Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Tsukushi Kiyoshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tsukushi Kiyoshi
Le Tabasco sur la joue ça piKaNoeil
avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 03/05/2008

Fiche de perso
Classe: Combattant
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Tsukushi Kiyoshi   Mer 7 Mai - 3:04

Prénom : Kiyoshi
Nom : Tsukushi
Age : 18 ans
Classe : Combattant
Métier ou année scolaire : 4ème année
Orientation sexuelle : Hétéro, encore hétéro, toujours hétéro.

Particularité : Aucune que les descriptions ne soulignent pas.
Phrase typique : Je mets les pieds où je veux, et c'est souvent dans la gueule (private joke, pas de phrase typique, vous verrez en jeu)
But/Rêves : Parfaire son art encore et toujours

Description physique :
Kiyoshi se situe a bien des années lumières de sa soeur en terme de taille. En effet, ce denier est incontestablement grand, mesurant 1m .81, il ne rentre cependant pas dans la catégorie des géants. Une stature assez imposante, un corps musclé travaillé grâce à de multiples efforts, Kiyoshi ne rentre pas plus dans le moule intello gracile. Des cheveux bruns en grande partie, couleur naturelle étant disséminée par de nombreuses mèches au teintes rougeâtres, une teinte très sombre qui se perd dans la noirceur naturelle de ces dits cheveux. Un visage ne dégageant aucune sympathie, un air sadique souvent présent sur son visage, un air renforcé par ses nombreux sourires qui semble exprimer jubilation et plaisir intense. La couleur de ses yeux tourne vers le grisâtre, une lueur de malignité souvent présente en ces derniers, lueur laissant entendre qu'il n'est guère bon de trop l'approcher. Des nombreux piercings viennent orner ses oreilles, cinq sur l'oreille de gauche, un anneau agrémenté d'une pique sur celle de droite. Hormis ceux ci, Kiyoshi porte chevalières sur ces mains, décorations pointues aux ornements étranges pour la plupart. En ce qui concerne ses vêtements, Kiyoshi à une légère prédilection pour le cuir, aimant particulièrement cette veste, mélange de gris et de noir, deux fines chaînes au cliquetis dérangeant lorsque parfois elles s'entrechoquent. Celles ci venant commencer en son épaule pour se finir au creux de cette poche venant prendre place en son poitrail.

Description psychique :
Personnage fort sympathique que Kiyoshi, bienveillance, altruisme, profonde gentillesse... autant de qualités qu'il ne possède pas. Non Kiyoshi est quelque qui tient plus du gaillard sur de lui et antipathique. Sur de lui en effet, bien que n'étant pas particulièrement stupide, ne rejoignant pas non plus les hauts sphères du génie, il est assez difficile à déstabiliser. Une assurance hors norme qui découle de chaque pore de son être, affichant souvent sourire narquois alors qu'il prend de haut les intellos, genre de personnes bien précise qu'il ne peut pas supporter. De véritables têtes à claques. Kiyoshi est quelqu'un qui vise toujours plus haut, ne voyant vraiment comme but que de se perfectionner, perfectionner son art dans le domaine martial. Dans ce sens, il peut se montrer très provocateur, que ce soit envers la brute épaisse qui lui permettra de peaufiner son art ou du simple abruti qui lui tapera sur les nerfs, le genre je sais à peine faire une prise martiale mais je me la pète ou autre connerie du style...

Justement, les grandes gueules sont une chose qu'il déteste, exècre. Une fois qu'on l'ouvre il faut forcément assumer, lui même partant dans cet optique. Homme ? femme ? Aucune différence ! Si une fille en venait à lui chercher des noises, il n'hésiterait pas à lui fermer son clapet... l'égalité es sexes, il n'y a vraiment rien de tel, les femmes se retranchant derrières des excuses bidon lui tapant sur les nerfs, après tout quand on choisit de l'ouvrir on sait à quoi s'attendre. Hormis ceci, Kiyoshi a un caractère particulièrement sadique, une fois le combat commencé il se montrera sans pitié, ayant combattu dans la rue, pour lui il n'y a aucune règle. Tout les coups sont permis pour son plus grand plaisir, du moins selon lui. Le combattant qu'il est éprouve réellement un certain plaisir à voir souffrir autrui sous ses coups, sentant alors une impression malsaine le gagner. Paradoxalement, étrangement, il prend aussi plaisir lors de la défaite, aimant goûter de son propre sang, exprimant un comportement à la limite du masochisme, son visage pouvant se déformer dans un rictus mêlant plaisir et douleur.

Kiyoshi est aussi un grand adepte des femmes, se montrant dragueur lors de son temps libre, aimant le jeu sous toutes ses formes et l'adversité, il aurait tendance à vouloir tenter de dévergonder la jeune fille prude et sage plutôt que la fille facile (comme la soeurette tiens*sifflote*). Le jeu en vaut bien plus la chandelle. Comme dit tantôt, il aime le jeu sous tout ses formes, et adore donc ce plier à ces divers jeux qui ne lui demanderont pas trop de réflexion, bien entendu des jeux demandant mise à parier. Dénué de scrupules il n'hésitera pas alors à tricher, tous les moyens étant bons pour gagner. En dernier point, il collectionne les différents lames qu'il peut trouver, ayant une prédilection certaine pour les couteaux au tranchant des plus effilés, ne s'en servant pas cependant... non juste des objets de contemplation qu'il aime admirer. Kiyoshi aime l'alcool et les sensations qu'il lui procure, possédant une grande résistance dans le domaine, par contre il déteste drogues et autres substances du même acabit, bien que n'ayant pas d'apriori pour ceux qui en consomment, lui même n'est pas prêt d'y toucher.

Histoire :
Une naissance suivie d'une autre, deux bébés, un premier féminin suivi d'un autre masculin. Deux faux jumeaux qui vinrent faire le bonheur de leurs parents, trop heureux d'avoir ce qu'ils voyaient alors comme deux petits anges. Une vie de famille qui commença pour le mieux pour ces deux parents, eux qui choyaient leurs enfants, ne se préoccupaient plus que d'eux et les gâtaient constamment. Les toutes premières années passant Kiyoshi admirait la beauté de sa soeur que sa mère transformait alors en véritable petite poupée. Malheureusement pour lui, ses traits devenant de plus efféminés, il commença à son tour par se transformer en poupée aux yeux et aux mains de cette mère trop présente. Le jeune garçon dut alors porter les pires vêtements qui soient pour un être de son sexe. Il passa par bien des humiliations sans s'en offusquer, portant parfois des robes réservées à Hime jusqu'à lors, ceci lorsqu'ils se trouvaient en famille, allant même jusqu'à devoir porter un tutu alors que sa mère s'extasiait de le voir ainsi vêtu. Une honte qui ne se montrait que peu sur son visage souriant, le garçon étant alors sage et docile, à l'inverse de sa soeur qui se rebellait et multipliait les caprices, Kiyoshi n'osant pas se rebeller, que ce soit lors de ces séances d'essayage ou lorsqu'il se retrouvait gratifié d'un peu maquillage.

Malheureusement, bien que se montrant en ses premières années primaire vêtu comme une garçon il n'en restait pas pour le moins efféminé, la nature s'étant montré bien taquine, lui ayant joué vilain tour de par des traits bien trop fins, ceux ci le confondant parfois avec une fille. Sujet de moqueries, il ne pouvait que se taire bien que l'envie de répliquer, de leur faire ravaler leur venin, soit là. Sa relation avec sa soeur empirait quand à elle, celle ci s'éloignant peu à peu. Le temps passant, il perdait ces sourires de façade qu'ils présentait constamment pour que finalement le vase fut rempli et déborda. Une provocation de trop lors de sa septième année, un élève lui tapant trop sur les nerfs de par ses réflexions, il ne se contrôla plus. Ce déchaînement de haine qu'il avait en lui déferla sur cet imbécile qui avait été le déclencheur, ses poings s'abattaient à répétition, martelant le visage de cet imbécile qui était alors objet de sa colère, une rage aveuglante qu'il ne contrôlait pas. Lorsqu'ils furent séparés, le visage de sa victime était déformé par les coups, du sang s'écoulant de ce dernier. Bien entendu, des sanctions furent prises en son encontre, amoindries de par un comportement jusqu'à alors exemplaire mais restant toutefois fortes.

Dès lors, Kiyoshi se montra de plus en plus turbulent à la maison, ne voulant plus se plier aux exigences farfelues de sa mère. Relâchant parfois toute la colère qu'il avait put accumuler sur ses parents, ignorant sa soeur qui se montrait de plus en plus distante. Ces même parents, toujours très confiant en leur fils, décidèrent que pratiquer un sport lui permettrait de se calmer au mieux, de se défouler. Ce dernier se décida pour les cours de Taekwondo, le but qu'il visait alors n'étant pas d'apprendre à se contrôler, non juste devenir plus fort pour fermer la gueule de ceux qui l'emmerderait par la suite. Cependant les résultats furent ceux escomptés, se galvanisant pour cet art martial son caractère s'apaisait peu à peu, du moins en façade, Kiyoshi ayant décidé de jouer le jeu de ses parents. Extérieurement il avait tendance à tester, rarement cependant, ses nouveaux acquis sur ces abrutis qui venaient le chercher ou que lui même venait à chercher, le résultat ne tournant pas toujours en sa faveur. Kiyoshi ayant de plus ne plus de liberté, Hime commençant à prendre la relève, se montrant une hargneuse et bagarreuse envers les autres filles. Une vraie emmerdeuse ! En compagnie de leurs parents, Kiyoshi faisait semblant de s'en occuper. Il partait en cours en sa compagnie mais l'ignorait au plus vite pour discuter avec autrui, une fois seuls, basta... il la haïssait pour ce qu'elle était, une jumelle des plus pénible qui fut plus jeune la cause de ses ennuis maternels.

Les années passèrent lentement et Kiyoshi finit par se dévoiler de plus en plus, ses cours de taekwondo ne lui suffisant plus, il ressentait de plus en plus de plaisir à se bagarrer à la moindre raison, passant la puberté à se battre, rejoignant une petite bande de potes, des gars qui ne cherchent qu'à provoquer pour avoir une raison de se bastonner. Ses parents, sa soeur, il s'en fichait royalement.... Plus le temps passait plus son caractère changeait, s'affirmait, désormais au lycée il se montrait ouvertement effronté, n'affichant plus un instant ce caractère de complaisance envers sa famille, rentrant à des heures de plus en plus tardives, traînant tard dans les ruelles où il se frottait parfois à d'autres racailles pour son plaisir. Oui le plaisir qu'il prenait à voir ses ennemis plier sous ses coups, savoir qu'il devenait de plus en plus doué, ce plaisir qu'il prenait aussi à trouver parfois plus fort qu'il ne l'était, se disant que la défaite lui permettait de mieux apprendre de ses erreurs, son assurance ne fléchissant pas, la prochaine fois il leur fera mordre la poussière. Désireux de parfaire ses talents dans les arts martiaux, il défiait combattants, yankees et autres adeptes du combat à tout va, se créant un propre style gagné de par la vie qu'il menait, multipliant les combats de rue. Le Taekwondo devenait une perte d temps, Kiyoshi pensant avoir suffisamment appris de ce style. De plus, lors des cours, il ne parvenait plus à se refréner, usant de coups bas et visant à battre son ennemi que ce soit de manière loyale ou non; non il n'était plus fait pour suivre la houlette d'autrui.

Puis, Kiyoshi commença à se rapprocher de nouveau de sa soeur, toute occasion étant bonne pour faire chier leurs cons de géniteurs. Deux emmerdeurs qui se liguent pouvant faire un vrai carnage. Il vit alors que ses fréquentations n'étaient pas mieux que les siennes, que sa soeur s'adonnait aux courses de motos, qu'elle se baladait avec un flingue, qu'elle n'avait rien d'une sainte. Les flingues étant de vrais merdes à ses yeux, après tout une fois que la personne se tient devant toi, si t'as pas le temps de sortir ton flingue, t'auras seulement l'air bien conne. Kiyoshi lui apprit quelques rudiments dans la baston, ça l'amusait de voir la frangine casser la gueule aux chieurs pendant qu'il picolait de son côté. Lui même ne se gênant toujours pas de son côté pour se frotter à autrui, continuant ses incartades la nuit, sortant parfois pour se défouler avec des filles du coin ou devenant de plus en plus fort et connaissant de moins en moins la défaite auprès des grosses racailles. Ceci dit, il fallut que leurs emmerdeurs de parents s'en mêlent, une lettre reçue devenant prétexte à les éloigner, ils ne savaient donc plus les gérer. Bah ce serait pas plus mal, de nouvelles têtes à rencontrer, peut être des rencontres intéressantes, de toute leurs parents n'étaient plus bons à rien. Hime gueulait, lui il s'en foutait, où qu'il soit il trouverait bien un moyen de se défouler et s'amuser. Une fois arrivé au manoir, il se tint tranquille quelque temps, jauchant un peu les lieux, les différentes tronches qu'il croisait...

Pourtant cela ne dura pas, dans un des pavillons, très vite après avoir croisé un gamin qui se sentait plus pisser et se prenait pour un maître en art martiaux, alors qu'il tenait juste du bouffon, Kiyoshi trouva à qui parler. La maîtresse des lieux, Toboe Ira, une femme plus que bien foutue qui l'enivrait, il se frotta à elle, tout ce qu'il y gagna ce fut un bras pété et une marque, celle de la morsure de la beauté, pas de quoi trop se la raconter. Envoûtante, il avait décidé de ne pas la laisser repartir facilement, ne lui demandant pas vraiment son avis, ceci dit celle ci réussit à lui échapper, le laissant vite en plan pour se barrer je ne sais où. Trop tard, elle avait attisé sa curiosité et elle représentait un défi, il la regardait avec envie et l'aurait, il lui ferait aussi manger la poussière, elle se démerdait plus que bien... Depuis, dès qu'il la croise seule Kiyoshi tente soit de la défier, soit de la faire sienne, soit les deux, sans succès pour l'instant, le jeu n'en devenant que plus intéressant, un trophée qu'il gagnerait. Étrangement, il perd toujours de ses moyens en sa compagnie, non pas de l'amour, c'est pas son style... mais cette Ira dégage quelque chose de vraiment particulier, animalier, quelque chose d'enivrant qui libère ses pulsions.

Hormis ceci, il continue de draguer, se promenant parfois avec une fille sous le bras, se baladant aussi parfois en ville pour tester un peu le niveaux des riverains et ne pas trop perdre la main. Quand à sa soeur, peu de temps après son arrivée au manoir, elle lui tire une tronche pas possible, elle se comporte aussi d'une manière étrange depuis qu'il l'a envoyé chier, une vraie gosse. En même temps cette chieuse tombait mal, le bras pété, rien pour étancher sa soif, il était pas trop d'humeur à se la jouer conversation en famille. Ceci dit il pense connaître suffisamment la frangine pour penser que quelque chose la travaille, mais ses rares questions ne trouvent pas de réponse, Hime lui restant très fermée.

Attributs:
Force : 7
Vigueur : 6
Combat : 8
Intelligence : 4
Volonté : 4
Perception : 6
Charisme : 6
Chance : 4

Points de vie : 60

Compétences de classe :
Taekwendo mixé au combat de rue **
Résistance accrue à l'alcool **
Triche **
Provocation **
Drague *
Intimidation *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ookami Masago
Admin et Garoute en chaleur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 34
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Bouffonne
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Tsukushi Kiyoshi   Mer 7 Mai - 3:36



~° Fiche refusée °~

=)


T'as eut peur mon vieux? XD

Bref, soyons sérieux rien qu'un tout petit moment, bienvenue mon Kiki, ou devrais-je dire re-bienvenue mon Kikinou. Je constate que tu as refais ton ancienne fiche, et j'avoue que je préfère cette version. Tout de suite, analyse de la bête.

J'aime bien les descriptions, étoffées, collant juste au personnage. Sacré gugus' que le jumeau de Hime. Le personnage est vraiment intéressant, et bien traité. Sans exagération.

Pour ce qui est de l'histoire, pas trop de redite comparé à ta sœurette, donc ça ne va. Tu l'a développer du point de vue de Kiyoshi, donc ça me va, et je n'y vois pas d'exagération. Tu as expliqué ta capacité de combat assez bien, ainsi que ton arrivée à Ryuuketsu.

Côté technique suis assez satisfaite, pas de 3 de Roxxor, des bons choix, surtout sur les attributs. Petit feinteur va, tu fais tes fiches comme moi. Wink

Que dois-je donc dire de plus que "Fiche validée"? Rebienvenue sur Ryuuketsu mon bonhomme, amuse toi bien! o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tsukushi Kiyoshi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kiyoshi Teppei - Amusons-nous ! [U.C]
» Kiyoshi Teppei Powaaa
» - Basketball Monthly - N°1 - 01/03/2015
» Mukan no Gosh? : Teppei Coeur d'Acier - Big Bro' est dans la place !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Hors Jeu :: Fiches de personnages :: Fiches validées :: Lycéens validés-
Sauter vers: