Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Après vroum vroum, scrick scrick clac !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amane Misa
Impassible déblayeuse de blays
avatar

Féminin
Nombre de messages : 110
Age : 26
Date d'inscription : 24/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Après vroum vroum, scrick scrick clac !   Mer 14 Mai - 1:50

==>La grille, cour extérieure

Assise par terre après s'être joyeusement compliqué la vie, Misa regarda Yuko passer par dessus le portail. Un moment elle se sentit conne, mais bon passer par-dessus sa propre mort, voila quelque chose de bien excitant à ses yeux. Un dérapage et s'en était fini d'elle. L'effet de l'adrénaline et des quelques lattes illégales prises avant avaient accentué le coup de folie qui animait son esprit de pauvre bornée. Son amie avait eut bien vite fait de passer par-dessus l'obstacle, stationnant quelque peu à son paroxysme. "Tombe pas." Lâcha t'elle avec un large sourire imprimé sur ses lèvres. Ce n'était pas pour être désagréable sur le fait en traitant la brune d'incapable ou de tout autre terme affligeant, non juste venu du fait qu'elle s'était offert un atterrissage des plus pitoyables. Une sorte de moquerie envers elle même en quelque sorte. Qu'elle évite
de jouer autant les sous douées qu'elle même. Et ba, aucune dégringolade de sa part, ce qui fit accentuer le sourire de Misa. Et s'était bien mieux ainsi, elle pensait bien qu'elle aurait littéralement explosé de rire dans le cas contraire, ce qui aurait pu s'avérer assez vexant. Pas de moquerie pour elle, juste l'ironie du moment, un rire tout ce qu'il y avait de plus innocent...


Une fois que Yuko eut reprit son bien, la miss suivit l'autre yankee. Le hall, ce devait bien être la partie du bâtiment juste en face là... "Autant commencer par le plus évident." Elles s'amenèrent toute deux devant la porte fermée à clef, il allait falloir l'ouvrir dorénavant. "Bon.. Je dois avoir ce qu'il faut dans l'une de mes poches." Elle conservait presque toujours sur elle son petit matériel, on ne savait jamais ce qu'il pouvait se passer. Ça peut toujours servir, jusqu'à preuve du contraire, dans une fuite par exemple. Avant toute chose, elle extirpa ses lunettes et les remit sur son nez, si jamais une lumière venait à s'allumer pour x ou y raison. Soudainement, lâche, ce qui la rendrait aveugle sur le moment. Et puis les maux de crâne à vous en exploser la tête contre un mur, elle s'en passait merveilleusement bien. Elle fouilla dans les poches intérieures cette fois-ci de sa veste, puis en sortit une paire de rossignol aux apparences un peu vétustes, mais qui ont toujours fait correctement leur boulot, mais aussi leurs preuves. Elle jeta un coup d'œil rapide aux alentours, histoire de s'assurer que personne ne s'amenait par pure habitude, la discrétion... un peu ratée avec l'épisode de la moto certes. Elle tourna rapidement la tête vers Yuko, puis reparla rapidement avant de se mettre à son activité.

"Je devrais pas en avoir pour longtemps."

Le principal problème resterait de viser correctement en vue du peu de lumière émanant de la rue qui parvenait à filtrer jusqu'ici. Son "jouet" en main, Misa s'approcha de la poignée, puis entama toute la procédure nécessaire, laissant de temps à autres de petits cliquetis s'échapper de la serrure. Et bé, ils ont peur qu'on prenne possession de leur bâtiment. Finalement, au bout de plus ou moins une minutes, un clac bien distinctif s'éleva, signe que la porte était ouverte. Avec un large sourire, Misa se redressa puis rangea vivacement ses outils avant de se saisir de la poignée puis de l'ouvrir. Elle poussa la porte, et la voila grande ouverte. "'Tain.. On voit rien là dedans. Tu as de la lumière? M'enfin... Après toi.." Acheva t'elle elle montrant l'intérieur des locaux de sa main. Pas de la peur, une sorte de politesse exagérée.


[Bon si c'est rapide ou lent pour le crochetage faites le moi savoir, j'y connais rien en la matière x). Pis google il a pas été gentil avec moi ce soir.. >.>]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Machida Yuko
Fumeuse à temps partiel, chieuse à temps plein
avatar

Féminin
Nombre de messages : 192
Age : 29
Date d'inscription : 18/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Après vroum vroum, scrick scrick clac !   Jeu 15 Mai - 18:48

Han la dèche! Cteu maudite porte est fermée, sur ce là, Yuko elle hallucine grave, c'est quoi cet accueil de merde? Fin bon il lui faut tout de même de nombreuses seconde avant de se souvenir que Misa pouvait ouvrir une porte close. Le malus de petit cerveau qu'elle se trimballe ! La bourrine était déjà en train d'observer les fenêtres pour voir quel carreau elle allait péter pour rentrer. Bon, une fois les idées en place, elle décide de poser son cul à terre, le temps de finir pépère le pet, ou plutôt son tour de pet dans de bonne condition.

"Bah va s'y, prend ton temps."

Baffoua t-elle en se laissant glisser contre le mur, cône aux lèvres. Rolalala c'est pas des petits pétards qu'elle nous roule la Yuko. La voila déja qui approche de la fin de la cigarette à smile et sa tête tourne enfin alors que ces yeux se rougissent vite. Tiens, Misa à déjà ouvert la porte! La yankee se relève alors avec lenteur, puis lui tend la fin du cône avant d'entamer la marche dans le hall sombre, en silence pour une fois, le temps d'écouter vite teuf si y a pas un ou deux bruits louche. A peine un pas dedans et quelques secondes passées qu'elle s'allume déjà une clope la tox! C'est pour faire remonter les effets du pétard comme elle dit si bien!

"Tu as raison on voit rien du tout!"

Grogna la brune en dégainant de nouveau son zippo en face d'elle afin éclairer les lieux, ou plutôt le petit mètre qui les entouraient. Un vrai parcourt du combattant cteu bahut, fallait faire gaffe à pas se cogner, y avait des casiers partout! Idiote comme elle peut se montrer sous l'effet de certaines substances, la miss cria à sa collègue d'allumer le hall sans réfléchir :


"Misa si tu trouves une lumière, allume là. C'est notre prochaine mission! Rah j'ai faim mais à un point! "

Elle se croit en pleine mission commando elle ? Sûrement un abus de Metal Gear Solid! Penser une seconde que la lumière pouvait attirer du monde ne lui traversa aucunement l'esprit à la petite. Du moment qu'on voyait un panneau "cantine", elle s'en branlait grave de la discrétion! Songer à dormir? Bien sur que non ! Si elle pouvait picoler aussi ce soir ça l'arrangerait bien la miss! M'enfin elle comme Misa n'avait apporté aucun alcool, c'est pas fin ça pour boire après un bon repas!


" Hey Miss, ça te dit si après on va fouiller quelques pioles à la recherche d'une 'teille ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://totalairgear.free.fr/
Amane Misa
Impassible déblayeuse de blays
avatar

Féminin
Nombre de messages : 110
Age : 26
Date d'inscription : 24/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Après vroum vroum, scrick scrick clac !   Lun 19 Mai - 21:25

Misa vit un truc rougit qui se rapprocha d'elle au même moment que son amie. Léger sourire en lèvre, elle tendit la main puis attrapa le pétard entre le pouce et l'index de sa main gauche. Elle prit une latte pour la forme, puis suivit Yuko à l'intérieur de la pièce. Manque de bol le toncard était bien chaud, autant patienter un peu avant de continuer. Le zipo de la brune n'éclairait pas grand chose, tout semblait assez grand ici, vu la taille du bâtiment de toute manière. Elle manqua d'exploser de rire lorsque Yuko se prit un casier, mais maintenant elle ignorait si elle aurait réagit de la même manière dans son état normal, ou alors si ce n'était dû qu'à la drogue ainsi qu'à la fatigue. "Ca va être chaud à trouver... J'ai peut-être un problème avec la luminosité, mais ça ne me rend pas salope... Heu, nyctalope." Petit moment de flottement, ce serait une chose bien utile pourtant. "Dommage d'ailleurs... Je retourne voir vers la porte, surement par là." Sur ses paroles, elle décida d'abord de reporter le bout incandescent à sa bouche afin de l'étreindre de ses lèvres, enfin l'autre coté pour pas se brûler, elle est pas aussi conne. Elle reprit rapidement quelques taffes puis jeta le tout à terre, terminé. Elle l'écrasa sous sa semelle, laissant surement une belle trace noire à terre à coté d'un bout de papier.

Whoups, ça tourne un peu là. Elle fit volte-face, ou plutôt en eut l'impression. La miss se mit à marcher d'un pas vif, droit vers les casiers. Elle se prit la tête la première dans l'une des portes en aluminium ou autre manière aussi froide, puis recula rapidement d'un pas en jurant.
"P'tain... Qui est le con qui a foutu ce truc en plein milieu du chemin ?!" Boum... Accentué par un coup de pied dans l'une des portes du bas, l'une d'entre elles était certainement avec un léger creux maintenant. Elle finit par se rendre compte de la faible lueur émanant par la porte encore ouverte, puis s'avança vers elle. Elle passa sa main sur le mur coté droit, puis le longea de cette manière-là. "Bouteille.. Mais y en a une ou deux dans les sacs il me semble. Ah ouais. A coté de la moto. Ben, on cherchera à condition de trouver ce foutu pensionnat." Ses doigts finirent par heurter une sorte de petit boitier en plastique ressortant du mur. Elle le tata avant d'essayer de trouver l'interrupteur.

"Hééééé.... Y a un truc qui gêne... On dirait du verre."

Ni une ni deux, elle ne prit pas le temps de réfléchir deux secondes, puis tapa dedans avec son coude, histoire de ne pas se blesser grâce au cuir et autres vêtements présents en dessous afin de protéger sa chair. Presque dans l'immédiat, une sirène assez stridente se mit en route, laissant Misa dans une incompréhension totale. Elle fit encore un pas sur le coté, puis atteignit un autre boitier, un peu plus bas. Elle actionna l'interrupteur trouvé sans peine, puis la lumière fut. elle ferma quelque peu les yeux, une question de réflexe en raison du problème de ses pupilles. Une ou deux secondes après, elle rouvrit les paupières puis revint vers Yuko en hurlant à moitié afin que le son de sa voix recouvre en partie celui de la sirène qui retentissait.

"Yuko ? Y a le feu?"

La pauvre kinder n'avait pas capté que c'était elle la cause de tout ce bordel. Très discrètes les yankees, ah ba ça, c'était une chose indéniable. Mais bon, Misa avait trouvé la lumière, elle y voyait enfin quelque chose; c'était tout ce qui lui importait pour le moment. Et la sonnerie aussi, qui commençait à lui agacer fermement les tympans...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Machida Yuko
Fumeuse à temps partiel, chieuse à temps plein
avatar

Féminin
Nombre de messages : 192
Age : 29
Date d'inscription : 18/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Après vroum vroum, scrick scrick clac !   Mar 20 Mai - 23:32

Gné? De quoi elle parle elle ? Salope? Nyctalope? On se croirait dans un sketch du donjon de Naheulbeurk. Tain elle a toujours des mots compliqués la Misa. La plus intellectuelle des deux c'était bien elle sans aucun doutes! C’est qu’elle avait même des bonnes idées la miss : retourner voir du coté de la porte pour trouver la lumière, pas mal pas mal tout ça. La drogue récemment inhalée commençant enfin à faire effet, la yankee se posa au sol, dans le noir, rien n’a foutreuh, quitte à attendre qu’elle trouve la lumière autant être bien assise hein ? Tiens, on entend un bruit de casier, ou plutôt de confrontation frontale entre Misa et un bout de métal.

" Agnia tu devrais faire encore plus de bruit ! "

Signala-t-elle sur le ton de l’humour avant de pouffer comme une idiote, grand smile sur les lèvres. Et zou, elle se remet à se marrer la défoncée, bah ouais à peine avait-elle dit à Misa de faire encore plus de bruit qu’elle s’exécuta déjà ! Marrant cteu camarade de gang. Ce dernier choc ne semblait pas la laisser indifférente au mot "bouteille" étant donné qu’elle tilta directement sur le fait que la boisson sacrée pouvait se trouver dans l’un des sacs. Correct ! Yuko eut comme une illumination, elle se voyait de nouveau glisser du whisky bas de gamme ainsi qu’une bouteille d’un vieux saké dans son sac quelques heures avant leur arrivée. Brave bayte Misa !

" Tu as raison miss ! Y a deux bouteilles ouais ! Fin on verra ça après… "

Voilà qu’elle se plaignait maintenant d’être en contact avec un bout de verre, oulà mais de quoi elle parle là, Yuko eut vraiment du mal à cerner sa situation qu’elle n’ajouta rien, trop occupée à chercher de quoi elle pouvait bien blablater. Remarque, elle eut aussi tôt la réponse, une fois l’obstacle brisé, une sonnerie anti incendie ce fit entendre dans tout le bahut ! Et dire que jusqu’ici on doutait de qui avait le plus grand QI, la réponse fut bien vite donnée, les deux étaient vraiment des cassos à part entière !

" Y a pas le feu ! C’est toi qui as actionné l’alarme baka ! Vite faut se tirer d’ici ! "

Ni une, ni deux, la miss se redresse d’un coup puis file en direction de la porte encore ouverte, fort heureusement éclairée par les lampadaires. Heureusement que Yuko par le passé s’amusait déjà à actionner ce genre d’alarme dans son bahut, juste pour faire chier et arrêter les cours. A une époque c’était limite un business, on la payait en paquet de cigarette pour déclencher la sonnerie.
Une fois à la porte, elle escalada de nouveau le portail vite teuf, encore un coup de bol elle ne tombe même pas comme une pauvre loque ! Attendant Misa, enfin calme, la demoiselle scruta les environs jusqu'à apercevoir de loin un grand manoir. Une fois la gaffeuse à ses cotés, elle reprit :


" Hey Misa ! Matte moi ça ! On dirait un gros truc de bourge ! Ils doivent avoir une mega cuisine là bas ! Allez grouille on y fonce ! "


Déclara la miss en se dirigeant avec hâte vers sa moto tout en fouinant dans sa poche, cherchant ses clefs de moto.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://totalairgear.free.fr/
Amane Misa
Impassible déblayeuse de blays
avatar

Féminin
Nombre de messages : 110
Age : 26
Date d'inscription : 24/04/2008

Fiche de perso
Classe: Yankee
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Après vroum vroum, scrick scrick clac !   Mer 21 Mai - 0:56

"Alarme? Actionner? Alarme..." 'tention la Misa dans un gigantesque éclair de lucidité, l'esprit tellement embrumé que l'accès à ses nombreuses petites cases n'était pas disponible pour le moment. Elle secoua la tête, histoire de récupérer un peu de son état. "Ah c'est moi. Okaaaay !"Ca y est, le cerveau redémarre, la matière grise se remet à bouillonner dans sa petite tête. Un court circuit que ça s'appelle, provoqué par un trop plein d'information sur le coup. Ou juste un moment passé à l'ouest, ça y fait également. Ses sens se trouvaient à présent en alerte lorsqu'elle se rendit compte de la belle merde dans laquelle elle venait tout juste de faire plonger les deux jeunes femmes, fallait pas qu'elles se fassent chopper. Belle surprise pour les propriétaires des lieux en tout cas. "Yep ! Cassos maintenant." Puis elle se rua derrière Yuko qui venait tout juste de passer la porte. Il fallait faire vite, si l'alarme était directement reliée à un réseau il ne se passerait pas un grand laps de temps avant de voir des autorités rameuter leur cul vite fait bien fait. La brune traça jusqu'au portail, elle ne se compliqua pas la vie avec les grilles cette fois ci. En une pierre deux coups s'était joué, elle passa bien rapidement la barrière avec une certaine grâce. Elle se sentait pousser des ailes, sûrement l'adrénaline produite avec le moment de fuite. Pas de la panique, plutôt une grande excitation.

Misa vint se placer à coté de sa congénère puis observa vers le même lieu qu'elle. Un truc immense là bas, en haut d'une colline. Et oui, la colline a des yeux, et un sacré paquet même. "Ouais allons y. De toute manière, vaut mieux pas traîner ici." Elle rechoppa les deux sacs puis les ajusta sur son dos, ainsi que son casque qu'elle prit en main. "J'espère aussi... J'ai trop la dalle !" La binoclarde replaça son casque sur sa tête, observant toujours le gigantesque édifice que représentait le manoir. Quoi que ce soit, il fallait s'y rendre, et trouver des denrées. Des bouteilles d'alcool, ce n'est pas ça qui nourrit son homme, ni sa femme d'ailleurs. Une fois que Yuko sur sa moto, elle s'assit derrière elle puis s'accrocha aux poignées juste derrière son siège, prête à partir et d'aller faire péter le feu dans ce nouveau lieu certainement bourré d'aventures et de conneries à faire en tout genre. Puis les deux miss partirent à fond les pédales en direction du bâtiment, en outre le pensionnat.

==> Alentour du manoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Après vroum vroum, scrick scrick clac !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Après vroum vroum, scrick scrick clac !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tondeuse vroum vroum
» Présentation de Orisaphir
» (jim) vroum vroum.
» Je sais pas si elle fait vroum vroum ou pouet pouet.
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Lycée Ryuuketsu :: Bâtiment principal :: Hall - Préau-
Sauter vers: