Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 °0Oo PRéSeNTaTiON De FuMiKo oO0°

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayame Fumiko

avatar

Féminin
Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: °0Oo PRéSeNTaTiON De FuMiKo oO0°   Mer 18 Juin - 16:00

PRENOM : Fumiko.
NOM : Ayame.
AGE : 18 Ans.
ANNEE SCOLAIRE : 4 ème Année.
CLASSE : Aristo.
ORIENTATION SEXUELLE : Hétéro.

PHRASE THYPIQUE : Le statut d'un rang ne fait pas son intelligence mais ce n'est qu'inadvertance. / L'Acrimonie ne se manifeste qu'en presence d'imbéciles. / Qui aime bien châtit bien mais désolée, Je ne suis pas Fairplay.
PARTICULARITE : Hormis ses yeux qui intriguent pas mal de personnes, celle-ci possède un tatouage qui lui fut infligé dès la naissance, un symbole d'une rose et d'un kitana entrelacés, au niveau de la nuque.

BUT/RÊVES : Retrouver l'auteur de la mort de sa mère / Devenir une grande gheisha ou se replier sur ses oeuvres manuscrites en espérant devenir ecrivain.

DESCRIPTION PHYSIQUE : Teint presque blanc comme neige, yeux d'une couleur grise qui lui donne un air mystérieux, cheveux d'un blond soyeux et brillant qui s'écoulent lentement le long de son corps généreux puis bouche fine légèrement rosée, tel est le physique de Fumiko. Enfin, la jeune fille affirme un goût prononcé pour les vêtements impériaux et de genre " Princesse Royale " ou encore de " Gothic Lolita ", Ces styles privilégiant donc ces robes somptueuses de son rang.
Pour faire bref, elle ne s'habille que très rarement dans des tenues banales sauf lors d'occasions " spéciales " ou celles-ci deviennent necessaires. Son apparence attire du monde autant qu'il n'en repousse, étant donné de la réputation des aristocrates et autres Familles d'importance qui, soit disant, ne seraient que des personnes hautaines.
Des attitudes que Fumiko ne comprend pas et dont, ajoutées à sa solitude l'attriste d'avantage. Sinon, La demoiselle est très soigneuse de sa personne, peut-être même un peu trop perfectionniste.


DESCRIPTION PSYCHIQUE : Fumiko est pertubée par son passé douloureux, cauchemars et visions étranges la surprennent en pleine nuit sans qu'elle ne puisse les fuir.
Il s'agit d'une jeune fille sage, très séduisante et discrète, étant intelligente évidemment, sentimentale et connaissante du savoir-vivre.
D'un autre côté, elle est quelque peu capricieuse, gourmande et possède un mauvais caractère quand les choses ne vont pas dans son sens.
Livrée à elle-même depuis ses 15 ans, elle ne se cache pas d'avoir fait des infractions tels que falsifications, vols et abus de pouvoir...
Aussi, lorsqu'elle désire quelque chose, La demoiselle est têtue et ne lâche pas si facilement l'affaire. Par Ailleurs, envers ses " ennemis ", elle peut s'avérer sadique.
Autrement, généreuse, timide, perspicace, débrouillarde, interessée du paranormal et des traditions sont des mots de ses environs.


HISTOIRE : Il ya de cela un peu plus de 18 ans, un jeune couple de rang noble, puisque anciens descendants tous deux de longues lignées d'empereurs, venaient de s'installer, après leurs épousailles, dans Le Temple, tant contesté dans les siècles precédents, de Maoyoraa. Ces derniers, au nom d'Aïkahiba Ayame pour l'un et de Mitsune Ayame pour l'autre, vivaient dans un luxe des plus honérables, s'offrant milles plaisirs en un claquement de doigt. Tout leur réussissait, aussi bien sur Le Plan financier et social qu'au plan sentimental puique la petite famille allait s'agrandir à la venue d'une petite fille, nommée Fumiko. Inutile de préciser les évènements déroulés le long de ses 9 mois passants... Si ce n'est qu'Aïkahiba Ayame demeurait de plus en plus silencieux et froid envers son épouse. Peut-être était-ce du au fait qu'il aurait préféré un garçon pour subvenir à la suite d'un projet inconnu de sa femme ? Pour la survie du patrimoine ? Ou alors était-ce simplement l'abondance des courtisanes, paysannes venant au Temple, désirant offrir des présents ? Nul ne le savait. Toujours est-il qu'un petit paquet rose clair vint à ouvrir les yeux sur le monde un beau matin d'hiver.

Cependant, au fur et à mesure qu'elle grandissait, cette petite, celle-ci ressemblait étrangement à la mère de son père lors de sa jeunesse. Une mère a qui l'on n'avait rien à envier en dehors de sa richesse et de sa beauté lorsqu'on savait ce qu'elle réservait comme traîtement à ses progénitures. En effet, cette dernière, sous ses apparences de femme élégante et pure, s'acharnait à déverser ses echecs et ses colères sur ses enfants. Elle les maltraitait... Oui, elle les maltraitait aux moyens de diverses tortures dont les physiques étaient les plus courantes. Aïkahiba étant le cadet, il l'avait supporté jusqu'à ces derniers jours, ayant reçu de cette éducation des troubles psychologiques importants qu'il ne put résoudre qu'avec l'aide de son entourage... Malheureusement, aujourd'hui, il ne supportait plus de voir en sa fille, ce même visage. Ce visage qu'il avait si longtemps tenté d'oublier et alors revinrent peu à peu les habitudes bizarres d'autrefois... C'est-à-dire de prendre un malin plaisir à réemployer les actes de sa mère contre Fumiko, comme-ci cela pouvait parvenir à soulager sa douleur et sa haine...

La jeune fille fut alors contrainte d'obéir à ses ordres et se faisait alors habituellement frappée sans raisons valables, juste par plaisir et Mitsune, elle, plus que soumise, ne tentait rien pour la sauver jusqu'au jour ou elle entra dans la salle du bas étage, non loin des anciennes chambres de torture destinées aux prisonniers et traîtres à leur sang. Elle s'était avancée en cette direction pour cause d'avoir entendue comme des cris étouffés et des pleurs. Quelle ne fut pas sa réaction en ouvrant cette maudite porte ! Ses yeux s'assombrirent puis des larmes de honte et de colère firent leur apparation sur ces joues qui demeuraient blafardes en cet instant devant ce spectacle obscène. Son époux violait sa chère et tendre enfant. Ne pouvant tolérer ses débordements et acces de folie, elle se précipita alors vers l'armoire située à sa droite et saisit un poignard. Puis, dans un mouvement de rage s'élanca vers lui, brandissant l'arme, prête à tuer lorsqu'une autre lame, plus fine et dangereuse vint la heurter en plein coeur. Il avait été plus rapide et prévoyant.

L'Homme, emplit de remords et de dégoût envers lui-même prit la fuite, laissant pour compagnie un cadavre auprès de Fumiko, bouleversée, n'étant alors âgée que de 15 ans. Après ce désastre, Les occupants et domestiques du Temple prirent sous leurs ailes la demoiselle en essayant d'apaisser les ragôts et les nuisances entourantes qui ne faisaient que de s'accentuer et la jeune fille solitaire reprenait son chemin premier qu'était de s'instruire, écrire et pratiquer ses loisirs tout en laissant filtrer ses sentiments à travers la mélodie de son piano mélancolique... L'Ambiance du Temple était à présent bien plus pesante et angoissante qu'auparavant pour ceux désirant en faire la visite. Malgré tout, elle n'abandonnerait jamais l'idée qu'elle s'était jurée de venger sa mère coûte que coûte et quiquonque l'en n'empêcherait en payerait cher le prix !


ATTRIBUTS :

FORCE : 6
VIGUEUR : 5
COMBAT : 5
INTELLIGENCE : 6
VOLONTE : 5
PERCEPTION : 6
CHARISME : 7
CHANCE : 5


POINTS DE VIE : 50 PTS.

COMPETENCES DE CLASSE :

** Ecriture
** Equitation
** Séduction
** Premiers Soins
* Persuasion
* Falsification
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murr
Simple chat ?
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 36
Date d'inscription : 17/04/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
30/30  (30/30)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: °0Oo PRéSeNTaTiON De FuMiKo oO0°   Jeu 19 Juin - 0:38

Bonsoir Fumiko,

j'ai malheureusement une mauvaise nouvelle a t'apprendre, cette première fiche de ta part est refusé.

Je m'explique:

-tes descriptions physique et psychique sont particulièrement vides et ne semble là que pour justifier des compétences rapidement, aors qu'il serait plus judicieux de le faire dans l'historique.

-les geïsha sont généralement des fille pauvre et leur sort est peu envié par les nobles, les geïsha blondes, ça n'existe pas, objectif donc improbable.

-ton histoire semble faire dans la surenchère (le papa qui fait un transfère Oedipien traumatisé et suffisament retors pour prévoir la tentative d'assassina par sa femme...). Les familles d'empereur, au Japon, et bien, il n'y en a qu'une....

Bref, un premier essaie qui part dans la tannière...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
°0Oo PRéSeNTaTiON De FuMiKo oO0°
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Hors Jeu :: Fiches de personnages :: Tanière du monstre-
Sauter vers: