Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Kaori Ichika

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ichika Kaori
Briquette de sang sur pattes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 27/04/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Kaori Ichika   Ven 2 Mai - 21:17

Prénom : Kaori
Nom : Ichika
Age : 16 ans
Classe : Glauque
Métier ou année scolaire: Seconde année
Orientation sexuelle : Profondément dégoutée des hommes. Nous dirons qu'elle est homosexuelle. Mais son plus grand amour est la douleur.

Particularité: Saigne toujours de la main.
Phrase typique: Paske j'en ai envie
But/Rèves: Trouver un moyen de souffrir, trouver une personne qui la torture. [Sakikiiiiiiii-sama *Bave*]

Description physique : A l'apparence d'une gamine, Kaori est assez petite. Ne dépassant pas les 1m56 sa silhouette est fluette. En effet elle est mince, pas très imposante. Mais ses membres ont beau êtres fins et joliment taillées, il ne faut pas s'y fier. Ce n'est que du muscle, même si il y en a peu. Sa peau est blanche et douce naturellement, possédant un galbe presque parfait... En effet, sont présentes sur son épiderme différentes marques et cicatrices qu'elle s'inflige, à son plus grand plaisir. Ses petites jambes sont élancées et souvent mise à nues grâce à une jupe. Celle-ci s'arrête un peu plus haut que ses genoux et est d'une couleur rouge délavée. Regardons un peu plus haut il y a son ventre plat qui possède une trace légère d'abdominaux et en son centre un petit nombril creux et voilà sa poitrine. Menue mais bien faite, elle est toujours à nue sous ses hauts. Quand elle porte sa jupe, c'est une chemise qui couvre son torse et ses épaules. Blanche et en mauvais état. Les manches sont déchirées à divers endroits, elle est tachée et toujours froissée. Le nœud de son col et du même coloris délavé que son bas. Enfin, surplombant le reste du corps, le visage de Kao. Il est fait de traits fins et possède une expression souvent de glace. Les fines lèvres qui dessinent sa bouche sont souvent étirées en un sourire vague, inexpressif ou simplement mauvais. Pourtant il arrive qu'elle exprime certains sentiments qu'elle souhaiterait pourtant garder profondément en elle. Plus haut il y a son nez un peu en trompette. Puis ses yeux en amandes dont les pupilles sont ambrées. Bien que souvent vide, son regard peut aussi briller d'une lueur malsaine, s'approchant du sadisme. Pour finir, sa chevelure d'une belle couleur pourpre et aux reflets noirs. Coupés courts et en batailles, ses cheveux forment un joli ensemble d'épis et de mèches rebelles qu'elle prend soi de ne jamais coiffer. Et qu'elle aime couper elle même.

Quand elle ne porte pas son vieil uniforme (décri plus haut) ou celui du lycée, sa tenue varie. restant tout de même dans les mêmes tons sombres. Kaori porte souvent des hauts lui permettant de cacher ses nombreuses cicatrices. Non pas qu'elle en ait honte, mais il est préférable de ne pas attirer l'attention sur elle. Son style est plutôt glauque optant plus pour des affaires larges que trop sexy. Ce qui ne l'empêche pas pourtant de porter de temps en temps des corsets noirs. A part cela, les hauts de sa garde de robe sont tous simples. Les quelques jupes qu'elle possède sont toutes à motifs écossais souvent rouges et noirs ou gris et noirs. Et quand il fait trop froid pour ce genre de tenue, Kaori se couvre avec un pantalon en cuir noir. Rien d'autre. Côté chaussures, des baskets ou des bottines ressemblant à des rangers. Aucun bijou n'est visible sur elle, trop encombrant pour se mutiler.

Description psychique : Autant prévenir de suite: Kaori n'est pas une tueuse psychopathe assoiffée de sang. Quoi que le dernier point est discutable. En effet la jeune demoiselle aime le sang dans tout les sens du terme. Sa vue, son odeur, son goût et surtout le sentir s'échapper d'elle. Comme il n'y a pas de fumé sans feu, il n'y a pas de sang sans douleur. Mais depuis longtemps la souffrance est devenue jouissance. Elle aime s'infliger toutes sortes de blessures pour profiter de toutes les manières de son sang. Il faut bien comprendre qu'elle ne fait pas cela car elle cible d'une déprime chronique. Kao adore vivre et ne compte pas mourir ou se suicider tout de suite, pour justement profiter le plus longtemps possible de son liquide vital. Que quelqu'un d'autre la torture lui convient aussi, du moment que c'est bien fait. Et si sa geôlière mêle au jeu la perversion alors la demoiselle est comblée. Tous les vices sont bons à prendre si c'est pour se procurer du plaisir. Car oui, en plus d'être mazo, Kaori est perverse et ne le cache pas. Il lui plait de le dire, de le faire comprendre. Elle ne cache ni ses tendances, ni ses plaisirs à ceux qui le demandent. Pour cause elle reste une fille au franc parlé qui dit ce qu'elle pense, ce qui lui passe par la tête et fait de même. Elle réagit au quart de tour à toutes provocations ou invitation. Et ne réfléchit pas assez quand il s'agit de prendre une décision. Ce n'est pas une rebelle, elle ne considère pas l'autorité des adultes et fait seulement les choses dont elle a envie, c'est tout. Trop réfléchir, calculer n'est pas son genre, ce qi la fait passer pour une mollassonne, mais ce que pense les autres elle s'en fou. Ce qui compte c'est son plaisir personnel. Comme le shit pour certains, la souffrance est une drogue pour elle. Plusieurs fois par jour elle se mutile. C'est une chose dont elle ne peut se passer. Le reste du temps, si on ne la cherche pas, il est silencieuse. Elle parait toujours molle, pourtant elle est très vive et endurante en sport. Seule matière qu'elle apprécie.

Et, bien il ne reste qu'à dire que la jeune fille est dotée d'une certaine réflexion qui lui permet d'être maligne. Mais elle ne l'exploite sans doute pas assez. Elle aime aussi séduire les femmes. Surtout celles qui sont plus âgées qu'elle, mais pas forcément de beaucoup. Souvent silencieuse, elle ne possède pas beaucoup de discussion. Son sang n'est pas souillé, elle ne boit ni ne fume. Et pour finir, le détail qui tue: Kaori n'aime pas le lait, ni la salade. Ses ramens favorites sont celles au bœuf.

Histoire : Tsushima est une petite ville du Japon située non loin de Nagoya. Les printemps y sont doux et les cerisiers qui y poussent sont magnifique quand ils fleurissent. Et c'est dans cette ville que naquit une jeune fille. Rien d'extraordinaire bien sûr. Juste le premier enfant d'une couple marié depuis quelques années déjà. Et comme à toutes les naissances, la famille affut et inonde le nouveau né de compliments. C'est une petite fille, et son nom est déjà choisit. Elle sera Kaori. Sortie du collège de leur quartier elle intégrera un Lycée un peu plus loin. Et si il le faut elle ira finir ses études à Nagoya pour devenir quelqu'un de grand. Comme c'est beau de tracer l'avenir de son enfant. C'est tellement bien d'espérer le bonheur...

Sa petite enfance est inintéressante. A 3 ans à part sucer son pouce et manger des limaces on ne fait rien qui pourrait être raconté dans une fiche. Son entrée à l'école fut plutôt difficile, en effet sa mère les avait laissés. Elle et son paternel. Deux années passèrent et elle en vint à devoir dire qu'elle ne se souvenait plus de la voix et du visage de sa mère. Toutes leurs photos avaient été brûlées par l'homme de la maison, et il ne lui parlait jamais d'elle. Bien vite son enfant devint une plaie, à toujours réclamer à manger, ou de l'aide pour les devoirs. Une seule solution: la virer de la maison. Le passage au collège fut tout aussi dur, car la jeune fille fut envoyée dans un internat. Elle y fit la rencontre d'une lycéenne fort belle, et très bien vue des professeurs. Elle s'attacha très vite à la fillette et la considéra un peu comme sa sœur. Etant très bonne pianiste elle inspira Kao à jouer d'un instrument. Ensembles elles choisirent le violon, et la japonaise se mit alors à suivre les cours de musique avec attention. L'année qui suivit la lycéenne quitta l'établissement, elle venait de finir ses études au lycée. Laissait pour seule, la violoniste se plongea corps et âme dans la musique. Il s'avéra qu'au bout d'un an, elle était vraiment douée. Ses notes étaient tout simplement passables, la fille était trop rêveuse au goût des professeurs. Pourtant elle jouait si bien. Quand elle eut 13 ans, on la changea de chambre, elle avait toujours était dans une chambre à lit unique. Et là elle se retrouvait avec 3 autres jeunes filles connues pour êtres des troubles fêtes. La chef, si l'on peut dire, se nommait Malicia et était issue d'une noble famille. Même si ses notes étaient excellentes ce n'était pas le cas de son comportement. La petite nouvelle n'eut pourtant pas de mal à s'intégrer. Bien vite elle se joint à leurs 400 coups et devint très complice avec la meneuse. Elles partageaient tout, trop. Cette belle collégienne blonde fut la première à lui ôter sa pureté. Un échange qui sembla magnifique, une étreinte éternelle...

Le jour de ses 14 ans, son papa qui n'avait pas donné de nouvelles débarqua sur place. De force il l'emmena et la ramena alors qu'elle n'avait pas put dire au revoir. Mais pourquoi?

"J'ai entendu dire que tu jouais merveilleusement du violon. Je suis en manque d'argent, tu vas jouer pour moi."

Il lui fit passer des entretiens avec des conservatoires, des maisons de disques... Et quand ils avaient du temps elle jouait dans la rue pour gagner quelques pièces. Sous la neige, elle devait jouer en étant vêtue comme une clocharde. Tremblant de froid elle enchainait les morceaux... Et quand elle rentrait, aucun thé ou chocolat chaud ne l'attendait. Juste les réprimandes de son père. Elle n'avait pas ramené assez d'argent. De désespoir, ne voulant plus user de son talent pour cet ingrat Kaori se t'ailla les doigts. Il lui était désormais impossible de tenir un archet. Quand il le découvrit la colère était telle qu'il l'attrapa par le col. Son poing vint déboiter la mâchoire de sa fille, elle s'en mordit la langue. Il la tabassa jusqu'à ce que son visage en soit meurtri. Puis il la laissa dans sa chambre, lui ordonnant de dormir. Comme elle lui était inutile, il la renvoya dans un lycée strict cette fois. Dès son entrée des règles lui furent dictées. L'école n'étant que pour les filles, elle se disait qu'elle aurait au moins une consolation. Hélas elle était obligée de rentrer chez elle une semaine par vacances. Ce fut à cette époque qu'elle décida de se dévergonder. De tout faire pour faire honte à son père, le provoquer. Elle se mit à séduire les plus belles filles de l'établissement. Se servant du manque de la gente masculine pour titiller leur libido puis les mettre dans son lit. Elle testa même ses capacités, bien qu'encore légères, sur une sœur. La plus jeune, la plus timide. De longues semaines de patiences pour enfin réussir à la convaincre de bien vouloir se dévoiler. En parallèle avec cette vie, Kaori avait prit goût à la douleur. Elle ne faisait plus cela pour ne plus pouvoir jouer, mais simplement car voir son sang était devenu indispensable. Ses entailles ne se limitaient plus à ses doigts. Elles devinrent visibles, et la jeune fille en devint encore plus glauque.

Les 15 années de vie venaient de passer quand elle fit la rencontre d'une rebelle à tous points nommés. Ranko. Une demoiselle de 16 ans qui refusait d'écouter ses professeurs, fumait et buvait en cachette... La seule qui trouvait "trippant" d'avoir une amie mazo. C'était la fille de la famille qui tenait un dojo. Profitable pour la violoniste. En effet elle lui apprit à se battre, la préférence de Kaori se développa très vite. Les armes blanches. Surtout poignard ou wakizashi. Le coup de foudre certainement, car elles partagèrent bien plus que des histoires débile ou une bouteille de bière. Sous son influence, la musicienne se teinta les cheveux de sa couleur favorite... Aux vacances d'hiver elle l'invita chez elle avec l'accord de son paternel. La deuxième nuit, elles ne tinrent pas et le plus silencieusement possible partagèrent une torride étreinte. Et par le trou de la serrure, un homme regardait... Un homme profitait... Un homme s'astiquait. Laissant son amante seule en début de soirée le lendemain, Kao était allée chercher de l'eau. Le maudit homme saisit l'opportunité et coinça l'invité contre un mur.

"Tu vas voir ce que c'est qu'un homme!"

Ce qu'il tenta de faire n'est pas descriptible. Affolée par un cri tandis qu'elle revenait, Kaori courut laissant tomber l'eau. Ouvrant la porte à la volée elle vit son père devant Ranko, lui donnant de puissants coups de bassin. Et sur les cuisses de son amante un filet de sang. Cette vision la rendit folle. Arrachant le couteau de sa ceinture elle traversa le salon et se jeta sur l'homme. Son faible gabarit ne suffit pas à le blesser suffisamment pour qu'il en trouve la mort. Même si bien engoncé dans son esprit, c'est ce qu'elle désirait. Il se dégagea de la prise de sa fille, blessé à la clavicule. Choquée, sa copine avait fuit tandis que Kaori se faisait détailler par l'homme. L'instant d'après elle était assise face à un policier qui lui demandait pourquoi elle avait tenter de commettre un homicide volontaire. Evidemment, en l'amenant au commissariat son père n'avait pas parler du viol... Ne disant mot, elle fut jugée et envoyée dans une maison de correction, trop jeune pour aller en prison. De cette façon il s'était débarrassé d'elle, et inversement. Au cours de son apprentissage de vie dans la société le juge reçut une lettre dont elle était la sujette. C'était à propos d'un manoir, ce qui pouvait être une bonne chose pour qu'elle apprenne à se réintégrer dans le monde civil. Il lui expliqua vaguement en quoi cela consistait mais lui fit bien comprendre qu'au moindre écart, elle serait sévèrement punie. La vie n'est que douleur. Voilà ce qu'elle se répétait dans le train, son sang coulant de son poignet.

Attributs:
Force : 6
Vigueur : 5
Combat : 6
Intelligence : 5
Volonté : 7
Perception : 5
Charisme : 7
Chance : 4

Points de vie : 50

Compétences de classe :
Musique **
Armes de mêlée **
Séduction *
Bagarre **
Provocation *

[Bio très différente de la V1. Je m'en excuse.]


Dernière édition par Ichika Kaori le Mar 6 Mai - 17:30, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ookami Masago
Admin et Garoute en chaleur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 34
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Bouffonne
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Kaori Ichika   Sam 3 Mai - 21:25

Salut Kaori chan. Je n'ai pas encore lu toute ta fiche mais maîtrise de la torture, je l'ai assez dit sur la V1, c'est une compétence qui même au niveau un demande beaucoup d'entrainement. 'est une connaissance en médecine, en pyschologie, en compréhension humaine. Ce n'est pas seulement faire s'assoir les gens sur un banc triangulaire (Hum mes références Hentai sont douteuses...) Ou savoir "comment se torturer". Je suis donc pour que tu enlèves cette compétences qui ne me semble pas correspondre du tout à ton personnage.

Pour ton historique je reste perplexe quand à la capacité d'une jeune fille de l'âge de Kaori à torturer et tuer un adulte. Blesser je veux bien, tuer me tire des haussement de sourcils, et torturer est pour moi impossible. Quant bien même Kaori avait "une bonne raisons de le faire". J'attend l'avis de Sakiko.

Pour ce qui est du reste, tout me va, points, descriptions (très bien faites au passage *0*), début du BG.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichika Kaori
Briquette de sang sur pattes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 27/04/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Kaori Ichika   Sam 3 Mai - 21:40

Oyo

Eh oui je me souviens d'un premier refus sur la v1 maintenant... Gomen, je cherche une autre compétence.

Pour le passage où elle tue son paternel, ceci en revanche était aussi dans ma première bio. Je peux bien sûr écourter le moment et éviter qu'elle le torture (c'était juste pour que ça colle avec la compétence).

Hop, je continue donc de chercher cette sixième compétence (sauf si elle n'est pas obligatoire). Et merci du compliments sur mes descriptions ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuno Sakiko
Vermillion "Band2bouZ" Admin
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: Aristo
PV:
40/40  (40/40)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Kaori Ichika   Dim 4 Mai - 3:05

Validée !

Oups, je vais trop vite en besogne, mais pour une fois que je figure dans la catégorie "buts et rêves" de quelqu'un, ca donne envie de valider !

*__*

Contente de te revoir chère Kaori chan ! Bon je vois que to personnage aime toujours autant le pays des bisounours, pas du tout adepte du sang en somme ! (okay j'ai rien dit). Donc, tout comme auparavant, j'aime beaucoup ce personnage qui n'a rien d'un gros nounours (okay j'arrête les allusions débiles) et je suis sur qu'en rp elle sera toujours aussi intéressante.

J'ai apprécié lire cette fiche, mais comme Masago la fin me chiffonne, plus que le meurtre, c'est la façon dont celui ci est traité par la suite qui me titille, le passage sur la police, le fait qu'elle ne se fasse pas prendre etc... Hormis ceci je précise que si tu désires seulement avoir 5 compétences, c'est bien entendu réalisable ^^ le maximum étant de 6, tu peux en possédant moins selon ton bon désir !

Rebienvenue d'avance Kaori chan ! sang

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichika Kaori
Briquette de sang sur pattes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 27/04/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Kaori Ichika   Dim 4 Mai - 15:27

Oyo!

Han vi, tu as bien cerné mon personnage Sakiki, j'adore les bisounours! Petits petits petits...

Donc, le problème de la compétence est réglé. N'en trouvant pas d'autre qui correspondrait à Kao, je n'en garde que 5.
Pour ce qui est de la fin de la bio j'ai modifié, le meurtre de son père est encore présent, mais disons qu'elle lui offre des obsèques. La torture est bien évidemment retirée.

Vila vila =')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ookami Masago
Admin et Garoute en chaleur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 34
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Bouffonne
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Kaori Ichika   Mar 6 Mai - 1:00

Oki c'est mieux, mais la mort ne me convainc toujours pas. En outre, les barbecues humains nocturnes, ça sent la barbac', et peu de gens, dans un concept réaliste, ne s'alarment pas de fumée en soirée. A moins qu'ils soient tous amorphes ou psychopathes.

Donc je te propose : ton père n'est pas mort, il a juste été blessé, et on t'as envoyé en maison de correction. Le juge, ton tuteur légal, a reçu une lettre de Ryuuketsu, et il a choisi de l'envoyer dans cet établissement qui lui permettrait une réinsertion sociale. Genre la dernière chance d'une délinquante juvénile quoi, comme une liberté conditionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ichika Kaori
Briquette de sang sur pattes
avatar

Féminin
Nombre de messages : 86
Date d'inscription : 27/04/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Kaori Ichika   Mar 6 Mai - 17:32

Soit, et bien j'ai fait selon les besoins et donc éditée ma fiche.
En espérant que cela convienne ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mizuno Sakiko
Vermillion "Band2bouZ" Admin
avatar

Nombre de messages : 780
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: Aristo
PV:
40/40  (40/40)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Kaori Ichika   Mar 6 Mai - 23:18

Tu as appliquée les corrections demandées Kaori chan, c'est donc avec plaisir que je te valide !

Je suis sur que tu trouveras bien tortionnaire qui prendra plaisir à te tourmenter o/ Au pire on demandera à Setsu de te câliner, la pire torture qui soit.

ghost


Pour l'attribution de ta chambre, un mp te sera expédié sous peu !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kaori Ichika   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaori Ichika
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Nouvelle Kaori.
» Kaori Hasegawa, péripapétitiene
» Accroc sur la crique... [PV Hana Kaori]
» Tequila,Vodka & gueule de bois [Pv Kaori]
» Kaori Yasei fait ses débuts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Hors Jeu :: Fiches de personnages :: Fiches validées :: Lycéens validés-
Sauter vers: