Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Inuzawa Kirie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Inuzawa Kirie

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Localisation : Vous voyez un tas de débris/linges/ordures ? Cherchez plus, je suis dessous...
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de perso
Classe: Looser...
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Inuzawa Kirie   Mer 28 Mai - 1:46

Prénom : Kirie

Nom : Inuzawa

Age : 15 ans

Classe : Looser

Métier ou année scolaire: Première année

Orientation sexuelle : Quand on est occupé à éviter des pots de fleurs, on n’a pas trop le temps de s’interroger.

Particularité: Kirie est couvert de multiples petites cicatrices dues à des chutes, des rencontres avec des chiens et autres… Et porte un total de dix-huit charmes anti-malédictions et porte-bonheurs, un peu partout dans les doublures de ses vêtements, y compris son boxer ! Le plus visible reste la croix entourant sa gorge.

Phrase typique: Petit ? PETIT ? QUI TU TRAITES DE NAIN DE JARDIN SI MINUSCULE QU’IL FAUT UNE LOUPE POUR LE VOIR ?! MAIS ! MAIS ARRETE DE RIRE !

But/Rêves: Trouver un remède à la poisse familiale… C’est pas gagné...

Description physique : Kirie mesure un mètre cinquante-quatre et trois millimètres très précisément et même s’il n’a pas fini sa croissance, il est loin d’être le stéréotype du bel adolescent viril et charmeur, surtout avec un poids d’un peu plus de quarante kilogrammes. Sa peau imberbe est pâle type pêche, ses mains dotées de longs doigts fins et agiles, presque enfantins. Ses cheveux sont particuliers, leur teinte naturelle étant le marron, un « accident » chez le coiffeur a conduit à une décoloration sur la quasi-totalité des mèches dont quelques-unes retombent devant ses yeux marron foncé.
Côté habits, il porte des vêtements sans boutons ni fermetures éclairs suite à divers soucis survenus en pleine rue... Sur un débardeur bleu sombre, il porte un sweet noir à capuche dotée de cordons dont les longues manches couvrent ses bras jusqu’aux poignets. Il porte un pantalon gris et relativement serré, retenu à la taille par un cordon noué quatre fois, à quatre poches au niveau du bassin et de deux autres sur les cuisses. Ses chaussures sont basiquement des baskets bleues à scratch, le garçon ayant développé une aversion pour les lacets suite à d’innombrables chutes (2759 pour faire dans la précision dont 118 contre des postérieurs). Sa lèvre inférieure porte un petit piercing sur la gauche, en argent.
Détail, il porte un demi-casque audio à l’oreille gauche, lié à son lecteur caché dans une poche cousue de ses mains dans son vêtement.

Description psychique : Depuis qu’il est petit, Kirie a eu tant d’ennuis et de malchance qu’il n’y prête plus vraiment attention, se demandant ce qu’il se passe lorsque cinq minutes sans catastrophes se sont écoulées. Contrairement à ce que laissent penser sa petite taille, qui le fait complexer, son visage doux de bébé, c’est bel et bien un garçon. Il a un caractère spontané, étant du genre à rapidement prendre la mouche quand on s’adresse à lui comme à un gamin de primaire. Quelque peu impulsif, la plus petite remarque sur sa taille ou son visage le met hors de lui, le faisant généralement bondir sur ses pieds (ce qui ne change pas grand-chose) ou monter sur une table ou tout meuble adjacent pour se grandir.
En dehors de son côté impulsif, c’est un garçon qui adore se retrouver en groupe d’amis. De nature foncièrement gentille, il est aussi têtu et ne supporte pas qu’on mette une personne à l’écart. Facile à charrier, il reste une personne de confiance, loyale et intelligente qui manque tout bêtement de chance.
Il ne se décourage pas souvent même si ce ne sont pas les occasions qui manquent pour lui faire perdre son énergie habituelle.

Il aime les choses sucrées et la musique type rock, traîner avec des gens, entendre des histoires policières ou autres.
Il n’aime pas qu’on se moque de sa taille ou de son côté « chibi », quand des trucs lui tombent dessus, être obligé de dire aux autres qu’il doit dormir par terre pour que son lit ne lui joue pas de tours ni voir quelqu’un être exclu… Ainsi que voir quelqu’un gaspiller de la nourriture !

Histoire : La poisse… Si c’était possible, ce serait le nom que porterait la famille Inuzawa... Non là, il n’y avait pas à dire, tout s’était retourné contre eux… Six ans et des milliers de chutes déjà à son actif, le petit garçon regardait sidéré la coulée de boue qui avait englouti leur maison traditionnelle à Izumo… Regard à gauche et à droite, il n’y avait vraiment que la leur qui ait subi ce traitement, toutes les autres ayant été épargnées. Tenant la jupe de Karin sa sœur aînée de deux ans, Kirie eut les larmes aux yeux. La veille, ils avaient fait les cartons pour le déménagement et son robot chéri était maintenant enseveli sous près de deux mètres de boue. Non seulement cela mais aussi le petit commerce de nouilles que faisait sa mère dans le restaurant accolé à la demeure ! Est-ce que c’était vrai alors ? Le petit Kirie avait toujours refusé d’y croire mais peut-être la légende de sa famille était vraie. Jadis, un de leur ancêtre qui s’était perdu aux abords d’un lac était par accident tombé dans l’eau au milieu de nymphes et des divinités de la chance qui, choquées, l’avaient maudit jusqu’à la quinzième génération… Et ils étaient encore en plein dedans. Courageuse, et avec l’aide de quelques voisins, la famille parvint à sauver le maximum d’affaires mais pas le robot adoré… La poisse je vous dis…

2010, douze ans et entrée dans le troisième établissement depuis le début de l’année. Il fallait dire qu’on vous virait pour un rien quand même… Ce n’était tout de même pas de sa faute si l’extincteur s’était décroché du mur pour rouler dans les escaliers et éclabousser le directeur ! Bon d’accord, s’il ne s’était pas porté volontaire pour porter toutes ces boîtes, il aurait vu où il allait, n’aurait pas percuté ledit objet, ne se le serait pas pris sur les pieds et renvoyé, ni n’aurait dispersé tous les formulaires qu’on lui avait donné dans les boîtes. Bon, c’était vrai aussi qu’il avait été surprit dans les vestiaires des filles mais c’était un accident ! Il voulait juste se cacher du lanceur de balles de base-ball qui l’avait pris pour cible ! Dans le deuxième, il avait juste été pris pour cible par un gamin à qui son visage ne revenait pas… Oui il avait fait des avions en papier qui avaient fini dans le lavabo plein de détergent… Comment aurait-il pu savoir que son copain lui avait fait faire des avions avec des documents importants de son père le directeur du bahut ? Oui, il savait que des caractères d’imprimerie sur du papier à avion était bizarre mais… Bizarrement, les deux premiers mois au troisième bahut se passèrent relativement bien… Hormis le fait qu’il ait été pris pour cible par des gamins plus grands que lui et enfermé à plusieurs reprises dans une petite cabane. Il avait fini par s’y habituer et au bout de la quatre-vingt-quatrième fois, il savait crocheter cette serrure sans problèmes… Sans oublier qu’il avait tendance de toute manière à se retrouver enfermé dans des placards par inadvertance. Ce n’était pas par choix qu’il avait appris à crocheter les serrures mais c’était un savoir qui lui servait au moins une fois par jour…

Dernière année de collège… Incroyable et pourtant vrai, Kirie s’était finalement fait des amis ou simplement des personnes compatissantes. En effet, la veille, ils avaient eu un examen que Kirie avait juré avoir réussi, répondant et comparant plus tard ses résultats… Pour se rendre compte qu’il avait copié ses réponses avec une ligne de décalage, obtenant la pire note de toute la classe. Pour lui remonter le moral, des camarades lui payèrent une séance chez le coiffeur qui tourna au drame. Fatigué, il s’était assoupi dans le fauteuil après avoir demandé une ou deux mèches décolorées. Appelé au téléphone, le coiffeur ne se rendit pas compte que la mixture s’était étalée sur les trois quarts de la chevelure du garçon qui, à son réveil, avait vraiment l’air d’un gamin de bande. Evidemment, en sortant de la boutique après avoir poussé un cri à réveiller les morts puis finalement s’être habitué à la teinte, il tomba sur une vraie bande de jeunes délinquants qui dès lors, le prirent pour cible. Ils allaient jusqu’à le suivre et l’attendre devant l’immeuble où la famille habitait pour le courser à la sortie. Tous les matins, le même rituel était accompli, la bande comptait en cœur depuis cinq à zéro, chiffre auquel la troupe démarrait. Retenant ses larmes et les mots déplacés contre sa poisse, Kirie devait courir, passer dans des ruelles étroites en évitant de trébucher sur un chat errant, en sautant d’un mur jusqu’à une pente en contrebas et autres exercices qui forment la jeunesse !

Même lui ignorant comment, il parvint à terminer sa scolarité au collège, de justesse d’ailleurs. S’il n’y avait pas eu cet étrange incendie dans les locaux des professeurs quand il ramenait un briquet trouvé par terre, incendie qui avait détruit les sujets, il n’y aurait pas eu ce délai supplémentaire pour réviser. Le souci pour le garçon était qu’il n’avait pas eu le temps de réfléchir au lycée qu’il voulait intégrer, au grand damne de sa mère. Un matin, après que le facteur soit passé, ladite mère fit irruption dans la chambre du garçon, un courrier à la main. Larmes aux yeux, elle lui annonça de but en blanc que tous ses soucis à son sujet étaient terminés, qu’il avait enfin de la chance. Après être sorti de la salle de bain avec une compresse sur le crâne (parce qu’il s’était cogné à sa table de chevet à cause du réveil brutal), Kirie prit connaissance du contenu du courrier. On y parlait d’un cadre agréable pour des études et surtout une aide concernant bien des problèmes personnels. Non !! Sa poisse était connue jusque-là ?

N’ayant pas d’autres choix, et surtout pour éviter les coups de poêle involontaires de sa mère, le garçon dut faire ses bagages, direction le pensionnat Ryuuketsu… Peut-être cela avait-il un rapport avec le remariage de sa mère à un riche propriétaire ou alors… C’était encore la poisse…

Attributs:

Force : 5
Vigueur : 5
Combat : 5
Intelligence :6
Volonté :7
Perception :7
Charisme :6
Chance : 4

Points de vie : 50

Compétences de classe :

-Esquive **
-Premiers soins **
-Humour *
-Acrobaties *
-Vigilance**
-Crochetage **


Dernière édition par Inuzawa Kirie le Mer 28 Mai - 2:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ookami Masago
Admin et Garoute en chaleur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 34
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Bouffonne
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Inuzawa Kirie   Mer 28 Mai - 1:58

Yop Kirie. =) (Castitatis Kirie Eleisonnnnn la la ladidouu je sors! \o/)

Ha bin c'est vraiment pas de chance, tu es tombé ici. Bon, à quelle sauce on va te bouffer? --------->
Bon trêves de plaisanteries, passons à ta fiche, zoum.

Je suis très contente qu'on ait enfin un Looser, classe ô combien amusante à jouer, et à jouer avec (huhu). J'ai bien aimé tes descriptions, elles sont vraiment fendardes et ton personnage est vraiment bien travailler. Un vrai tit mec haut comme trois p... en couleurs. Le BG est bien écrit et assez agréable, pas de Balzac (heureusement @__@) et sympa à lire. Rien à redire dessus, tu as parlé du pensionnat et de la lettre, des compétences et tout.

Là où je pinaille (oh oui j'aime ça -->), c'est sur ton score de vigueur, qui est de 7. 5 c'est une vigueur normale, 6 sportive et 7 Bodybuilder. Hors tu n'a pas mentionné que ton perso était sportif, et d'ailleurs sa petite taille devrait réduire sa vigueur je pense. Donc limite, 5 ça serait normal, à toi de voir. Aussi, 1m59 pour un japonais de 15 ans n'est pas une taille exceptionnellement petite en fait, puisque la moyenne de taille est genre celui d'une femme adulte, soit 1m60. Après cela dépend si Kirie est vraiment nabot ou pas. S'il est juste "moyennement petit" pas besoin d'édit, s'il est vraiment nain, vise plutôt dans les eaux de 1m55.

Voilà, juste le soucis de vigueur et taille à m'expliciter cheune zomme, sinon rien à redire. Wink

Ah si peut-être... qui a tué le Colonel Moutarde? ---->
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inuzawa Kirie

avatar

Nombre de messages : 21
Age : 29
Localisation : Vous voyez un tas de débris/linges/ordures ? Cherchez plus, je suis dessous...
Date d'inscription : 28/05/2008

Fiche de perso
Classe: Looser...
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Inuzawa Kirie   Mer 28 Mai - 2:03

Voilà voilà ! J'ai diminué sa taille et réparti les deux points de trop dans d'autres stats !

Ben vui, on s'ennuierait sans looser tellement "lapoisse" que ça pourrait être son nom de famille ! ^^

D'autres corrections ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ookami Masago
Admin et Garoute en chaleur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 34
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Bouffonne
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Inuzawa Kirie   Mer 28 Mai - 2:10

Attend je cherche. *cherche des rectifications imaginaires*

Hmm.... Hmm.. Hmmm... non. Very Happy

Je vais donc te valider, c'est un record ça encore. Bref, le Staff, les membres, les fantômes, les mons... heu les gens de Ryuuktsu te souhaitent la bienvenue sur le forum, puisse tu y rester et surtout t'y amuser. Un MP te sera bientôt envoyer pour te donner ton numéro de chambre. En attendant tu peux bien sûr commencer à jouer où ça t'chante. N'hésite pas à participer aux jeux et sondages HRP.

Bref, envoy. N'oublie pas d'activer ta fiche de perso via ton profil (suis blonde tu l'as fait) et de remplir ta classe (quelle classe! --->) et tes points de vie. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inuzawa Kirie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Inuzawa Kirie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kirie D. Raiju [Fiche Technique]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Hors Jeu :: Fiches de personnages :: Fiches validées :: Lycéens validés-
Sauter vers: