Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Lin Fujiwara [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lin Fujiwara

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 28
Localisation : Les corridors lugubres de l'égotron...
Date d'inscription : 02/07/2008

Fiche de perso
Classe: Basique
PV:
70/70  (70/70)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Lin Fujiwara [en cours]   Mer 2 Juil - 17:51

Portrait


Prénom : Lin
Nom : Fujiwara
Age : 19 ans
Classe : Aristo

Métier ou année scolaire: 4ème année, il aurait démissionné de son lycée en cour de 4ème année, emmenant avec lui la psychologue de l'établissement. Et aurait été invité un peu plus tard à Ryuuketsu par un mail reçu sur son ordinateur. La raison pour laquelle il a donné suite au mail reste inconnue, ainsi que le contenu même du mail.

Orientation sexuelle : Supposons hétéro...

Particularité: Une longue cicatrice le long de la colonne vertébrale, pas belle à voir. Et six autres, trois par épaule, on dirait des griffures mais d’un genre particulier.

Phrase typique: "Et alors ?"

But/Rêves: Percer les mystères à jour, et plus particulièrement ceux de Ryuuketsu. Pour ce qui est d’un rêve personne n'en a jamais entendu parler...

Description physionomique : Une grande ombre se dessine dans l’obscurité, portée par la lumière des réverbères. C’est un homme de haute stature et aux épaules larges, portant une longue veste en cuir touchant presque le sol. Il la tient fermée de deux grandes mains jointes sur le devant de sa tunique. Mais alors qu’il s’avance peu à peu dans lumière, son visage apparaît. Le regard froid, les traits légèrement tirés, il est cependant magnifique, à sa manière pleine de charme. A la fois repoussant et attirant. Ses cheveux noirs en bataille bougent au gré du vent, signe du peu d’intérêt qu’il porte à sa présentation. En travers de ses épaules on distingue les sangles d’un sac à dos noir. Un sourire se dessine sur le visage de cette impressionnante rencontre aux yeux bleus étincelants. Puis une voix s’échappe de ses lèvres, douce et grave, comme elle la connaît....

« Désolé pour le retard Inge… »

Description psychologique : Le docteur Nagasaki extirpe de ses tiroirs un dossier presque vierge avec marqué sur le dessus, Lin Fujiwara. Cette étude psychologique lui a été demandée par l'administration du lycée, les activités externes du sujet les intrigants quelque peu. Soudain on cogne à la porte. La jeune femme sursaute, elle n’a pas l’habitude qu’on s’en prenne ainsi au bois de son cabinet. Elle n’a pas le temps de dire un mot que la porte s’ouvre et qu’un grand homme pénètre dans la pièce. Un bel homme dont le charme, elle se l’avoue, ne lui reste pas indifférent. Seul souci, c’est qu’il n’est pas là pour ses beaux yeux, mais pour son rendez-vous.

Lin salut à la va-vite la psychologue puis jette son blouson de fourrure et son béret basque sur le porte manteau avant de traverser la pièce, le visage fermé et le pas raide, pour aller s’affaler dans le canapé du docteur qui ne sait absolument pas quoi dire devant cet étrange personnage qui… Qui s’allume une cigarette. Non elle ne rêve pas, oubliant toutes les convenances de mise et surtout les innombrables panneaux interdits de fumer de l’établissement, il s’en grille une petite avec un naturel désarmant.


« Mais… Euh… Vous vous croyez ou ? C’est interdit de fumer ici ! »

Le regard qu’il lui lança… A la fois trop craquant et carrément gonflant. Pour qui il se prenait exactement ? Elle était d’ailleurs sur le point de lui demander quant il se leva, ouvrit la fenêtre et se mit à fumer en lui tournant le dos, observant tranquillement les passants. Elle se prit à croire qu’il avait fait exprès de provoquer sa colère pour s’occuper à regarder les gens passer alors qu’elle l’interrogerait. On lui avait dit de se méfier de cet homme, et même si pour l’instant il semblait maître de la situation, elle comptait bien remettre les choses à leur place.

« Bien monsieur Fujiwara. J’aimerais tout d’abord vous poser quelques questions. C’est une sorte… »

« D’évaluation psychologique par recoupement de données comprenant les différentes réactions physiques, émotionnelles et relationnelles du sujet d’observation. »

Elle lui lança un regard noir par-dessus ses lunettes, mais de toute façon, il ne la regardait même pas. Cet homme l’exaspérait.

« C’est à peu près ça. »

« C’est même carrément ça. »

Nouveau regard noir.

« Ecoutez, ça ne me plaît pas à moi non plus qu’on m’ait collé un patient comme vous dans les pattes. Mais je fais en sorte de rester polie et convenable, c’est un minimum d’effort… »

« Parfaitement inutile et dont je n’ai que faire. La séance ne dure qu’une heure. Alors commencez tout de suite sinon je vais m’endormir. »

« Veuillez vous asseoir ! »

« Je croyais qu’il était interdit de fumer à l’intérieur ? »

« Je préfère encore l’odeur du tabac à la vue de votre dos me parlant de cette façon. Et comme vous l’avez si bien dit, j’ai besoin d’observer la moindre de vos réactions. »

« Ce que vous dites est contradictoire. »

Il se retourna cependant et jeta sa clope par la fenêtre avant de traverser la pièce et de s’affaler de nouveau dans le canapé. Son regard fixé sur le visage de la jeune psychologue, soudain très mal à l’aise.

« Et ne vous endormez pas surtout. »

« Je vais essayer… »

Elle faillit sourire, il était exaspérant ce garçon ! Elle prit un bloc note et un stylo puis s’enfonça dans son fauteuil de cuir, rejetant une petite mèche brune qui avait la salle manie de tomber sur ses lunettes.

« Bien, comment vous décririez vous au quotidien ? »

« Sobre, bien portant… »

« Psychologiquement monsieur Fujiwara ! »

« Anh, il fallait le dire toute de suite. Je dirais, positif, curieux, emporté, plutôt pensif… »

« Ah, alors aujourd’hui vous avez particulièrement mal au crâne ? Ou vous avez décidé de me faire chier ? »

Il sourit, et en plus il était vraiment trop craquant ce mec.

« J’allais justement rajouter casse-pied. »

Elle se prit à rire. Mais qu’elle gourde, elle ne pouvait pas le supporter et voilà qu’elle riait de ses réponses. Elle toussota et fronça, avec peu de crédibilité, les sourcils.

« Et par rapport à vos proches, aux autres personnes de manière générale ? »

« Je m’entends très bien avec les chiens. »

Elle retint difficilement un éclat de rire qui se transforma en une petite quinte de toux gênée.

« Par rapport à vos proches humains, Fujiwara. »

« Anh ! Eux ? Et bien, je suis toujours à leur écoute et aime avoir l’avis des autres. Je suis là pour eux et même si je parais souvent distant, à ce qu’on me dit, je reste cependant présent quoi qu’il arrive. Ah et j’adore les faire… « Chier » ? N’est-ce pas ce terme que vous aviez employé ? »

Nouveau toussotement gêné et prise de note rapide.

« Bien, et dans votre... Club ? Ou plutôt, dites-moi comment vous voyiez votre club de journalisme de l'occulte ? »

« Ah, la raison principale de ma présence ici. Comment je vois mon activité assez particulière ? C’est assez compliqué comme question. Je suis un journaliste qui chasse les évènements étranges, parce qu'il y a beaucoup à étudier sur le sujet. Mais surtout parce que je suis passionné par ces mystères que l’on peu vivre comme des moments privilégiés, et quant quelqu’un ce sent agressé par quelque chose d’inexplicable, il lui est d’un grand réconfort de trouver une oreille attentive à son sort, même si je ne suis qu'un journaliste en fin de compte… Vous devriez faire équipe avec moi, une psychologue me serrait d’une grande utilité. Et vous auriez l’occasion d’évaluer un peu la mentalité globale des personnes travaillant dans ce domaine ou subissant ce genre d'évènements. »

« Vous êtes sérieux ? »

« Evidemment, l’évaluation psychologique des sujets possédés ou de leur entourage... Tout ceci entre en compte dans l'étude des évènements dits "paranormaux". Même si je m’en passe actuellement, votre aide me serait d’une grande utilité. Puis je pourrais vous rémunérer pour l'aide que vous m'apporteriez. »

Plusieurs conclusions s’imposaient actuellement à l’esprit du docteur Nagasaki. Tout d’abord cet homme était joueur, franc, malin et sûr de lui. De plus il était charmeur, appartenait semble t-il à la race des aristocrates, sûr de lui il était d'une intelligence remarquable mais s'ennuyait de sa scolarité. Et ensuite, il cachait quelque chose... Bien dissimulé tout au fond de son être. Quelque chose que voulait connaître Sakura. Tout autant de raisons, d’accepter sa proposition, ne serait-ce que par curiosité, ou peut être même par jeu… Qui sait ?

Attributs:

Force : 5
Vigueur : 5
Combat : 6
Intelligence : 7
Volonté : 6
Perception : 6
Charisme : 6
Chance : 4

Points de vie : 50

Compétences de classe :

**Informatique
**Investigation
**Arts martiaux
*Sciences occultes
*Perspicacité
**Vigilance

PNJ ou personnage adoptable : Sakura Nagasaki, serait donc un personnage indépendant ou une psychologue du pensionnat que je demanderais l'autorisation de jouer si j'ai l'impression qu'on apprécie ma présence d'ici quelques temps.

Histoire : (A faire)


Dernière édition par Lin Fujiwara le Jeu 3 Juil - 14:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roxall.forums-actifs.net/portal.htm
Ookami Masago
Admin et Garoute en chaleur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 34
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Bouffonne
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lin Fujiwara [en cours]   Mer 2 Juil - 22:37

Salut. ^^

Pour faire simple : On ne joue que les classes permise dans la listes, pas de classes inventées. On n joue que des élèves, et donc "chasseurs de fantômes" n'est pas autorisés. Ensuite tes caractéristiques sont trop bourrins = trop de 7, trop de ***. Les personnages comme tu le proposes, non étudiants, sont réservés soit au Staff soit à un second compte de membre que nous connaissons bien pour leur régularité et dont le personnages est travaillé avec nous.

Donc n tenant compte du règlement cette fois, je t'invite à recommencer ta fiche, pour qu'elle corresponde aux attentes du forum, des Admins mais aussi des membres.

Je ne la met pas dans l'antre car tu as un très bon niveau et il serait dommage que tu ne fasse pas partie des membres. Il faut juste faire une fiche dans les normes. De plus : tu ne viendrais pas de Vivenef? On doit éventuellement se connaître. M'enfin voilà : la fiche ne va pas du tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lin Fujiwara

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 28
Localisation : Les corridors lugubres de l'égotron...
Date d'inscription : 02/07/2008

Fiche de perso
Classe: Basique
PV:
70/70  (70/70)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lin Fujiwara [en cours]   Jeu 3 Juil - 13:16

Ah... A l'époque ou j'ai commencé la fiche y avait marqué qu'on pouvait proposer de nouvelles classes et rien n'interdisait de pas faire un élève donc je suis vraiment désolé du mal entendu... ^^

Je suis en effet sur vivenef mais je suis venu ici sur invitation de l'administratrice d'encore un autre forum rôle play.

P.S : Super l'AMV ! Je viens de la découvrir et l'ambiance du forum m'avait justement fait penser à Ghost Hunt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roxall.forums-actifs.net/portal.htm
Ookami Masago
Admin et Garoute en chaleur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 326
Age : 34
Date d'inscription : 16/04/2008

Fiche de perso
Classe: La Bouffonne
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lin Fujiwara [en cours]   Jeu 3 Juil - 13:31

Citation :
Ah... A l'époque ou j'ai commencé la fiche y avait marqué qu'on pouvait proposer de nouvelles classes et rien n'interdisait de pas faire un élève donc je suis vraiment désolé du mal entendu... ^^
Il n'a jamais été question de proposer de nouvelles classes, depuis le début du forum. De la même façon, il n'a jamais été possible de jouer autre chose qu'un élève en premier compte, également depuis le début du forum, et je connais bien les règles que j'ai moi-même établies.

Je ne dis pas que ta fiche est mauvaise ou autre (au contraire), mais que le personnage n'est pas jouable en premier compte. De plus pour un perosnnage comme cela, il faut le travailler avec les Admins, car Ryuuketsu est un forum avec un scénario.

Enfin vouala, no soucy, j'attends ton édit. Mais c'est juste pour dire que les règles que tu invoquent n'ont jamais existé. N'épiloguons pas dessus, ce n'est rien pour le mal entendu. ^^

PS : AMV d'Amane Misa, très bonne ambiance je trouve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lin Fujiwara

avatar

Féminin
Nombre de messages : 4
Age : 28
Localisation : Les corridors lugubres de l'égotron...
Date d'inscription : 02/07/2008

Fiche de perso
Classe: Basique
PV:
70/70  (70/70)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lin Fujiwara [en cours]   Jeu 3 Juil - 19:34

J'ai édité la fiche, et voilà mon petit bout d'histoire.

Histoire :

La fumée a complètement envahit le corridor, le plafond est invisible et le bois des portes commence déjà à noircir alors que les flammes on envahit l’escalier derrière lui. L’adolescent se précipite à travers l’espace enfumé, un foulard sur le visage. Il pose une main sur la poignée d’une porte mais la retire vivement, la poignée est brûlante. Il semble hurler mais le ronflement de l’incendie assourdi ses cris. Il flanque un violent coup de pied dans la porte et est projeté sur le côté. Son pantalon de soie a prit feu mais il se relève comme-ci de rien était. Il se précipite dans la pièce dévorée par les flammes et heurte quelque chose au sol avant de s’écrouler. Il se relève précipitamment et semble ramasser difficilement une forme inerte qui gît par terre. Il se redresse, le dos courbé, puis fond contre la fenêtre un peu plus loin. Le choc est d’une violence démesurée, tout devient flou entre les éclats de verre et l’odeur de sa chaire en train de brûler, le sol s’approche si vite… Il se retourne sur le dos, derrière lui la vaste demeure est en flammes. Soudain l’obscurité l’envahit…

Lin ouvre péniblement les yeux, il entend le vague bruit des instruments de surveillance cardiaque. Tout est blanc autour de lui, il a mal aux yeux. Il voit son oncle près du lit, il le regarde avec ses yeux inquiets qu’il lui connaît si bien. Il sourit, ses épaules lui font horriblement mal, sa jambe droite aussi, mais c’est son dos surtout, cette douleur atroce qui se répand dans tout son corps.


« Ne bouge pas… J’étais tellement inquiet… »

Le reste de ses paroles sont éteintes par la douleur dans sa tête… La voix de son oncle est tellement douce, il la recherche encore, il a besoin de cette paix qu’il lui procure. Il remue la tête, la douleur est horrible, il a l’impression que chaque partie de son corps est douloureuse, comme ci le moindre de ses os était fracturé. Il rouvre les yeux, ils s’étaient fermés d’eux-mêmes. Un souffle s’échappe de ses lèvres, il ne s’entend même pas lui-même. Son oncle lui dit de ne pas parler… Mais il doit essayer, encore…

« Mei… »

C’est tout ce qu’il arrive à dire, il a trop mal, il est tellement fatigué.

« Tu sais, ta sœur, elle n’a pas… Je suis désolé Lin mais il n’y avait rien à faire. »

Mais qu’est-ce qu’elle raconte cette voix douce, ce n’est pas ce qu’elle devrait dire… Ce n’est pas ce qui devait se passer, non ça ne devait pas se passer comme-ça… La nuit encore… L’obscurité qui le cache de la douleur, de la réalité.

Le jeune homme fait un pas de plus, agrippé à ses béquilles, il pousse un soupir et tente de lever l’autre pied. Mais l’effort est trop difficile, il glisse lentement et s’appuie de tout son poids sur l’épaule de l’infirmière. Elle le rassure, plus que deux pas et il retrouvera son lit. Mais il ne veut pas de ce lit, tout ça lui importe peu. Il veut des réponses… Oui c’est ça, s’il réapprend à marcher on lui dira, on lui dira…

Lin claque la porte de la nouvelle maison de son oncle. Il n’aime rien ici, l’odeur, l’allure, tout le répugne. Il descend difficilement les marches du perron, s’appuyant douloureusement sur sa canne de marche en rotin laqué. Rien de ce que lui a dit son oncle ne lui convient, une déficience électrique… Puis quoi encore ? Le feu provoqué par une étincelle aussi infime dans une pièce sans aucun combustible digne de ce nom. Et la mort… Non, c’est impossible, tout ça n’est qu’un mensonge, ce n’est pas la vérité. La vérité est plus compliquée, et il doit la percer à jour.

Lin retire le panneau de l’agence de location. Maintenant l’ancien bureau de télécommunication est à lui, c’est son refuge, sa base d’opération pour lancer ses enquêtes. Le club de journalistes chasseurs de l’occulte. Il la sent, la vérité est toute proche à présent, si les vivants refusent de lui répondre, alors il fera parler les morts. Il s’appuie légèrement sur sa canne puis ouvre la porte d’entrée. Oui, cette odeur il l’aime, cette ambiance, la lumière qui filtre à travers les stores de son nouveau locale. Tout ici lui plaît, il a trouvé sa place.


« Lin… Lin… Réveille-toi Lin… »

Fujiwara ouvre les yeux, il regarde autour de lui en fronçant les sourcils. Tout est sombre ici, c’est étrange. Il se redresse, il est dans la voiture de Sakura, il fait nuit à Tokyo en ce moment. Il regarde autour de lui, sur le siège conducteur Sakura l’observe, elle semble toute excitée.

« C’est mon tour de garde ? »

« Non, c’est notre cliente… Elle vient de sortir de chez elle en chemise de nuit. Regarde. »

Il suit son doigt et voit au loin la forme blanche qui marche pieds nus sur la route nocturne. Il ouvre la porte et met une clope en travers de ses lèvres.

« Ca sent l’article, n’oublie pas l’appareil photo. »

Sakura trépigne d’impatience, elle sort à son tour de la voiture et prend le Nikon sur la plage arrière. Lin jette un coup d’œil à sa montre et sort son agenda électronique.

« 03h03 du matin, la femme supposée possédée vient de sortir de chez elle en chemise de nuit. Elle marche lentement et prend la direction de l’ancienne maison de la famille. Nous allons la suivre. Terminé. »

Sakura lui lance un coup d’œil impatient, il hoche la tête et les deux compagnons s’avancent dans la rue, à la suite de leur nouvelle cliente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://roxall.forums-actifs.net/portal.htm
Murr
Simple chat ?
avatar

Nombre de messages : 152
Age : 36
Date d'inscription : 17/04/2008

Fiche de perso
Classe: Glauque
PV:
30/30  (30/30)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Lin Fujiwara [en cours]   Jeu 3 Juil - 23:48

Chalut,

Alors, mauvaise nouvelle, ta fiche est refusée pour les raisons suivantes :

-Le personnage de la psychologue blonde (abandonne son travail pour cavaler après les possèdés avec son élève) que l’on ne peut inclure dans le personnel de Ryuuketsu car même le personnel ne peut qu’y être convié.

-Le lycée n’envoie pas de mail mais des lettres

-Le roleplay est à proscrire des descriptions physique et psychologique, la fiche étant là pour être informative, à la rigueur un peu dans l’historique mais peu.

-ton perso est plus un mahou qu’un Aristo (Aristo c’est pour la manière d’être, pas uniquement l’origine)

-un club de l’occulte c’est classique au Japon, et ça ne justifie en rien une visite chez un psy

-le souffle d’une porte ouverte lors d’incendie tue généralement les gens

-ton historique ne justifie pas tes compétences et ne termine d’ailleurs pas par ton arrivée à Ryuuketsu (au fait c’est le début de l’année scolaire au Japon)

-si ton perso a besoin d’une canne, pour les art martiaux il faudra repasser

-de plus Ryuuketsu n’a pas vraiment d’intérêt d’inviter un super enquêteur de l’occulte au contraire

Bref, le mieux est que tu fasse une nouvelle fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lin Fujiwara [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lin Fujiwara [en cours]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Hors Jeu :: Fiches de personnages :: Tanière du monstre-
Sauter vers: