Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Oda Masamune

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Takeda Keiji

avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Localisation : Dans les nuages
Date d'inscription : 17/06/2008

Fiche de perso
Classe: Perso Basique
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Oda Masamune   Ven 20 Juin - 17:40

Prénom : Masamune
Nom : Oda
Age : 18 ans
Classe : Glauque
Métier ou année scolaire: 4 ème année
Orientation sexuelle : Hétéro

Particularité : Rien de bien remarquable si ce n'est un grand tatouage rejoignant le cou, l'épaule et le bras droit représentant un dragon tribal semblant s'échapper d'un cercle de flamme. L'emblème de la famille Oda.
Phrase typique : " Tu ressent quoi la, tout de suite ? "
But/Rèves: Comprendre la nature de l'être humain, après il avisera..

Description physique :
Un jeune homme qui semble assez précoce physiquement, en effet celui ci a une assez grande taille. Il fait tout de même un mètre quatre-vingts. Sans avoir fait énormément d'exercice dans sa vie, il as tout de même des muscles un peu développés, assez peu pour que cela ne soit pas énormément visible extérieurement. Une longue chevelure doré, avec certaines mèches un peu plus claires ou foncés, les plus rares se font de couleur ténébreuses. Cela se marie parfaitement avec sa peu blanchâtre ainsi que son visage parfait. Des yeux noisettes, plus clair que la normal, avec un reflet dorés qui s'allient sans problèmes a ses longues mèches qui lui permettent souvent de les cacher. Un nez long et mince, et un visage qui se termine par des lèvres de tailles un peu plus normales.
Que peux t'on ensuite dire sur son style vestimentaire ? Ce qui pourrait être une excuse pour le qualifier de glauque a cause de son physique en plus du fait qu'on ne voit pas très souvent de sourires sur son visage serait le fait que la couleur dominante de ses vêtements soient le noir. Bien sur certains sont de reflets dorés ou d'une couleur plus vives, mais cela n'es fait que pour raviver sa propre couleur. Il arrive a Masamune d'avoir un regard presque normal, plein de doute et de questions, mais cela ne l'empêche pas de faire parfois peur. Ces vêtements sont souvent des kimonos, ou des vêtements assez large qui lui donnent en plus de sa grande taille, et de sa longue chevelure une carrure imposante.

Description psychique : Un scientifique détestable et cruel. On en pourrait pas mieux le décrire. Pour quelle raison ? Et bien simplement car cet homme a pour habitude de vouloir disséquer ses "amis" pour voir un peu comment marche le corps humains. Ou bien de mettre deux personnes en conflits, voir les monter l'un contre l'autre jusqu'à ceux qui veulent s'entretuer pour voir les nombreuses réactions que cela engendre. On peut dire que Masamune est un grand curieux de la vie, car depuis les malheurs de son enfance, il est passionné par cela. Il as lu beaucoup de livre sur la philosophie et la psychologie pour savoir manipuler facilement ses camarades et s'il n'y arrive pas, il cherchera d'autre pantins. Toujours pour la même raison, pour connaitre les nombreuses réactions, que la panique, la haine, la tristesse ou autres sentiments pourraient donner aux humains qui y sont attachés. Malgres tout les méfaits qu'il pourrait faire, il est très aimé, tout simplement car ses nombreuses expériences n'ont jamais eu l'occasion de se rebeller. Connaissant le cerveau presque entièrement, il était facile pour cette homme aux longue chevelures dorés de faire venir des rumeurs sans avoir même as en parler. Sinon niveau sentiments que pourrait t'on dire de lui ? Il n'as jamais réellement connu l'amour et ne cherche pas encore a le trouver, il as trouvé pour l'instant un jeu qui l'intéresse, et ne s'en désintéressera pas avant de tout connaitre dessus. Il est calme, ne se montre ni fayot, ni dernier de la classe, passe son temps a rêver ou se poser des questions. Il peux sourire mais seulement si cela se montre réellement nécessaire, se montre cependant gentil sans raison. Il ne fait rien par intérêt si ce n'es charmer une élève pour ensuite la disséquer ou autre manipulation machinales. La seconde chose qui l'intéresse est la limite de perception de l'être humain, ayant lu de nombreux livre la dessus son passe temps actuel, et de voir si une personne est capable de voir une chose autrement que comment on l'as éduqué. Pour ce nouveau pensionnat ou il va arrivé, celui ci a décidé de se calmer au niveau du corps humain, il ouvrira moins souvent le corps de ses futurs amis, pour essayer de voir plutôt la psychologie, et la perceptions de ceux la...

Histoire : Un beau jour d'automne ou on aime voir les feuilles tomber lentement sur le sol avant de se décomposer, et de se faire balayer avant que n'apparaissent les premières moisissures. C'était une de ces journées la qu'apparaissait le nouveau-née d'une femme aussi belle qu'une déesse. Des yeux de reflets dorés et une chevelure ténébreuses interminable qui avaient été attachées par une queue de cheval pour que ceux ci ne balayent pas trop le sol et qu'on ne marche pas dessus. Ce petit homme qu'elle tenait dans ses mains était son trésor, elle réfléchit rapidement a un nom mais n'avait aucune idée de ce qu'elle pouvait lui donner, si seulement le père était la pour l'aider, mais celui ci était encore en voyage d'affaire. Elle savait au moins qu'il aurait le nom de la famille Oda. Rapidement elle jeta son regard de droite a gauche pour trouver un prénom, celui ci se posa sur une affiche se trouvant sur la porte de la salle blanche de l'hôpital ou elle se trouvait. Katana, Daisho, Tachi, Murasama, un des médecins semblaient être un grand fan de l'histoire du sabre. On voyait sur cette affiche de nombreux sabres avec une petite définition. Rapidement un des sabres semblaient l'attirer ou plutôt son nom, la définition disait que c'était le nom d'un grand forgeron qui avait fabriqué cette arme, voila ce qui était dit. "On raconte que pour différencier ces lames parfaites, il suffisait de les planter dans le lit d'une rivière, fil dirigé vers l'amont. Les feuilles apportées par le courant étaient tranchées net par la lame de Muramasa, alors que très curieusement, elles évitaient celle de Masamune et poursuivaient leur chemin." Sans réfléchir une seconde de plus elle regarda son nourrisson aux yeux fermés et décida de lui donner ce prénom...

" Tu te nommeras a présent Masamune Oda, c'est beau n'est ce pas ? "

Comme elle s'en doutait, il ne répondit pas et continuait de brailler. Les infirmiers qui étaient dans la salle lui prirent finalement le bambin des mains pour l'emmener le laver, lui qui était encore plein de sang. La mère soupira rapidement, elle était fier de ce qu'elle venait de tenir entre les mains. A vouloir le tenir dans les bras alors qu'il venait de sortir, elle aussi avait plein de sang sur elle. Bah, de toute façon, elle devait mourir dans deux heures. Quelle image pourrait garder cette enfant d'elle, s'il avait les yeux fermés ? Ce fut des mois plus tard que les yeux de l'enfant s'ouvrirent, alors qu'il commençait a grandir et découvrir ce qu'il y avait autour de lui, on pouvait apercevoir de magnifiques yeux de la mêmes couleur de sa mère. Seulement la personne se trouvant a son chevet avait les yeux rouge lui, et une chevelure dorés. Il se retrouvait donc seul avec son père qui semblait le regarder sans vraiment sourire, que s'était t'il passé ? Ou était la longue chevelure qui lui caresser le visage et ce parfum si familier ?

Son père se nommait Edmmond Oda. Il était écrivain et n'était pratiquement jamais chez lui, un appartement immense se trouvant au vingtième étage d'un immeuble décalé de tout autre maisons, pourquoi ? Tout simplement car celui ci était délabré, d'ailleurs il n'y avait qu'un escalier pour descendre, l'ascenseur ne marchait pas. Oda devait donc vivre dans cet endroit avec comme personne a ses chevets une jeune femme qui semblaient être sa nourrisse, sa chevelure ténébreuse et ses yeux rouges lui laissa deviner que c'était sa sœur. Celle ci avait les cheveux courts, et un style gothic lolita, elle semblait être une jeune rebelle n'écoutant pas grand choses de ce que disait son père, si ce n'est le hard rock qui semblaient jouer continuellement dans le baladeur qu'elle possédait sur ses oreilles. Mais elle s'en foutait un peu du mioche auquel elle devait se coltiner et profitait de l'absence que le jeune Masamune n'avait pas l'habitude de voir non plus pour sortir voir ses amis. Ce fut donc sans personne a son chevet qu'il passa sa jeunesse. Il la passa a lire les livres de son père qui se trouvaient dans la bibliothèques ainsi que de ces auteurs qui semblaient l'intéressait. C'est ainsi qu'il réussit a avoir une passion pour beaucoup de réactions humaine que ce soit en roman ou en nouvelle comme celui ou un homme avait imaginé quitter son corps pour vivre éternellement. Un jour ou son père était présent, celui ci l'emmena dans un endroit peu recommandable qu'il ne connaissait pas, ou se trouvait de gros barbus, et des femmes assez peu coquette. L'homme a la queue de cheval qui s'y trouvait avait reçu un ordre du père et avait fait énormément mal au gamin, celui ci ne comprenait pas. L'écrivain repartit satisfait avec son fils qui avait un signe immonde sur l'épaule qui ne semblait rien vouloir dire...

A l'age de 12 ans, sa sœur pour ne pas avoir a s'occuper de l'enfant dans la journée, décida de l'inscrire au l'école comme tout le monde. C'est grâce a cela que Masamune put faire connaissance avec les élèves et le monde extérieur. Il semblaient être bien aimé de tout le monde, car il était calme pour les profs, et assez mignon pour les filles, et il ne venait pas déranger les amis. Il faut dire qu'il avait hérité, des cheveux dorés de son père et des yeux de sa mère. Sans avoir de repères pour son éducation le jeune enfant, qui avait lu un peu de livres sur l'anatomie du corps humain, celui décida de se mettre a la pratique pour vérifier ce qu'il avait écrit dans les livres. Il réussit facilement a emmener un professeur dans les toilettes désertes a cette heures pour lui parler de son soi-disant "problèmes" et finit par lui arracher la gorge pour éviter que celle ci ne crie. Et se mit rapidement au travail, qui semblait le réjouir plus qu'autres choses. Le tissu nerveux, la moelle épinière, il n'y avait que de quoi s'amuser. Jamais aucun humain n'avait essayé de tirer les phalanges jusqu'à les déchirer pourquoi pas lui ? Il s'amusa finalement jusqu'à ce qu'il puisse tous faire disparaitre par ses propres moyens. Le fait de l'emmener aux toilettes lui permettait de jeter les plus petits bouts par la. Finalement il réussit a faire venir une rumeur qui disait que ce prof avait décidé de tout arrêter. Il avait réussi a trouver finalement un jeu qui l'intéressait...

Vers l'age de 15 ans, alors qu'il était a présent au collège, il ne s'arrêtait pas au fait de pouvoir s'amuser physiquement, il continuait a livre des livres et s'amuser a créer des histoires sans jamais en être l'auteur. c'est a dire qu'il s'amusait a balancer des rumeurs en connaissant un secret ou un autre d'une personne, pour que ça fasse finalement des histoires et que pour des personnes s'aiment ou se détestent. Le cerveau était bien plus complexe en marche que quand il était mort. Masamune n'avait jamais été si amusé, bien sur il essayait de se retenir souvent, car les disparitions se faisait souvent dans les endroits ou il n'était pas loin et ne voulait pas qu'on remonte a lui. Aussi il faisait parfois des rumeurs et ne venait pas certains jours ou il savait qu'il se passerait certaines choses, de toutes façon personne n'était dans ce grand appartement délabrés ou se trouvait sa famille. Et si quelqu'un s'y trouvait, il lui arriverait malheur. Bref il comptait continuer a s'amuser ainsi mais beaucoup de choses lui retombèrent dessus. Certaines fois Oda laissait sans le faire exprès des traces de ces rumeurs, malgres le fait que les crimes qu'il faisait étaient parfait, il n'était pas aussi bon pour les rumeurs. Trouvant que ce n'était qu'une nuisance pour l'établissement le directeur le vira en envoyant une lettre pour son père, alors qu'il venait d'avoir ses 18 ans...

Le jeune homme a la longue chevelure dorés et aux mèches ténébreuses était quelque peu coléreux de s'être fait coincé et rentra finalement chez lui ou l'attendait son père. Il le regardait de ces yeux rubis en semblant être vraiment énervés, pour quelle raison ? Il n'avait jamais été la, il ne devait pas s'étonner de ces actions. Celui ci prit finalement la parole...

" Depuis quand un membre de la famille Oda agit t'il de la sorte, n'as tu pas honte ?"

Oh, il y avait de quoi rire en effet. Comment cette personne pouvait t'elle oser lui faire des leçons alors qu'elle n'avait jamais été la. Il lui répondit en le regardant aussi sévèrement que lui...

" Depuis quand m'adresse tu la parole ? Tu n'as jamais été la que je sache, c'est un peu trop tard..."

Le père répondit rapidement avec un ton un peu plus haut.

" Tu n'as pas a me parler comme ça ! C'est a cause de toi que ta mère est morte !"

Masamune soupira, il n'avait jamais connu sa mère mais avant toujours en tête les cheveux qui lui caressait le visage et le parfum de celle ci. Il avait appris en effet que c'était cette grossesse prématuré qui lui avais donné la mort, c'était une raison de haïr son fils comme ça ? Sans répondre, celui ci avança lentement vers une porte trop délabré pour avoir été ouverte un jour et s'exécuta. Un masse tomba en même temps que la porte, cette chose était horriblement odieuse, l'odeur n'en était que pire. Seule la forme et la tignasse noire firent comprendre a l'écrivain qui était cette personne...

"Qu'as tu fait a ta sœur ?
- Je l'ai utilisé... Et je désire également reprendre ton œuvre..."

Cette fois ci l'homme de la maison qui avait toujours été absent semblait paniqué, sans attendre que la réaction de doute se passe et pour ne pas qu'il s'enfuit, Masamune fit en sorte qu'il ne puisse plus se déplacer et jubila en s'amusant a découvrir les organes de son père un a un. Apres cet horrible crime, celui ci se releva et regarda son bras, il venait de remarquer une marque noir, en relevant le manche il aperçu une dragon noir sortant d'un cercle, apparemment la tatouage qu'on avait fait dans sa jeunesse devait s'étirer en même temps que celui ci grandissait pour faire apparaitre ça. Bref, il prit des affaires a lui ainsi qu'a son père, qui ne pourrait surement plus s'amusait a les mettre et décida de partir de cet endroit en soupirant, il n'allait pas rester dans un lieu de crime. En partant il décida de regarder quand même dans une corbeille rouillé rempli de feuille d'automne qui servait de boite au lettre, s'il y avait du courrier, e n effet il pu apercevoir une lettre lui étant accordé a lui, Masamune. Depuis quand faisait t'on attention a lui ? Bref il l'ouvrit et lu une invitation pour un pensionnat, assez étrange puisque celle ci semblait plus basé sur les défauts des rumeurs que sur ses qualités. Puisqu'il ne savait plus ou aller, cet endroit était la meilleure chose qui puisse lui arriver, bizarre qu'elle arrive a ce moment précis de sa vie.

En tout cas il pourrait dans ce nouvel endroit essayer de faire attention de ne pas laisser de trace aux rumeurs, et décida de ne s'amuser avec ses victimes que psychologiquement...

Attributs: (45 pts, minimum 3 et maximum 8.)

Force : 4
Vigueur : 6
Combat : 4
Intelligence : 7
Volonté : 5
Perception : 6
Charisme : 7
Chance : 6

Points de vie : 60

Compétences de classe :
Psychologue : ***
Perspicacité : *
Maîtrise de la torture : **
Provocation : *
Stratégie : *
littérature : **
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Choio Kumiko
Dépressive chronique adorée
avatar

Féminin
Nombre de messages : 103
Age : 26
Date d'inscription : 24/04/2008

Fiche de perso
Classe: L'Artiste
PV:
50/50  (50/50)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Oda Masamune   Ven 20 Juin - 18:07

Hoy Oda-san '__'

Je viens de lire ta fiche et je dois dire que les descriptions sont bonnes, bien développées, mais...

Je bloque un peu sur l'histoire. Ton personnage relève plus du psychopathe que de l'élève glauque. C'est très impressionnant de voir un enfant de 12 ans arracher la gorge à un professeur et lui enlever tout les organes. D'autant plus que je vois pas comment il peut farfouiller dans un corps sans outils, sauf s'il cache bien évidement peut-être une scie, des pinces, des lames bien coupantes dans son pantalon. Autre possibilité: chercher les outils dans le bâtiment mais je vois mal un élève plein de sang pouvoir se balader comme ça xD Et puis je suis pas sûr qu'un élève de 12 ans est assez de forces pour arriver à tuer un adulte (bon c'est une femme et alors? ><)

Mais le plus choquant pour moi, c'était de voir que ton perso était capable d'enchainer les crimes parfaits O.O Il faut être un tant soit peu réaliste. Un crime impossible à résoudre mouais... mais plusieurs, je crois qu'à ce niveau là tu n'es plus humain mais tu es un vilain virus/ une mauvaise bactérie ou un gaz xD

Bon après le meurtre de la soeur, je me pose encore des questions...

Pour ce qui est du meurtre du père, là j'y crois pas O___________O
Déjà que t'es pas un grand sportif, t'arrives à assassiner ton père? Non, non, je trouve ça exagéré quand même.

Après c'est mon avis personnel mais tu risques de rencontrer des problèmes pour ta validation. Ca m'étonnerai qu'on autorise un assassin aussi froid qui fait des crimes parfaits.

Enfin bref, c'est au staff de voir (alors pourquoi je poste Oô?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Takeda Keiji

avatar

Masculin
Nombre de messages : 18
Localisation : Dans les nuages
Date d'inscription : 17/06/2008

Fiche de perso
Classe: Perso Basique
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Oda Masamune   Ven 20 Juin - 18:23

J'avoue avoir été gourmand sur les crimes du personnages, et ne pas avoir pris en compte certains détails qui ont son importance ^^

Bref, j'attends également une réponse du staff pour voir s'il y as un autre problèmes et j'éditerais a ce moments la.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Murr
Simple chat ?
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 36
Date d'inscription : 17/04/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
30/30  (30/30)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Oda Masamune   Ven 20 Juin - 19:58

Miawr...

Je suis assez d'accord avec Kumiko en fait.

A cela je rajouterais que je vois mal un corps humain complet disparaitre dans des toilettes (outre le fait que les toilettes d'établissement scolaire sont souvant utilisées pour l'usage qui leur a été attribué).

En bref, ton personnage est un tueur psychopathe sanguinaire retord manipulateur et sociopathe (doublé d'une intelligence et d'un talent extraordinaire vu la perfection de ses crimes).

Si ton style d'écriture est bon, ton concepte de personnage est invalidable et donc refusé.

Le mieux est de refaire un autre personnage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Oda Masamune   

Revenir en haut Aller en bas
 
Oda Masamune
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Let's Party Masamune Date In This Place !
» [Validée]Fiche technique d'Akira Kuukyo
» Mission rang B ~ Van et Masamune
» Sengoku Basara 4
» Création avatars et signatures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Hors Jeu :: Fiches de personnages :: Tanière du monstre-
Sauter vers: