Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Dimanche 8 Avril, 20h50 | Don't be affraid.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kimimoto Reira

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 15/06/2008

Fiche de perso
Classe: Perso' de base
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Dimanche 8 Avril, 20h50 | Don't be affraid.   Ven 20 Juin - 11:18

[ Premier Post ]

Dimanche 8 Avril, 20h50. La jeune japonaise venait de finir de manger et avait quitter la salle seule, dans l'idée de faire un tour au grand salon.

Lentement, elle traversa les couloirs. Depuis le temps qu'elle avait intégré l'école, elle ne s'y faisait toujours pas, à cette atmoshpère plus que lugubre. Celle-ci lui avait causé bien des insomnies, et elle avait hâte qu'on lui attribue une colocataire pour partager sa chambre. Elle n'était pas du genre à avoir la frousse pour rien, et pourtant, lorsqu'elle était ici, elle était réactive au moindre petit bruit, au moindre petite brise fraiche ou autre. De plus, depuis son arrivée, elle essayait d'être seule le moins souvant possible, sauf que quelques fois, c'était inévitable.

Fronçant les sourcils, elle chassa ces mauvaises pensées. Inutile de se mettre la pression, surtout qu'il n'était pas à exclure que tout ça soit le simple fruit de son imagination. Evidemment, elle n'avait jamais dit à quelqu'un qu'elle avait peur ici. Ca allait contre ses principes. Elle ne se voyait pas entrain d'aller raconter qu'au moindre petit bruit suspect, elle se mettait à trembler comme une feuille. Dans ces moments là, il lui suffisait de trouver ou de s'inventer une explication rationelle pour se calmer. Sauf que rien était prouvé. Et dans un sens, c'était tant mieux.

Reira arriva devant la porte du grand salon, un endroit paisible. Du moins, le jour, quand il y avait du monde. Par chance, elle ne risquait pas d'être seule ce soir là, puisque beaucoup d'élèves venaient y regarder la télé. La jeune femme ouvrit donc la porte, tombant sur une salle vide. Elle fit la moue, et prit son courage à demain pour finalement entrer dans le salon.
Malgrès l'absence totale de vie, la pièce était belle. Sa décoration et son style lui donnait l'air chic. Reira fit quelques pas, tout en observant autour d'elle. Un genre de petite vérification, histoire de s'assurer qu'elle n'allait pas se faire attaquer par un monstre sanglant ou par un tueur en série fou furieux. Elle s'avanca vers la télé, lorsqu'elle sursauta violemment.

Son téléphone portable venait de sonner. Son coeur battant la chamade, elle tenta de le sortir de sa poche sans le faire tomber. L'appareil était de couleur grise, virant vers le rose, et diverses décorations y étaient accrochées. Elle le porta à son oreille, en ouvrant le clapet.

« Allô? » Répondit-elle doucement.

La voix qui répondit n'était autre que celle de son ancienne nourrice. Elle prennait régulièrement des nouvelles d'elle, bien qu'elles avaient perdu le contact lors de la phase rebelle de Reira. Après quelques minutes de communication ...

« Tout va bien, ne t'inquiète pas. Oui ... Oui. Oyasumi, Risa-Chan. Bye. »

La jeune femme raccrocha, se laissant tomber sur le grand canapé. Après quelques secondes, elle attrapa la télécommande, pour allumer la télé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeda Keiji

avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Localisation : Dans les nuages
Date d'inscription : 17/06/2008

Fiche de perso
Classe: Perso Basique
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dimanche 8 Avril, 20h50 | Don't be affraid.   Lun 23 Juin - 2:33

C'était un jour de fin de semaine ou le jeune Keiji avait profité de l'absence de cours pour commencer a personnaliser quelque peu sa chambre car cela ne faisait pas longtemps qu'il était dans ce pensionnat. Cependant, celui ci étant tellement concentré dans son "travail" qu'il n'avait pas fait attention a l'heure et voila qu'il se retrouvais sorti de sa chambre vers la soirée, et qu'il n'avait toujours rien mangé. Le voila a présent dans un couloir, l'homme a la longue chevelure châtain ne connaissait pas bien les lieux, en effet il ne s'était aventuré que quelques rares fois dans les couloirs pour aller dans ses premiers cours et n'étaient pas encore parfaitement calé au niveau de la typographie de cet établissement. Il voulait bien aller dans un endroit ou il pourrait se nourrir mais ou ?

C'est donc sans savoir ou il allait que le petit homme marchait, beaucoup de portes s'offraient a lui mais les numéros inscrits dessus lui firent comprendre que c'était des chambres. Il se voyait mal déranger les personnes dans leurs occupations, pour leur demander le chemin. En effet Keiji n'était pas de ce genre la. Bref, il continuait son chemin en cherchant les doubles portes ou les couloirs principaux qui l'emmènerait dans des lieux importants. Un sourire apparut sur son visage quand enfin il entraperçu au long d'un énorme couloir un grande porte. Sur le coté droit une tablette ou était gravé le nom de cette salle, le "grand salon".

Il s'approcha lentement de cette porte pour regarder son architecture, bien que la porte était assez simple, on pouvait apercevoir des ancienne poignées étant originaire d'une époque moyenâgeuse. Mais alors qu'il regardait cette porte qui serait son premier repère géographique, avant d'ouvrir la porte, il entendis une voix résonner. Apparemment la salle qui se trouvait derrière cette ouverture n'était pas rempli car pour qu'une voix résonne ainsi, il fallait de l'espace. Lentement il poussa la porte et y découvrit une longue chevelure ténébreuse, une demoiselle semblait-il. Elle était au téléphone, il était donc facile de comprendre que c'était sa voix qu'on entendait de l'extérieur.

Avant même de regarder autour de lui, Keiji dévisagea la belle brune. Celle ci possédait un mignon petit visage presque Kawai, de beaux vêtements et un téléphone qu'elle rangea rapidement avant d'aller s'affaler sur le canapé. C'est le moment que le jeune homme choisit pour entrer et fermer la porte, la salle était assez grande et avait un air chic. baigné dans le soleil, celle ci respirerait surement la fraicheur. Cependant la nuit était omni-présente, le soleil venait de se cacher et c'est une pièce tout de même belle qui s'offrait aux deux personnes. Keiji décida de remettre a plus tard sa recherche pour aller faire connaissance de cette charmante personne en train de visionner une émission assez navrante. Armé de son plus beau sourire il s'adressa enfin a elle, près de l'entrée de la pièce...


" Salut toi. Désolé de te déranger mais je vois que tu es seule a une heure si tardive. Ce n'est pas inquiétant d'être dans le manoir comme ça ?"

La première question que venait a la bouche du jeune homme était celle ci. Quand il y pensait, lui n'avait pas fait attention a cela au départ car il était complètement perdu et c'est ce qui le préoccupait le plus. Mais maintenant il pouvait se rendre compte a quel point le manoir se montrait lugubre le soir. Lentement il s'approcha du canapé et un s'agenouilla pour être au niveau de la demoiselle affalé sur le canapé pour se présenter...

" Je m'appelle Keiji^^. Et toi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimimoto Reira

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 15/06/2008

Fiche de perso
Classe: Perso' de base
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dimanche 8 Avril, 20h50 | Don't be affraid.   Mar 24 Juin - 0:56

u claquement de porte, la jeune femme tourna vivement la tête. Elle posa alors ses grand yeux bleu sur un jeune homme à la longue chevelure chatain nouée en une queue de cheval. Elle ne s'attarda pas sur le garçon, ne souhaitant pas parraître grossière ou encore impoli en le fixant d'avantage, mais elle fut rassurée de voir qu'elle n'était plus seule dans cette salle.

Se relaxant, elle reporta son attention sur le poste de télévision qui diffusait une émission des plus ennuyantes. Elle n'était déja pas habituellement fan de télé, mais alors quand c'était comme ce soir là, c'était pire. Blasée, elle changea de chaine plusieur fois, pour en revenir à la même chaine, et à son même programme naze. Elle soupira, tandis que la voix du jeune homme retentit dans la pièce. Elle se retourna vers lui, pouvant admirer le sourire qui étirait le coin de ses lèvres.

" Salut toi. Désolé de te déranger mais je vois que tu es seule a une heure si tardive. Ce n'est pas inquiétant d'être dans le manoir comme ça ?"

Reira laissa un petit sourire naître sur ses lèvres, tandis qu'elle leva les yeux au ciel. Quelle question, bien sûr que ça l'était. N'avait-il pas remarqué le sursaut de la jeune fille à son entrée? Si c'était le cas, tant mieux. Elle ne tenait pas vraiment à passer pour une froussarde. La seule façon était donc de la jouer naturelle, et de rapidement changer sujet. Sauf que cette histoire l'intriguait vraiment, et qu'elle ne réussirait sûrement pas à faire comme de rien était. De plus, il était rare qu'elle réussisse à mentir convenablement, alors pour une chose aussi évidente, il était fort probable qu'une fois de plus on sache qu'elle était en réalité terrifiée à l'idée de rester seule trop longtemps ici. Ici, et partout dailleurs. Les pièces avaient beau être toutes plus belles les unes que les autres, elles n'en restaient pas moins inquiétantes et froides avec leurs décorations trop bourgeoise et leur silence de mort. La jeune femme reposa les yeux sur le jeune homme, avant de lui répondre d'une voix calme et posée.

« Inquiétant? Pas vraiment. Bonsoir, et .. oh, non, tu ne me dérange pas, surtout qu'il n'y a rien d'interessant à la télé. »

Tout en disant ses derniers mots, elle désigna du pouce l'appareil. Un bon appareil, à première vue. Le hic, c'était qu'il ne servait pas à grand chose. Le garçon se rapprocha, afin de venir se placer tout près de la où elle était tranquillement installé. Il s'agenouilla, et parla de nouveau, tandis que Reira pouvait voir son visage de plus près. A présent, elle y remarqua la belle couleur noisette de ses yeux assortie à celle de ces cheveux. Puis la couleur de ses vêtements, se mariant à ravir avec celles de son visage.

« Kimimoto Reira. Enchantée. »

La brune lui sourit. Un sourire un peu plus prononcé que la fois précédente. Le jingle de publicité de la chaine fit détourner le regard de la jeune fille. Lorsque son regard se posa à nouveau sur le dénomé Keiji, elle rammena une de ses jambes vers elle, en l'entourant de son bras.

« Puisque apparament tu trouves cet endroit plus ou moins inquiétant, puis-je savoir ce qui t'as poussé à t'y rendre seul? Et surtout d'avoir couru le risque de te retrouver seul ici ? »

Elle attendit sa réponse avec interet. Il était interessant de voir qu'il pensait que l'endroit n'était pas des plus rassurant, tout comme elle. Et comme sûrement un bon nombre de personne encore. Enseignants confondus? Non, elle ne pensait pas. Peut-être que tout cela n'était qu'une mise en scène afin de tester les capacitées émotionnelles, peut-être que cette histoire d'école n'était que de la comédie et qu'ils n'étaient autres que des rats de laboratoire ... Hum, voilà une conclusion un peu trop tirée par les cheveux, j'avoue. Mais, entre-nous, elle n'était sûre de rien, et comme elle avait l'habitude de le faire, elle voulait trouver une explication rationelle à tout ce qui arrivait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeda Keiji

avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Localisation : Dans les nuages
Date d'inscription : 17/06/2008

Fiche de perso
Classe: Perso Basique
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dimanche 8 Avril, 20h50 | Don't be affraid.   Dim 29 Juin - 20:42

Le jeune homme scrutait avec attention les murs de la pièce avant que se jeune interlocutrice aux yeux océan ne réponde. Les tapisseries, les boiseries et le style architecturale du grand salon laissait comprendre que le manoir avait du dépenser un gros budget pour une telle qualité de confort et d'élégance. Bien évidemment l'élève de troisième années n'en savait rien car il n'était pas la depuis énormément longtemps, l'hypothèse que le manoir fut repris pour être un pensionnat n'était donc pas a écarter. Le joli sourire de l'élève en face de lui fit rapidement disparaitre ces questions pour qu'il se concentrer finalement sur elle. Alors d'après celle ci le manoir ne semblait pas si inquiétant, bah si ce serait le cas Keiji y aurait déjà fait attention. Il était heureux de ne pas déranger la demoiselle, une conversation serait donc pour elle plus intéressante que les émissions navrantes qui sont passé, souvent en boucle, a la télé. Maintenant qu'il commençait a parler avec elle, il n'allait tout de même pas rester agenouillé toute la soirée, ou tout le temps de cette conversation, c'est pour cette raison qu'il s'installa sur le canapé, a coté de la jeune femme a la longue chevelure ténébreuse.

A nouveau la jeune femme laissa échapper sa belle voix pour donner son identité au grand garçon se trouvant a ses cotés. Reira, c'était un beau prénom facile a retenir et pas énormément répandu, il serait ainsi facile de mettre un visage a ce nom et de le garder indéfiniment en mémoire. Un beau sourire apparut alors sur ses lèvres, c'était le premier que le jeune homme voyait depuis son arrivé au pensionnat, et également le plus beau. (Logique, non ?) Certaines images ou certains sons qui provenaient de la télé semblaient parfois retenir l'attention de Reira qui détournais parfois son beau regard vers l'écran. Celle ci enchaina très vite sa présentation par une question, qui laissait découvrir la même particularité que n'importe quel autre être humains, la curiosité.


" L'endroit est inquiétant, c'est pas une raison d'avoir peur. Je ne pense rien risquer en me baladant si tard le soir. "

Voila qui faisait réfléchir, si Keiji avait trouvé cette endroit vraiment effrayant, resterait-il cloitré dans sa chambre jusqu'à ce qu'une personne vienne finalement le sortir de la? Bref ce n'était pas le moment de se poser de telles question, voila qu'en face de lui, une belle personne aux yeux de reflets saphir et a la mine interrogative lui avait demandé une réponse, il ne fallait pas la faire attendre. En réfléchissant a la question, le jeune homme a la queue de cheval (Aucune vantardise la dedans =D) s'installa confortablement sur le siège de ce grand canapé pour y être plus a l'aise. Le grand espace de cette pièce permettait au grand Takeda de s'y sentir bien. Pourquoi aurait-il couru le risque de se trouver seul ici ? Il ne savait même pas il y as encore quelques minutes que cette pièce existait. La réponse qu'il avait dans la tête la plus honnête était celle ci, le mobile étant la faim et la raison de se trouver ici, c'était le fait qu'il ne se soit encore aventuré dans les couloirs qu'il ne connait pas et qu'il était perdu. Mais il cherchais une manières plus appropriés de faire comprendre ces choses la, afin de ne pas avoir l'air d'un gros blaireau, qui ne savait même pas ou il allait, ce qui était presque le cas.


" Si je me suis aventurés jusqu'ici, c'est car j'étais un peu occuper a ranger ma nouvelle chambre. Et que je désirais grignoter un morceau..."

Il y avait énormément d'informations dans ce que venait de dire le jeune Keiji, en effet il venait de faire comprendre a son interlocutrice en deux phrase qu'il était nouveau en parlant d'une chambre, ce qui n'était pas la seule hypothèses. Il venait de faire comprendre également qu'il avait faim, et si la belle Kimimoto était intelligente, celle ci comprendra le fait que l'homme s'était perdu. Sachant que ce qu'il avait dit ne le mettais pas en valeur, même si ce n'était pas le but, il soupira. Celle ci penserait ce qu'elle veux de toute façon, et puis elle ne semblait pas être méchante, il n'y avait aucune raison pour que les mots " gros blaireaux" lui traversent l'esprit pour la simple raison que cette personne n'avait pas pu retrouver son chemin. De plus en pensant a cela, le grand Takeda venait de trouver une excuse réel qui lui permettrait de non seulement trouver un nouveau sujet de conversation, mais également de se justifier en ayant l'air moins bêtes qu'il en as l'air. Il regarda a nouveau dans les yeux le belle brune après avoir entraperçu sur l'écran une pub sur un voyage qui vantait les mérites du confort et de la sécurité durant le trajet, et s'adressa une nouvelle fois a elle...


" Le manoir est bien plus grand que je l'imaginais, et il est facile de s'y perdre. Je me suis finalement retrouvé ici, en train de discuter avec toi Reira, ce qui n'es pas si mal !^^ "


A présent Keiji attendait la réponse de son interlocutrice, en plongeant son regard dans ses yeux d'un bleu aussi profond que la mer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kimimoto Reira

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 15/06/2008

Fiche de perso
Classe: Perso' de base
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Dimanche 8 Avril, 20h50 | Don't be affraid.   Dim 29 Juin - 23:09

Il était rare pour Reira de discuter avec quelqu'un plus de cinq minutes ici. A vrai dire, bien qu'au fond elle soit une jeune femme très sociable, elle avait ses critères de recherche. Et il était difficile d'être qualifié comme une personne assez solide et complète psychologiquement pour endurer les insuportables et incessante paroles de la brune. Fort heureusement, il s'avérait que parfois les personnes ayant l'air complétement à coté de la plaque étaient celles qui se révelaient être les plus intéressante pour Reira. Mais ce n'est pas parce qu'elle avait besoin de faire sa petite analyse pour parler réellement avec quelqu'un qu'elle éliminait les autres. Bien qu'elle soit souvent seule, Reira était de ces personnes qui aiment la compagnie.

Le jeune homme bougea pour s'installer sur le canapé, juste à coté de Reira. Celle-ci précédement affalée se releva un petit peu, histoire de laisser de la place à Keiji. Il aurait été sûrement impoli de rester de la sorte. A présent, l'odeur agréable du parfum du garçon aux yeux noisette parvenait aux narines de la brune, et il était à présent possible de voir qu'il était plus grand qu'elle. Un chose qui ne faisait ni chaud ni froid à la jeune femme, puisque n'étant pas doté d'une taille digne d'un top model, elle avait l'habitude. Bref. Le garçon répondit à la question qu'elle lui avait posé, et c'est toujours avec grand intêret qu'elle écouta la réponse qu'elle trouva un peu brève. Elle fit un vague hochement de tête, histoire de lui faire voir qu'elle était d'accord. Du moins en partie, puisque de son coté, Reira était tout de même un peu éffrayée lorsqu'elle devait se déplacer, ou se retrouver seule dans une pièce. De plus, la décoration de celles-ci n'arrangeait en rien l'athomsphère lugubre bien que classe.

Il rajouta quelque chose à sa réponse, qui laissa la jeune femme un peu perplexe. Il était dûr de comprendre le lien entre le lieu où il se trouvait actuellement, et la cause qui l'avait poussé à s'y rendre. Elle fronça les sourcils, gardant tout de même un léger sourire sur les lèvres.

« Je vois, c'est tout à fait logique ... »

Dit-elle d'une voix chantonante. Peut-être croyait-il que le Grand salon était muni d'un garde mangé. Ce n'était pas totalement idiot, étant donné le nombre de chose que possédait cette pièce. Ou peut-être était-il fou, ce n'était pas non plus à exclure. De nos jours, on ne savait pas sûr qui on pouvait tombé. Mais pour être franche, il aurait été regrétable que ce jeune homme qui, pour l'instant, paraissait fort sympathique soit dérangé. Enfin, elle chassa encore une fois ses idées de son esprit pour entendre ce que Keiji était entrain de dire, et les paroles du garçon firent sourire la jeune fille. Elle fut dailleurs étonnée de ne pas avoir le rouge aux joues.

« En faite tu as raison, ce n'est pas plus mal que tu te sois perdu, j'en suis dailleurs assez contente, sans vouloir parraître méchante. C'est juste qu'au moins, j'ai autre chose à faire que de regarder ce genre de chose. »

Une fois de plus, elle désigna la télé. Mais pas du pouce, cette fois ci de la tête. Alors il s'était perdu .. Elle n'y avait pas pensé. Elle avait tendance à imaginer les choses compliquées alors qu'elles ne le sont pas. Surtout que, c'était évident. Le manoir était très grand, et surtout, les pièces se ressemblaient beaucoup. Et puis, de son coté, Reira s'était déja perdue quelques fois, mais elle avait toujours trouvé un élève dont elle se souvenait le visage pour se retrouver, ou dans le cas contraire, elle demandait tout simplement son chemin, au risque de passer pour une sotte.

Les mots précédents du jeune homme revirent alors rapidement à l'ésprit de Reira, et elle se rapella qu'il avait faim. Pourtant, le repas venait d'être desservis. Histoire de ne pas se faire encore des films, elle pensa à l'hypothèse la plus simple pour comprendre, et elle en conclu qu'il avait peut-être sauté ou raté le diner. Elle préféra tout de même l'interroger.

« Tu as loupé le repas? »

Les yeux dans les yeux, elle évita de détourner le regard vers le téléviseur afin de scrutter la belle couleur des pupilles du jeune homme. A l'aide de sa main droite, elle arrangea une mèche de cheveux génante tout en attendant la réponse de Keiji.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dimanche 8 Avril, 20h50 | Don't be affraid.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dimanche 8 Avril, 20h50 | Don't be affraid.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 7 avril : 204e anniversaire de la mort de Toussaint
» Extreme Rules - 25 avril 2010 (Résultats)
» 21 AVRIL 1971 /21 AVRIL 2010 DISPARUTION D'UN LEADER VISIONNAIRE !
» undi 27 avril 2009 FORCES OCCULTES, FORCES CULTURELLES A 969 mètres d’altitude
» Premier Avril

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Manoir Ryuuketsu :: Rez-de-chaussée :: Grand salon-
Sauter vers: