à savoir s'il fallait la réveiller ou non. La Kyuuketsuki aux cheveux vermillons se pencha juste sur sa jumelle qui était alors sous la douce emprise des bras accueillants et envoûtants de Morphée, approchant inéluctablement ses lèvres de l'épaule droite de sa soeur, là ou se tenaient deux petits traces bien distinctes. C'était la marque caractéristique qu'elle avait elle même laissée, empreinte de son étreinte avide qui lui permettait de se nourrir de ce calice dans le plus grand délice. Alors qu'elle ne se trouvait plus qu'à quelques centimètres, Sakiko se ravisa, posant sa main sur la chevelure de la belle au bois dormant, non loin de son front, une voix douce mais emprunte de malice se faisant entendre.

"Dors donc Sachiko, reprend ces forces qui me sont nécessaires et qui te seront de nouveau drainées... profite de ce temps qui t'est accordée"

Sa voix ne fut pas distincte, hormis d'elle même et de la seule personne envers qui elle se daignait se montrer familière, du moins en privé... sa soeur. Sakiko avait une emprise très distincte, quasi exclusive envers sa jumelle qui évoluait telle son ombre, enfin il ne pouvait en être autrement. Son ombre elle l'était réellement aux yeux de la jumelle aux cheveux rouges. Elle ne pouvait que l'être, bien qu'étant au sommet de l'évolution, Sachiko n'était toutefois qu'une copie de sa jumelle, son reflet qui ne possédait pas la splendeur unique qui appartenait à sa soeur qui, il était vrai, avait une très haute estime d'elle même. Ceci dit, celle ci se montrait parfois douce avec cette sa jumelle, souvent en son sommeil, ne l'étant que rarement lorsqu'elle fut éveillée... quoique l'état narcoleptique de Sachiko tenait plus d'une forme de somnolence constante. La douce caresse d'une main gracieuse descendit un court instant sur le visage endormi, bien que l'expression de Sakiko resta de marbre, s'exprimant plus de par ses gestes habiles. Enfin, elle détourna vite le regard de celle qui était perpétuellement dans un sommeil on ne peut plus profond, ne lui accordant nulle autre faveur, seul toucher de sa main sur son visage paisible, mais faveur pourtant si précieuse pour quiconque en profiterait.

Se déplaçant avec grande finesse, Sakiko se retrouva très vite devant l'armoire qui prenait place en face du lit, la déverrouillant pour en ressortir quelques vêtements. Puis, elles les déposa sur la chaise qui se trouvait non loin. Cette toilette était destinée à la jeune fille aux cheveux d'ébènes, bien que sachant pertinemment que cette dernière n'aurait sans doute pas la présence d'esprit de se changer une fois sortie de son sommeil... peut être que le miracle s'accomplirait... Enfin il serait bien plus probable qu'une fois de plus une ombre débraillée ne fasse son apparition dans les corridors, tel un fantôme. Du moins, si celle ci, une fois esseulée, venait à quitter sa chambre, à la recherche de son double sophistiqué. Soit ! Il n'était plus le temps de s'attarder, non le temps était précieux, Sakiko était désireuse de quitter cette chambre au devenir soporifique. Sans un regard supplémentaire, elle ouvrit donc la porte, empochant la clef, ne verrouillant pas une fois sortie, laissant à sa jumelle le soin d'être le cerbère des lieux... un cerbère au combien étrange, il fallait en convenir, un de ceux qui ne mettait aucune ardeur à la tâche...

-----> Destination inconnue

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Chambre 15: Mizuno Sakiko & Mizuno Sachiko
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dessin by Mizuno pour Kôji
» Ami Mizuno/Sailor Mercury
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Manoir Ryuuketsu :: Premier étage :: Chambre lycéennes-
Sauter vers: