Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Arrivée d'élèves en soirée, le 09/04

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Uncho Kanu

avatar

Féminin
Nombre de messages : 14
Age : 34
Date d'inscription : 11/05/2008

Fiche de perso
Classe:
PV:
0/0  (0/0)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Arrivée d'élèves en soirée, le 09/04   Lun 19 Mai - 21:15

Une jeune fille tout de noir vêtue pose deux valises, essoufflée, devant les grilles du manoir. Il fait encore légèrement jour et une petite brise fraiche fait frissonner Kanu, enfin arrivée à Ryuuketsu. Un peu gênée d' être déjà fatiguée en portant ses bagages, elle sourit cependant satisfaite d' être là. Elle profite de sa pose pour admirer les grilles tout en étudiant les lieux. Une certaine fatigue se fait peser sur ses épaules suite un voyage indirect avec des escales inutiles pour des moyen de transport lents. Mais bon ca en vaut le prix !


* Bien comment je rentres ? faut il que j' attende quelqu' un ou puis franchir les grilles moi même ? *


Elle regarde si un un quelconque élément puisse répondre à sa question aux alentour ... Quand la légère brise se fait à nouveau sentir ... Amenant à Kanu une étrange sensation ; comme une présence, un regard invisible qui se postait sur elle.
Kanu secoue la tête

* idiote va ! Tu deviens parano à sentir tout et n' importe quoi ! Tu es ici pour faire des études prestigieuses et rencontrer de nouvelles personnes ! *

elle finit par se présenter

" Excusez il y a quelqu' un ? Je suis nouvelle et je souhaite enter dans le manoir dans les règles ?! "

Pas de réponse. Pas grave Kanu est une grande fille ! Elle saisit ses valises et pénètre dans le manoir. Les grilles passées elle veilla à les refermer puis se dirigea vers le hall du manoir afin d' y trouver accueil et numéro de chambre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maistre Yuraku

avatar

Féminin
Nombre de messages : 32
Age : 28
Date d'inscription : 21/05/2008

Fiche de perso
Classe: Intello
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Arrivée de Yuraku   Dim 25 Mai - 20:23

La jeune fille descendit de voiture, sortit du coffre deux énormes valises à roulettes, et se pencha, par la fenêtre, à l'intérieur de la voiture :" Ne t'en fais pas papa, je vais y arriver!!" Puis elle salua le conducteur, la voiture redémarra et disparut au premier tournant.
Yuraku jetta un regard autour d'elle. Il y avait une forêt abondante tout autour, et une impressionnante grille métallique venait rompre cette verdure. La nouvelle arrivée lança un regard rageur en direction ciel. *Avec cette pluie, obligée de laisser mon livre dans mon sac*
Le métal de la grille reflétait la lune, qui par ailleurs était étrangement pâle. *Entre cette lune, cette flore, et l'emplacement de ce lycée, tous les éléments sont réunis pour me faire croire à un lieu anormal. D'ailleurs, même cette façon de recruter les élèves est étrange. Ah! Mais oui, j'y suis, c'est comme dans ce livre, où l'école est en fait entièrement fréquentée par des revenants...* Yuraku resta plongée dans ces pensées jusqu'à ce qu'une goutte de pluie s'abattit sur la pointe de son nez. A ce moment, elle empoigna une valise dans chaque main, et avança avec difficulté au niveau de cet intriguant portail. Machinalement, elle prit appui dessus le temps de reprendre son souffle, mais la grille s'ouvrit, et Yuraku manqua de perdre l'équilibre, le poids excessif des valises lui sauva la mise... Une foi rentrée, elle posa ses valises afin de refermer cette lourde porte en acier. Un magnifique jardin s'offrait à elle, et elle pouvait voir au bout de l'allée un véritable manoir. Dans la nuit, seule les lumières des pièces éclairaient le jardin, et il était possible de voir quelques ombres passant devant certaines fenêtres.
Il fallut un quart d'heure à Yuraku pour accéder au bâtiment. Il était encore plus imposant de près. Entouré de nombreux pavillons, il semblait plutôt luxueux, ce que confirmait la taille du jardin. En effet, même si elle n'avait vu que cette allée, Yuraku se rendait bien compte qu'elle était dans un endroit exceptionnel, et que si effectivement, seule l'élite était acceptée à ce lycée, il fallait recevoir dans les meilleures conditions possibles. * Tans pis pour les revenants, ça ne seront que des génies.*
Elle monta en deux fois l'escalier qui permettait d'arriver à hauteur de la porte (une fois pour chaque valise...). Puis ouvrit la porte sans même frapper. Yuraku resta figée!

suite ici -> [url] http://ryuu-v2.forumzarbi.com/le-grand-hall-f60/arrivee-yuraku-suite-t244.htm#2062 [/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grimm Blake Evansen

avatar

Masculin
Nombre de messages : 63
Date d'inscription : 20/05/2008

Fiche de perso
Classe: Bouffon
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/10  (0/10)

MessageSujet: 08 Avril / 20h20: l'arrivée virvoltante de Grimm !   Lun 26 Mai - 2:29

"Youuuuuhouuuuuuuuuuuuuuuuu ....!!!"

Un bruit de ripp, des trâces de vitesse sur le bitume, et tout le long de la montée, une route sinueuse goudronnée plongée dans les ténèbres du soir, un objet roulant non-identifié dansait au rythme de ses accélérations. Grimm avait le sourire jusqu'aux pommettes tellement il s'éclatait des virages qu'offrait cette route. En mème temps, il n'avait pas beaucoup d'expérience de montagnes, et comme le Japon en offrait tout plein, il allait pouvoir bien s'éclater !

Mais, et ce malheureusement pour tous les routards du coin, cette montée entre son nouveau Lycée et son nouveau Logement était sa première route de montagne de toute sa vie... et il s'éclatait comme un ptit diable. Heureusement qu'il n'y avait pas beaucoup de voitures... enfin, à part la blanche qui était passée tout à l'heure, et qu'il avait dù esquiver en se jetant litérallement sur le coté, rien à signaler... de toute manière, il connaissait les blessures, il s'en tappait complètement vu le taux d'adrénaline qu'il pouvait en tirer !

A un moment donné, il dù ralentir, approchant d'un grand portail noir en fer forgé avec un vigile. Il ne portait sur lui que sa combinaison synthétique de course, son sac à dos "porte-bonheur" qui portait les marques du temps et ses Motorblades. On pouvait facilement le prendre pour un vandale avec tout cet attirail, mais il s'approcha sans pousser d'accélérations et sortit de sa poche une enveloppe noire... et ses clefs de chambre: "Salut, j'suis Grimm Bla..."
"Je sais qui vous êtes. Vous pouvez entrer." fit l'homme d'une voix grave qui ne désirais pas s'éterniser, ouvrant le portail automatique.

Grimm avala sa salive et se demanda "Comment il connaissait son nom ?!" mais il se dit, comme une illumination: *Ho, mais il doit avoir ma photo... héhéhé... j'suis un type connu maintenant, va falloir que je fasse gaffe !*. Alors il entra par le parking, détestant le gravier des allées piétonnes. Lorsqu'il leva les yeux, il ne put s'empécher de laisser partir un: "Oh putain d'bon dieu, c'est quoi s'bord...". La vue était magnifique, le manoir grandiose, chaque petit détail grandiloquent, et il était quasi-certain qu'il y avait erreur. Un simple gosse gaté par le destin, ok, mais là c'était carrément un château fort s'machin ! Et pis si y avait pas erreur et qu'il était vraiment logé içi, il y trouverait certainement plein d'intello, d'aristo, et lui il ferait tache...

...il s'arréta sur un des bords du parking et s'asseyant au sol se mit à défaire rapidement ses Motorblades et à les échanger avec des chaussures de sport qu'il avait dans son sac: il garderait ses Rollers pardessus son épaule puisqu'ils n'entraient pas.
Une fois ces préparatifs finis, il rangea les clefs qu'il avait à la main et se concentra sur ses sens en fermant les yeux: les bruits de la fôret environnante étaient enchanteurs... l'odeur du bitume était ennivrante... le bruit des élèves et des couverts brisait le silence lointain... l'odeur du poulet... l'odeur du poulet... *Hein ?! Du poulet ?! Mais j'ai pas mangé moi ! Pourvu que le repas ne soit pas finit !!*

N'attendant pas plus, Grimm courrut trouver une entrée, salivant d'avance !


((Direction le réfectoire ! >>> http://ryuu-v2.forumzarbi.com/salle-de-bal-et-refectoire-f61/seule-a-table-t242.htm#2073))
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inuzawa Kirie

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Localisation : Vous voyez un tas de débris/linges/ordures ? Cherchez plus, je suis dessous...
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de perso
Classe: Looser...
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: 8 avril, 20h20 : Arrivée d'un looser !   Mer 28 Mai - 13:27

[Premier post]

Louuurd ! Mais pourquoi cela ne lui arrivait-il qu'à lui ? Surtout quand ce n'était vraiment pas le moment ! Surtout quand il était chargé comme un mulet ? Surtout quand le temps était menaçant et avait détrempé la route et ses godasses ? La silhouette blonde scrutait l'horizon du haut de son mètre cinquante quatre et des poussières, ses deux mains entre les bretelles de son sac à dos extra large. La valise contenant une bonne partie de ses habits roulait derrière lui, arrimée à sa taille par plusieurs ceintures de cuir. En haut du sac à dos, un avait enroulé un futon qui dépassait largement sur les côtés. Bouche ouverte, transpirant et haletant comme un animal de trait, il finit par voir enfin les grilles du pensionnat. Kirie poussa un soupir de soulagement comme s'il avait parcouru la distance Sapporo-Tokyo à cloche pied et les yeux bandés. Il y avait de quoi ! Continuant d'avancer péniblement sous le surpoids de ses bagages, il tenta de ne pas se souvenir du voyage... Peine perdue !

Tout d'abord le train devant le mener à l'embarcadère pour l'île avait tout bonnement loupé l'arrêt, l'obligeant à prendre un taxi qui avait crevé un pneu sur l'unique pierre blanche de la route. Délesté d'une bonne partie de son argent rudement économisé, Kirie avait fait une chute à cause de ses bagages trop lourds, tombant dans une caisse de poissons frais dont il avait réussi de justesse à se sortir avant que la grue ne la soulève. Courant à bord, le bateau prit du retard du à une avarie de la coque... Sachant que le capitaine leur avait dit que le navire avait été révisé moins de deux semaines auparavant, l'adolescent n'avait pu que blâmer cette maudite poisse familiale.

A bord, il put prendre une douche pour ôter l'odeur de poisson mais même pas deux minutes après avoir commencé, la flotte passa d'agréablement chaud à glacé, gelant le garçon qui jaillit de la cabine sous les yeux médusés de plusieurs personnes. Rouge de honte, il s'était enfermé dans la cabine qui lui avait été attribuée, espérant qu'il ne lui arriverait rien d'autre pendant le trajet... Cela aurait été trop beau ! Une personne ayant le mal de mer ajouté au fait que la porte verrouillait mal donnait une intrusion répandant une drôle de couleur sur le sol de la cabine. Bon, c'était la poisse habituelle sauf que le malheureux s'excusa en parlant de "jeune fille". Kirie explosa littéralement, incendiant l'adulte malmené par cette petite chose.

L'arrivée au port fut brutale, le capitaine s'étant endormi et avait défoncé un ponton d'amarrage. La poisse !!! Préférant ne pas impliquer d'autres véhicules, le looser avait décidé de faire le trajet à pied... Comprenant seulement au bout d'une vingtaine de minutes de marche qu'il n'était pas arrivé ! Mais, ô chance enfin ! Il était finalement arrivé aux grilles qu'il franchit limite avec les larmes de joie aux yeux. Trop étrange, ses petits yeux restaient attentifs. C'était trop beau, oui, trop beau !


[=>Direction le Grand Hall]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kusanagi Geese
Pépé du chat !
avatar

Nombre de messages : 39
Date d'inscription : 24/04/2008

Fiche de perso
Classe: combattant
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arrivée d'élèves en soirée, le 09/04   Ven 30 Mai - 22:24

Hrp Admin : Une autorisation admin a été donnée à Geese pour qu'il puisse poster en ce lieu tout en étant bloqué ailleurs en rp, ceci étant dut à des circonstances exceptionnelles.

[<=== Le parc public]

Geese avait quitter le centre ville pour continuer sa route, il avait surtout quitter ce malade qui avait tendance à balancer des objets à tord et à travers dans des endroits bonder de monde, mais il fallait l'avouer il avait un certains sens de l'honneur et avait accepter de couvrir le cout des réparations et en faites en y réfléchissant sa valait mieux pour lui, le motard n'était pas quelqu'un de bien riche et il aurait prit de force son du si celui-ci avait refuser de lui donner ce qui lui revenait de droit, là où le géant avait bien jouer c'est en fessant semblant d'accepter par gentillesse une réduction du cout global en échange d'un repas et ce Maeda était vraiment un pigeon de premier choix d'avoir accepter comme si avec sa taille il allait ce contenter d'engloutir pour cinq mille yens de nourriture, durant son voyage la moyenne d'un repas était dans les alentour de dix milles yens et encore il ce contentai de manger absolument le strict nécessaire pour caler sa faim, demain soir il allait littéralement ce faire exploser le bide et pas en ce contentant de patte, loin de la il prendrai tout ce que ses faible moyen lui interdisait en temps normal mais bon tant pis pour celui qui réglerait l'addition il n'avait cas réfléchir cinq minute et ce demander ce que pourrais bien engloutir Geese au vu de sa corpulence.

Geese avait reprit la route et maintenant il était plus bien loin de sa destination final d'après ce qu'on lui avait dit et surtout il voyait de temps à autre un morceau d'une imposante bâtisse qui devait sans nul doute être le pensionnat, la poignée des gaz complétement essorer et en fin de rapport c'était un moteur qui gueulait qu'on monte un rapport supplémentaire qui arrivait au oreille de Geese, il avait du jouer entre le quatrième rapport et le cinquième pendant toutes cette route en lacet la montée et la nuit noire l'empêchant de vraiment ce donner à fond mais c'était bien plus que suffisant pour ce donner quelque belle frayeur comme lorsqu'en coupant ce fameux virage en épingle il ce retrouva face au phare d'une voiture blanche et il du vite redresser la barre pour éviter l'accident, fort heureusement pour lui il avait de bon réflexe, le reste du voyage ce déroula sans effet majeur une route assez peut fréquenter avec des virage assez sec régulièrement l'empêchait vraiment de monter jusqu'à la rupture moteur et ce malgré la reprise phénoménal que possédait son engin mais bon il allait pas ce plaindre il avait eu le temps de la pousser sa petite chéri durant ce voyage de trois mille kilomètre pour traverser le Japon il n'était pas encore arriver qu'il regrettait déjà son ile natal et surtout sa fraicheur, le soleil n'était pas présent mais déjà le géant étouffait sous la chaleur que l'on trouvait sous ces latitudes mais bon à coeur vaillant rien d'impossible donc il s'y habituerai et voilà enfin qu'il apercevait une grille.

Geese décéléra petit à petit et le moteur retrouvait un régime normal pour commencer à s'étouffer puis un rapport tomba et le moteur repartit dans les tour et ce manège continua jusqu'à l'arrêt de la moto et que celle ci soit au point mort et que le petit ronflement du moteur ne soit guère dangereux et Geese retira son casque profitant des gouttelettes de pluie qui venait s'écraser et perlait son visage comme des larmes et par la même occasion le rafraichissait. Après trois mille kilomètre que sa moto avait avaler comme un rien, plusieurs passage dans des ferrys pour changer d'ile bref une semaine et demi de voyage le voilà avec dans le faisceau de son phare la plaque du manoir Ryuuketsu, il c'était fait attendre mais Geese espérait pas être déçut du voyage le mec lui avait dit qu'on pouvait trouver une belle brochette de combattant dans cet instituts et il espérait qu'on ne lui aurait pas mentit bref il était la à contempler ce qui l'attendait.

Geese fut déjà surpris par la haute et imposante grille et surtout par les pics qui luisait dans la nuit comme si ceux ci était aiguiser mais où mettait t'il les pieds ? lui il aurait dit en prison un haut mur une grille inescaladable bref un vrai système anti intrusion comme anti évasion une fois que les grilles était fermer ou tout du moins elle pouvait en dissuader plus d'un d'essayer après le motard lui était bien du genre à relever ce type de défi si la situation le prêtai mais pour les conneries il verrai plus tard et il remit son casque, serra l'embrayage et enclencha la première qui claqua comme un coup de fouet dans le silence de la nuit et commença à remonter l'allée tranquillement histoire de ne pas ce faire remarquer déjà que des élèves à moto il ne devait pas y en avoir des masse dans ce bahut et encore moins en possession du permis donc il n'était pas nécessaire de ce faire remarquer plus que sa.

[ y a plus personne ici donc direction ===> le grand hall]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hyouri Chouji

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 02/06/2008

Fiche de perso
Classe: Mahou
PV:
40/40  (40/40)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arrivée d'élèves en soirée, le 09/04   Mar 3 Juin - 21:54

[Premier post]

Se séparer de sa famille n'ai jamais un moment vraiment agréable, surtout quand cela se fait dans une demi-tristesse/demi-soulagement. La famille Hyouri avait honte, honte se se sentir soulagé de ce fardeau. Aussi loin que remontait l'histoire de cette famille, les femmes Hyouri avait toujours réussit maintenir un certain contrôle sur Aizou, cette entité, cette démone, peu importait le nom que l'on lui donnait. Mais Chouji était l'une des premières, d'après leurs histoires de famille à être atteinte de somnambulisme. Un phénoméne que personne n'avait jamais appréhendé qui posait un réel problème. Etait ce Aizou qui causait ses crises ? Ou bien était ce tout simplement du à Chouji, un défaut, une maladie, qu'elle ne pouvait contrôlait ? Il faut dire que par bien des égards Chouji était fort décevante. Elle n'était absolument pas de la famille de Mahou dont elle venait, n'ayant toujours pas réussi à lancer un seul sort ! En serait seulement un jour capable ?

Chouji était donc un mélange de fierté, de médiocrité et de discipline pour la famille Hyouri. Bien sûr sa famille avait fait en sorte qu'aucun bruit de ce genre n'arrive aux oreilles de son fiancé ...

Chouji se tenait devant les grilles imposantes du manoir. Elle portait une valise, bien trop lourde pour elle, un parapluie pour se protéger de la pluie et des vêtements légers pour le temps qu'il faisait. Une petite robe blanche, une veste dans les tons rôses pales et des petites chaussures vernies avec chaussettes blanches; Son immense regard se posa sur les grilles puis sur les alentours. Elle cherchait quelqu'un sans vraiment le chercher, mais la question était légitime. Etait il déjà la ? L'attendait il ? Ou devait elle l'attendre ? Elle leva les yeux au ciel, et elle y vit la lune pleine qui se formait doucement au loin. Bientôt elle aurait atteint son zenith et ... Elle frissonna à cette pensée. Non c'était beaucoup trop dangereux d'attendre ici, dehors, sous la pluie. Elle serait idiote de l'attendre si il 'était pas encore là.

Elle finit par pousser les grilles et à entrer dans ce manoir. Sans savoir pourquoi son regard se porta sur une des fenêtres du manoir. Elle fronça légèrement les sourcils, une impression étrange, mauvaise, qui disparut aussi vite qu'elle était venu. Elle finit par se secouer légèrement la tête. Elle était devenu très méfiante vis à vis de son entourage, des lieux et d'elle même. Ce manoir n'y ferait pas exception.

-> Le hall.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itachi Byakuya

avatar

Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 25
Localisation : Devant mon écran
Date d'inscription : 01/06/2008

Fiche de perso
Classe: Battant
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/100  (0/100)

MessageSujet: Re: Arrivée d'élèves en soirée, le 09/04   Ven 6 Juin - 10:26

Un bruit de moteur se faisait entendre, il était léger, il planait dans les airs avec les quelques papillons nocturne qui étaient sortis sous un magnifique clair de lune, blanche comme neige. Le bruit s'intensifiait et il se passa juste quelques secondes pour qu'il passe du bruit léger au bruit assourdissant et prenant. Une grosse moto, le pot fumant, venait de s'arrêter devant les grilles imposantes du portail dans un crissement de pneu qui aurait fait grincer quelques dents. Deux gros sacs de couleur vert kaki étaient attachés sur les côtés. Un jeune homme sur la moto portait un casque noir aux signes tribales. Une veste en cuir légère, comparable à une chemise, un débardeur blanc, comme à son habitude, et un jean légèrement troué et délavé. Des gants de cuirs noir protégeait ses mains, des gants usés sur le dos de la main, mais encore neufs dans la paume. Il retira son casque, il faisait sombre, et les seules sources de lumière qu'il avait étaient ses phares et la lune. Il descendit de la moto et se mit à la pousser, après l'avoir éteint bien sûr. Arrivé devant le grand portail qui semblait vouloir vous dissuader d'entrer, Itachi, qui venait de révéler son visage, mit sa moto sur sa béquille. Il pris deux barreaux du portail, un dans chaque mains, mais il n'eut pas le temps d'essayer d'appeler quelqu'un que le portail semblait s'ouvrir sous la force exercée par Itachi. Celui-ci sursota.

* Qu'est-ce que c'est que ce truc... Un portail limite militaire qui ne laisserait personne passer, qui s'ouvre juste sous mon poids, et en plus la nuit... Merci la sécurité... *

Il hésita avant d'entrer, puis, il prit sa moto, mit le contact et alluma les phares pour continuer dans le sombre chemin qui s'offrait à lui.
Après avoir effectué deux légers virages, il leva les yeux.


*Quelle merde ...*

Il s'était arrêté, l'immensité de l'établissement semblait le troubler, il allait bien devoir s'y faire ...

Arrow Hall Arrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mitsuo Akane

avatar

Nombre de messages : 18
Date d'inscription : 04/06/2008

Fiche de perso
Classe: Kawaii
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arrivée d'élèves en soirée, le 09/04   Mar 10 Juin - 19:42

[first post]

Tout doucement, la voiture se garait pendant que la douce Akane sortait tranquillement de ses songes. C'était là, devant ces grilles d'un métal froid que c'était arrêtée la voiture de la jeune femme. La rousse avait été conduite par sa grande tante, dans une voiture aussi usée que la vieille femme. Malgré son grand âge, cette femme restait adorable, sans complexe et son rire restait facile. C'est pourquoi Akane l'aimait tant. Lorsqu'elle eut retiré ses deux grosses valises, son sac a dos et sa vanity, une grosse tristesse s'empara de tout le corps de la jeune femme qui fut agressée par de lourdes larmes... Réaliser qu'elle allait quitter sa famille, enfin ce qu'il en restait, lui faisait grandement peur... Puis en enlaçant sa tante, plus petite d'une demie tête, elle sentit son chagrin s'apaiser... Comme une petite fille, elle était apeurée devant la solitude offerte par la vie... Les paroles de sa tante la réconfortèrent et Akane tourna la tête vers le grand manoir qui s'ouvrait a elle comme un livre ouvert... Sans qu'elle s'en aperçoive, le bruit du moteur s'enclenchait, la voiture s'éloignait, laissant la kawaii devant cette immensité glaciale...

Elle emboîta le pas, trainant les pieds sur ce sol bruyant. Les pas d'Akane résonnaient dans les petits jardins qui l'entouraient. Cette ambiance ne rassurait guerre la petite rousse qui pressa son rythme pour arriver en un temps records au hall. Malheureusement, ce chemin semblait devenir interminable, plus Akane approchait, plus elle avait un poids dans la poitrine, se sentait trempée de sueur et avait l'impression d'être suivie. Son regard fit demi tour, personne... Ce n'était qu'une sensation, un sentiment étrange qui lui coupait le souffle. Elle s'arrêta une seconde, posa les yeux sur un petit caillou a ses pieds et continua a avancer, tête baissée. Enfin, elle était arrivée devant cette porte qui devait faire deux fois la taille de la japonaise... Elle leva enfin le regard avant de presser la poignée et ouvrit cette porte en faisant un grand bruit...


> Hall
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Matsuraki Mayako

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 26
Localisation : Partout où elle peut prendre des photos insolites!
Date d'inscription : 12/06/2008

Fiche de perso
Classe: Artiste
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Arrivée d'élèves en soirée, le 09/04   Ven 13 Juin - 14:45

[First post (sauf description de la chambre)]

Mayako venait d'être amené en taxi devant les grilles du manoir et était plutôt contente de sortir de cette voiture dont le chauffeur ne cessait de la reluquer depuis le début du trajet. Soupirant de soulagement, elle attrapa sa valise d'un mouvement vif et descendit du taxi sans un regard pour l'homme qui la conduisait. En effet, elle n'avait aucun compte à lui rendre puisque ses parents avait payé au départ une grosse somme d'argent pour l'emmener jusquà ce manoir. Mais le décor qui s'offrit à elle lui fit complétement oublier le dit chauffeur de taxi. C'était tellement sublime, l'atmosphère était si étrange qu'elle en resta sans voix et ne bougea plus pendant quelques minutes jusquà ce qu'un bruit dans les buissons ne la fasse sursauter violemment.Mayako sembla sortir d'un long rêve tandis qu'elle posait un regard songeur sur le manoir qui se tenait face à elle. Il était d'un grand luxe mais Mayako n'aurait su dire pourquoi elle eut une soudaine envie de s'enfuir en courant. Secouant la tête, elle se sermonna sur son manque de réalisme; ce n'était qu'une impression Lorsqque la grille s'ouvrit dans un grincement strident, la jeune fille commença à marcher d'un pas à la fois rapide mais prudent. Mayako se dit également qu'elle reviendrait contempler plus en détail cet endroit fascinant. Elle prendait sûrement quelques photos d'ailleurs. D'après ce qu'elle pouvait voir de l'extérieur du manoir, il semblait immense et luxueux. Cependant, la jeune fille avait une impression désagréable...

*Bof, pensa-t-elle, tu te fais des films pour rien! C'est seulement parce que tu ne connais personne. Un peu de courage, ma vieille!*

Elle marchait à présent sur le chemin qui menait à la porte d'entrée du manoir. C'était une porte immense, un peu comme celles des châteaux hantés dans les films d'horreur qu'elle adorait. Elle ne put s'empêcher de penser que l'accueil était assez sinistre...Epoussetant sa robe bleue turquoise dans un geste machinal de la main, elle posa un oeil sur ses chaussures. Elles étaient pleines de poussière et elle allait encore devoir les nettoyer avant de les reporter le lendemain. Au moment où elle se faisait cette réflexion, elle se rappela que tous les étudiants devaient porter un uniforme. Une grimace s'étala sur ses lèvres, elle espérait que les coutures ne seraient pas trop longues. Mayako détestait tout ce qui était couvrant. Enfin, elle arriva devant la porte qui ne tarda pas à s'ouvrir.

Prochain post---->>> Le hall.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'élèves en soirée, le 09/04   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée d'élèves en soirée, le 09/04
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Début de soirée en milieu hostile ...
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Une soirée à l'auberge (libre)
» Les relations entre élèves de Beauxbâtons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Manoir Ryuuketsu :: Parc :: Grilles et alentours du manoir-
Sauter vers: