Pensionnat Ryuuketsu V2

Un pensionnat horrifique dans le Japon contemporain
 
AccueilPortailFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexionGalerie

Partagez | 
 

 Une nouvelle vie....[Pv avec le premier]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Matsuura Eri

avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/06/2008

Fiche de perso
Classe: Aristo
PV:
60/60  (60/60)
XP:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Une nouvelle vie....[Pv avec le premier]   Lun 7 Juil - 20:35

Les premiers rayons de soleil commençaient petit à petit à faire leur apparition à l’horizon. Un signe que l’obscurité allait bientôt laisser sa place à l’aurore. Dans le ciel noir, une vive lueur apparaissait, les étoiles y étaient presque transparentes comparée à elle. Disparaissant chacune leur tour comme la lune. Les nuages quant à eux devenaient enfin percevables, harmoniser un peu partout avec des formes étranges, maintenant reflétant des couleurs orange et jaunes. S’en était de même pour la montagne qui était éclaircir entièrement par ce lever de soleil. Cela aurait pu faire un ravissant tableau à exposer chez soi surtout lorsque notre chez nous était en pleine ville. Voir ce genre de spectacle n’était malheureusement pas courant à admirer. Toute cette pollution et ses immenses immeubles, avoir l’occasion de voir un beau ciel bleu était inimaginable. Mais heureusement ce genre de lieu existait, certes il fallait aller bien loin néanmoins cela en valait la peine. C’était bien calme et la chance de croisait du monde était rarissime excepté les pêcheurs qui allaient régulièrement dans ce port. Comme il était très tôt il n’y avait encore personne à par eux. Il était convenu qu’Eri parte le plus tôt possible par mesure de sécurité, à croire qu’il avait peur qu’un ennemi du clan se pointe à tout moment. Son père avait même engagé huit hommes de main pour assurer leur sécurité. Mr Matsuura en faisait toujours beaucoup trop, il s’attendait à quoi après tout c’était un yakuza. Sûrement l’un des plus détesté du pays, et elle était obliger de subir les conséquences qu’elle le veuille ou non. Ce monde là était dernier elle pour l’instant et pourtant quoiqu’elle fasse cela avait toujours un rapport avec la mafia.

A croire qu’elle était condamnée à être poursuivis par les agissements de sa famille. Evidement un jour où l’autre, elle hériterait de l’entreprise et son destin était de continuer ce qu’il avait commencé. A cause de lui, elle était à présent obliger de vivre avec une protection constante et sa vie était perpétuellement en danger. Pour être honnête, la blonde ne se voyait demeurer ainsi le restant de ses jours. La raison pour laquelle elle ne pouvait rester avec eux, dans cette maison à participer à leur magouille. Profiter de la vie s’était son objectif et elle ne comptait par attendre d’être une yakuza pour ça. Par chance l’invitation de ce pensionnat réputé était bien tombée, l’unique chance d’être loin de ce monde noir où écraser les autres était la seule chose à faire pour rester en vie. L’opportunité d’être enfin indépendante, d’être loin d’une vie qui lui était imposé depuis le début et des contraintes ridicule et inutiles. L’idée d’être entouré de jeunes de son âge ne lui disait pas trop, puisqu’elle n’y était pas habituée mais c’était toujours mieux que d’habiter encore dans cette maison. L’adaptation serait probablement difficile, du jour au lendemain voir des personnes autres que Hanae et Kyosuké lui ferait bizarre. C’était les seules personnes qui pouvait la comprendre et ses seuls amis. Ca la contrarier un peu mais elle devait s’y faire. De toute manière. Le regard fixer sur les bateaux flottants sur l’eau du port, l’adolescente n’osait même pas regarder derrière elle. Entouré de ses deux parents, des hommes engagés par ceux-ci et du majordome, il n’y avait aucun bruit à par celui du vent qui s’était lever à son tour. Ils n’étaient pas doués pour les adieux, ils ne faisaient même pas l’effort de dire un mot. Tandis qu’elle continuer à regarder droit devant elle, une main froide se posa sur son épaule.

"Melle Mastuura, il est l’heure de partir."

En la sentant, son regard se décollant de l’objet de son attention pour tourner la tête vers la droite. Ce n’été d’autre que le majordome Mr Tsubaki, il travaillait pour sa famille depuis plus de 10 ans et il s’était régulièrement occupé d’elle pendant son enfance. Envers lui, elle avait de la reconnaissance, du respect et lui devait tellement. Elle le plaignait d’une certaine façon, devoir travailler pour des yakuzas s’était parfait pour gâcher sa vie. Il méritait mieux comme existence. Faisant un signe de la tête, Eri se décida à se retourner. Le majordome prenant ses valises pour les mettre dans le bateau qui l’emmènerait, il était temps qu’elle s’en aie. Mais visiblement ses parents n’avaient toujours rien trouvé à dire, quoique que chacune de leur expression montrer très clairement ce qu’ils ressentaient. Sa mère affichait la mine que toutes les mères avaient lors du départ de leur enfant, c’est à dire de l’inquiétude. Quant à son père, c’était toujours ce regard sérieux qu’il avait vingt-quatre heures sur vingt-quatre. On pourrait même croire qu’il était indifférent mais la présence de ces hommes montrait bien qu’il s’inquiétait aussi. Il était devenu un pur yakuza ça ne faisait pas de doute, ses sentiments avaient été mis de côté et les témoignages d’affection s’étaient de l’histoire ancienne. Néanmoins aux yeux de la blonde son amour, elle s’en contre fichait ça ne lui été pas utile. S’il voulait, il pouvait lui en donner et si il ne voulait pas…Cela n’avait pas d’importance pour elle. Malgré cela elle se devait de leur dire au revoir par politesse, suivant les coutumes la jeune fille se pencha en avant.

"Au revoir mère. Au revoir père….."

Sur ceux, elle se redressa et s’en alla en direction du bateau. Rejetant un dernier coup d’œil en direction du soleil qui était officiellement levé, elle monta ensuite à l’aide du majordome. Une fois bien assise et les bagages placés correctement, l’engin démarra. Encore une fois sans que la jeune fille se retourne, celui-ci s’éloigna du port en direction de l’île où se situer le pensionnat. Pour l’atteindre à partir de leur point de départ, il fallait à peu près une heure et demi de parcours. Il n’y avait aucune autre île. D’après les brochures envoyées par l’école, c’était une île moyenne mais suffisamment espacée pour avoir une ville animée. L’école était dressée plus haut dans la montagne. Si elle se fiait aux photos contenues dans la brochure, les lieux semblaient agréables et plutôt gracieux. Bien que cela soit charmant ou hideux, Eri s’en fichait absolument. A partir du moment où elle se sentait bien ici, il n’y avait aucun problème. Arriver sur l’île, une voiture l’attendit pour la déposer au pensionnat. Il fallait compter 20 minutes de route pour l’atteindre, en chemin elle avait eu le temps de voir pas mal d’endroit vu qu’il fallait traverser un bon bout de la ville. Le coin paraissait calme mais la blonde n’y croyait pas trop. Sa vie au pensionnat serait trop belle sinon…Le véhicule s’arrêtant devant un magnifique établissement, la jeune fille sortit de celui-ci en compagnie du majordome. Alors qu’il sortait ses affaires du coffre, elle observait. Cet endroit semblait convenable et bien plus encore. Il ressemblait à une maison de riche, quelle coïncidence. Mr Tsubaki ayant fini de sortir les valises, ils les déposa près de l’adolescente puis se tourna vers elle.

"Prenez soin de vous Mlle Matsuura !"

Lui lançant un petit sourire, il s’éloigna vers le véhicule. Ce contentant de hochait la tête, elle le regarda rentrer dans la voiture et s’en allait. Dire qu’elle ne le verrait plus, pendant si longtemps il avait été à ses côtés et aujourd’hui elle était seule. Seulement ce fut son idée de partir. Quelques secondes plus tard, la voiture n’était plus dans sa ligne de vision et il ne restait plus qu’elle. Ses valises entre ses mains, Eri n’avait plus qu’à entrer à l’intérieur pour voir ce qu’elle devait faire ensuite. Marchant sans vraiment savoir où elle allait, celle-ci arriva dans un petit préau en pleine air. Sauf qu’elle était complètement perdue et il n’y avait aucun membre du personnel pour la renseigner. Quoiqu’elle pouvait s’en sortir sans l’aide, elle avait tout simplement besoin d’un plan pour se repérer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une nouvelle vie....[Pv avec le premier]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Mariage du Joker [Sur Invitation]
» Que se passe-t-il avec le premier Ministre de Martelly
» [Terminé] Premier rendez vous avec Samus
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Coopération Canada/Armée et Haiti ; une idée nouvelle.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Ryuuketsu V2 :: Lycée Ryuuketsu :: Bâtiment principal :: Hall - Préau-
Sauter vers: