Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Amane Misa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amane Misa
Impassible déblayeuse de blays
avatar

Féminin
Nombre de messages : 110
Age : 27
Date d'inscription : 24/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Amane Misa   Jeu 8 Mai - 19:29

Prénom : Misa
Nom : Amane
Age : 17 ans
Classe : Yankee
Métier ou année scolaire : 3eme année
Orientation sexuelle : Hétérosexuelle selon elle, mais la miss n’a pas une grande expérience dans ce domaine là, voir même presque inexistante.

Particularité : Un problème au niveau des yeux, régulé grâce à ses lunettes.
Phrase typique : Bouge de là, tu vois bien qu’tu sers à rien !
But/Rèves : Ne plus se laisser faire, quoi qu’il lui en coûte.

Description physique : Pour commencer, Misa mesure une taille tout à fait honorable, ou alors 1m67, et ce pour 54 kg. Physiquement, sa silhouette semble être relativement fine, et c’est par ailleurs le cas. Son visage révèle des traits assez agréables à regarder, parfois animé d’un sourire, ou bien tout simplement un visage impassible avec des yeux n’exprimant que le vide. En parlant de ses derniers, ils sont noirs avec des reflets bleus dans l’un, et vert dans l’autre. Mais suite aux châtiments que la jeune fille put subir, elle souffre d’un léger problème de vue, pas grand-chose. Ses rétines ont tout simplement du mal à se faire à l’obscurité ou à la luminosité sans arrêt changeante, la rendant par moment aveugle le temps que tout se régularise. Grâce à ces verres optiques, elle parvient à voir sans le moindre problème. Ensuite elle possède de longs cheveux bruns qui contournent son visage, et son également attaché en deux couettes derrière la tête suivant les jours, mais ils seront plus souvent lâches. Elle aime bien aussi avoir quelque chose sur la tête, un bandana, une casquette, etc.. Allez savoir pourquoi maintenant.. Niveau vestimentaire, elle optera tout d’abord pour un ensemble noir. Pour le haut un débardeur, sur ce dernier son parsemé de petites chaînes accrochées au tissu. Pas énormément, cinq ou six tout au plus. Elle sera toujours dans un baggy noir, appréciant grandement la largeur de ce genre de pantalon, mais également le style. Il sera alors retenu par une ceinture noire décorée par de petits signes tribaux argentés. A ses pieds resteront ses éternelles vans noires, rien à dire de plus à ce sujet. On retient à peu près ça en voyant Misa. Ensuite pour ce qui est de sa démarche, elle est assez souple, et ce à cause de sa grande agilité. Elle est souple, très souple, et parvient à faire certaines acrobaties après avoir passé deux ans à s’entrainer presque chaque jour.

Description psychique : Son caractère sera l’un des plus difficiles à cerner, Misa étant vraiment.. soupe au lait à en crever. Genre ya deux minutes elle était toute joyeuse, trouvait que la vie était belle etc… Que maintenant elle aura envie de buter tout le monde, et ce sans la moindre raison apparente. Fin bref, vous verrez, vous vous habituerez vite à ses sauts d’humeur. Ensuite jamais vous ne la verrez pleurer, même si une personne qui est chère à son cœur se fait torturer sous ses yeux. Non, elle ne pleurera pas, elle pètera juste un câble et vous explosera la tête à coups de pelle, rien de plus rien de moins. Que dire de plus… A ouais elle est légèrement psychopathe sur les bords aussi. Psychopathe dans le sens où elle est accro aux bastons, et donc au sang qui gicle un peu dans tous les sens, normal quoi. Elle a aussi ses moments de folie. On pourrait la croire schizophrène, mais ce n’est pas exactement cela. Elle en a tellement vu que dorénavant elle décida de ne plus se laisser marché sur les pieds. Alors vous êtes prévenus, ne venez pas chialer si elle piquer sa crise sur vous et essaiera de vous arracher les yeux.. Fin bon ça passe tout de même une fois son pétage de câble passé. Sinon elle restera plutôt le regard vide, et cherchera à voler tout ce qui peut lui tomber sous la main. La furtivité et la discrétion étant ses domaines de prédilections, elle préfère se fondre dans l’ombre et agir dans le silence sans que personne ne la repère. Elle est aussi énormément bornée. Surtout ne lui dîtes jamais de ne pas faire quelque chose, dès que vous aurez le dos tourner elle s’y précipitera. Mais bon si vous lui dîtes de ne pas avaler une bouteille d’acide chlorhydrique, là elle le fera pas elle est tout de même pas con à ce point . Aussi elle a du mal à tenir en place, on pourrait la qualifier d’hyperactive. Elle foncera tête basse vers le danger, étant fana de « sensations fortes. » Elle déteste rester en place, et surtout d’avoir une vie monotone. Elle est aussi grande gueule, n’hésitant pas à l’ouvrir pour intégrer son opinion dans la conversation, ou bien pour dire tout haut ce qu’elle pense, ce qui peut se révéler par moment désagréable pour la personne visée, Misa ne mâchant pas ses mots.. Elle appréciera également la solitude, de grandes balades dans des endroits un peu sinistres seront les bienvenues histoire de décompresser un peu. Bon il y a aussi un coté obscur qui la ronge tous les jours un peu plus. Son passé a fait qu’elle est aussi devenu légèrement junkie sur les bords, appréciant grandement la drogue. Elle a aussi un penchant pour la boisson, à force vous ne serez plus étonné de la voir complètement bourré à décuver dans un couloir. Un état bien pitoyable. Mais en règle générale elle arrive à bien tenir, son organisme s’étant habitué à ces substances. On pourrait dire qu’elle noie tous ses souvenirs là-dedans.. A oui pour finir… Elle déteste plus que tout.. les cours. Et la musique étant son péché mignon, elle préfèrera l’écouter que de suivre les cours rasant des profs.. Aussi on peut se demander ce qu’elle est venue foutre ici vu qu’elle avait le choix de ne pas continuer ses études. Et bien, obtenir un diplôme pour la suite peut-être, et trouver un nouveau lieu de « jeu ».

Attributs :
Force :5
Vigueur :6
Combat :5
Intelligence :7
Volonté :6
Perception :5
Charisme :6
Chance :5

Points de vie : 60

Compétences de classe :
Discrétion **
Vol **
Acrobaties *
Bagarre **
Crochetage **
Furtivité *

(pas pu faire autrement, je pensais que ça rentrerait dans un post avec les quelques ajouts T_T)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amane Misa
Impassible déblayeuse de blays
avatar

Féminin
Nombre de messages : 110
Age : 27
Date d'inscription : 24/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Amane Misa   Jeu 8 Mai - 19:30

Histoire : Une naissance des plus banales.. Misa est issue d’une famille modeste tout ce qu’il y a de plus normal, dans un des quartiers d’Hanohe. Jusque là, rien d’extraordinaire, juste une gamine qui évolue dans les quartiers de cette ville. Mais plus tard vinrent des complications.. Le père de la jeune fille fut muté ailleurs lorsque cette dernière n’était encore qu’au collège en 6eme plus précisément. Elle dut partit en plein milieu d’année, abandonnant tous ses amis la bas pour se retrouver dans un univers qu’elle ne connaissait pas, un univers qui lui semblait des plus hostiles. Elle se retrouva bien loin de son domicile d’origine, à Kasata. Les seules places restantes ne se situaient que dans un quartier des plus chaud, la prostitution et la drogue étant des monnaies courantes. Moef, ba quoi, elle continua sa vie. Elle fut envoyée dans un collège des moins réputés, pas trop de problèmes. Enfin si l’on met de coté le racket, mais ça n’allait pas plus loin. Ce fut à partir de la cinquième que tout dérapa…

Mais qu’a-t-il pu bien donc lui arriver ? Un viol… ou bien comment gâcher la vie de quelqu’un en quelques minutes parce qu’on est un gros con pervers qui pense qu’à son cul. La p’tite Misa avait rien demandé, elle rentrait juste du bahut comme tous les autres jours, mais cette fois ci ce gars là l’attendait. Bien caché qu’il était dans l’ombre d’un mur, il n’eut qu’à saisir la frêle créature et la mener dans un entrepôt déserté depuis longtemps. Ce qu’il se passa dedans, on vous passera les détails. Une heure après, le gars repartit, ne laissant au milieu de ce vaste bâtiment plongé dans les ténèbres une jeune fille en pleurs, souillée. Elle était détruite.. Son âme avait été séparée en de nombreux fragments, si bien qu’il allait être très dur de reconstituer ce puzzle.. Avant de partir, il lui avait fait promettre une chose, de ne rien dire. Enfin promesse… Disons plutôt qu’il l’avait menacée, que si ne serait une parole de cette soirée ressortait du fond de sa gorge elle en subirait les conséquences, elle et sa famille. En bref, « tu parles tu crèves ». Super comme situation.. On ne peut rêver mieux..

Après cet évènement on ne la revit plus pendant une bonne semaine. Finalement un soir elle revint chez elle, complètement changée, du moins moralement. Physiquement, elle voulait disparaître de la surface de ce globe. Au lieu d’un visage souriant que ces parents avaient l’habitude de voir, là était un regard des plus vide, des traits tirés, et de nombreuses traînés de larmes sur ses joues. Sans prononcer un mot, elle fila dans sa chambre, puis s’enferma à clef avant de s’emparer du cutter présent dans le troisième tiroir de son bureau en bois. Elle sortit lentement la lame, puis retroussa une de ses manches sale et déchirée. Elle posa la lame du métal froid sous son poignet, prête à se trancher les veines dans lesquelles coulait le liquide vital lui permettant de vivre… Vivre.. Elle n’en avait plus aucune raison. Pourtant elle n’en eut pas le courage, puis laissa tomber cet objet à la lame très tranchante, avant de tomber elle-même à genoux et à éclater en sanglots. Elle passa sa nuit ainsi…

Dans les semaines qui suivirent, son humeur restait toujours aussi noire, et elle ne parlait presque plus. Elle avait cessé de voir les rares amies qu’elle était parvenue à se faire, sans que ces dernières ne comprennent le pourquoi du comment.. Forcément, elle ne parlerait pas, ayant trop peur que cela parvienne aux oreilles de personnes mal intentionnées. Malheureusement pour elle, d’autres facteurs vinrent se mêler à sa vie. Le viol ne se reproduisit pas, mais des humiliations vinrent lors de son entrée au lycée. Il se trouva que toute la bande du responsable de la destruction de sa vie s’y trouvait également…

Moef.. Humiliations en publique, tortures légères en tout genre, que ce soit physique ou moral. Enfin beaucoup plus lourd pour le moral, ne cherchant qu’à la pousser au suicide. Elle ne tiendrait certainement plus très longtemps, ne vivant qu’un enfer pour vie. Du coté de ces parents, ils semblaient ne rien voir, ou plutôt ne voulaient rien voir. N’importe quel parent aurait pu voir un pareil trouble dans le comportement de sa fille, mais ils ne cherchèrent pas à comprendre. Misa leur en voulait terriblement.. Eux qu’elle avait pendant de longues années idolâtrer semblaient se foutre éperdument d’elle. Avaient ils su ? Avait ils à présent honte de leur fille ? Elle ne savait pas, et ceci lui labourait encore plus le crâne, ne laissant plus qu’une carcasse dénuée de tout sourire derrière eux.

Tout ceci ne pouvait plus durer. Elle avait entendu parler d’une ville, Ichiba. A oui j’oubliais.. Misa avait commencé à noyer ses soucis dans la lecture… Elle dévorait livre sur livre, mais les thèmes étaient des plus noirs, parlant toujours de mort, de prostitution et de tout ce genre de sujets sensible. Encore ceci ça allait, mais elle avait également attaqué la drogue, et en était sacrément devenue accro. Un petit rail de cocaïne de temps en temps, ça n’a jamais fait de mal à personne.. Meuh nan, ça vous tue juste, vous rend taré en vous défonçant la cloison nasale au passage. Bon un toutes les décennies je dis pas, mais quand c’est devenu du systématique, là il commence à y avoir problème.

Allez quoi, deux mois après ses quinze ans, elle avait enfin prit sa décision. C’était précisément le quatrième mois qu’elle passait dans son bahut, mais elle n’en pouvait plus. Toute ces humiliations, elle se sentait tellement mal, c’était ça ou commettre un acte irrémédiable, mais elle n’avait pas envie de ne plus vivre. Essayer de redevenir heureuse par n’importe quel moyen, autant tenter une autre destinée dès lors. Elle vola une grande somme d’argent à ses parents puis quitta la ville, abandonnant tout derrière elle, toutes ses affaires, ne laissant qu’un seul mot derrière elle, destiné à ses parents.

«Papa, maman.
Je ne peux continuer ainsi, vous avez été aveugle jusque là. Vous ne semblez ne pas vouloir voir ce que je subitschaque jour, les châtiments aussi bien moraux et corporels que je dois endurer. Tout à commencer en troisième, durant ses trois ans vous n’avez rien voulu voir. Continuez ainsi, ne me cherchez pas, vous ne me retrouverez jamais. Oubliez moi, je ferais de même bien que ce soit dur. Il est maintenant grand temps que nos routes se séparent, vous avez voulu changer de ville pour une histoire de fric. Pour du fric ma vie est détruite. Adieu… »

Jolie surprise pour un réveil. Elle avait écrit ceci rapidement, mais sur le papier se trouvaient de nombreuses traces humides, celles de larmes. Elle n’avait pas envie de partir, de quitter ses parents, mais il le fallait. Cette vie lui était devenue bien trop insupportable depuis trop longtemps, elle lâcha tout par conséquent. Maintenant une nouvelle vie s’offrait à elle. Une fois arrivée à destination, elle se rendit dans les quartiers les plus délabrés, essayant de se fondre dans la masse. Elle tomba sur plusieurs personnes qui commencèrent à lui chercher des noises. Vu qu’elle avait prit sa décision, elle se défendit comme elle put, et par elle ne sait quel miracle ou autre, elle fut accepté dans un clan. Des yankees….

Elle ne mit pas trop de temps à s’habituer au train de vie qui y régnait, n’obéissant qu’aux règles qu’on lui imposait, rien de plus, rien de moins. Elle ne s’aplatissait pas face aux autres, mais se retrouvait bel et bien égale à eux tous. Ainsi elle n’avait pas de problème, et se trouva un petit logement insalubre. Ce n’était pas palace city, loin de là, mais cela lui permettait de survivre à l’abri de la pluie et du froid. Elle prit goût à une activité qui demandait pas mal de discrétion, le vol. La jeune fille en était devenue une experte, et cela lui permettait d’éviter certains combats. Bien sûr elle dû se battre, mais n’avais pas la force brute que ceux qu’elle combattait. Elle parvint à rétablir cet équilibre grâce à son agilité et sa rapidité. Peut-être qu’elle ne tape pas comme une grosse brute, mais ses coups sont mieux placés, créant ainsi un nombre assez intéressant de dommages. Une chose qu’elle fit aussi, ce fut d’entrainer encore plus sa souplesse, puis commença à s’essayer de jouer les yamakasi. Au début ce n’était pas vraiment ça, et il y eut un peu de casse, un poignet qui se foula, une épaule qui se démit… Du repos, quelques soins et elle pouvait repartir, elle restait dans son idée, tête de mule qu’elle était.

Un beau jour, le gang en attaqua un autre en envahissant un immeuble qu’il squattait. Misa parcourait les couloirs avec une pelle récupérée un peu avant à la main, elle vit un type arme à la main, pointant une jeune femme aux cheveux noirs dans le dos avec, comme un lâche. Avant qu’il n’ait eut le temps de tirer, elle prononça un petit « hey », et lui abattit un violent coup de pelle sur le crâne qui eut pour effet de le mettre sur le carreau. Ba oui pelle, elle se bat avec ce qui lui tombe sous la main… La fille s’appelait Yuko, et était également dans le même gang qu’elle, enfin ceci elle le savait déjà, l’ayant déjà aperçue plus d’une fois. Une amitié se lia entre les deux demoiselles, si bien qu’elles devinrent assez rapidement inséparables.

Lors d’un passage de courrier, une lettre d’un pensionnat arriva dans sa boite. Le pensionnat Ryuuketsu… Elle ne sut pas vraiment que faire avec ceci, et conserva la lettre. Après une discussion avec Yuko, elle sut rapidement qu’elle aussi avait reçu cette lettre là. Un certain accord s’instaura entre ces deux là, y aller, pourquoi pas puisque cela semblait être une invitation. Les deux jeunes filles partirent voir leur chef respectif après avoir préparer leurs affaires, prêtes à partir de cette façon là. Elles lui expliquèrent la situation, mais il fut vite clair qu’il ne voulait pas qu’elles partent, principe du clan et blablabla. Bon ba avant que le reste du groupe soit au courant, il valait mieux partir rapidement. Misa eut un sourire sous la réaction de Yuko, qui envoya un joli coup dans la tronche du type. Le sonner un peu, le temps de décamper vite fait. Elles récupérèrent leurs affaires, puis prirent la moto de son amie. Misa monta derrière, puis elles furent en route pour le pensionnat, y arrivant plus tard…


Dernière édition par Amane Misa le Jeu 8 Mai - 20:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ookami Masago
Admin et Garoute en chaleur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 34
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Bouffonne
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Amane Misa   Jeu 8 Mai - 19:57

Yop Misa! =)

Fiche très sympa, comme toujours, ça fait plaisir de revoir cette bonne vieille folasse. x)
Cela dit un point me chiffonne :


Citation :
Tout ceci ne pouvait plus durer. Elle avait entendu parler d’une ville, Goyana. Les jeunes régnaient dessus visiblement. Plusieurs gangs s’étaient formés, les groupes dans leur propre quartier...
Ton historique est lié à celui de Yuko, qui est lui-même lié à celui d'un PNJ, Machida Shirohime, en cours d'écriture. Pour des raisons de cohérences, il faudrait que Goyana devienne Ichiba (puisque Yuko y vivait à cette période), et que le concept de "ville dirigée par des gangs de jeunes" disparaisse, en effet y'a bien des gangs de jeunes à Ichiba, mais ils ne tiennent pas la ville.

Sinon c'est tout ma puce, j'ai vraiment bien aimé ta fiche. Pov' Misa. é_è
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amane Misa
Impassible déblayeuse de blays
avatar

Féminin
Nombre de messages : 110
Age : 27
Date d'inscription : 24/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Amane Misa   Jeu 8 Mai - 20:03

Je savais pas, j'ai juste repris la même fiche qu'avant en modifiant quelques trucs ^^;.

Ceci dit, c'est fait, changé =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ookami Masago
Admin et Garoute en chaleur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 34
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Bouffonne
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Amane Misa   Jeu 8 Mai - 21:30

Je pense que ça va maintenant. Oui je me doute bien pour ta fiche, y'a pas de soucis t'inquiètes pas.

Re-bienvenue dans la partie Rp MisaMisa la déblayeuse de de Blays.
Puisse tu encore en déblayer beaucoup sur la Chatbox (ou MurrBoit'). =)


Fiche validée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amane Misa   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amane Misa
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 6- Misa Campo vs Marisa Miller
» Misa Kakizaki
» 3- Misa Campo VS Keira Knightley
» Misa Campo vs Shakira
» rp Misa Misa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Hors Jeu :: Fiches de personnages :: Fiches validées :: Lycéens validés-
Sauter vers: